Rechercher

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Marie-Laure

 

La Fontaine (Erik Orsenna)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 28 septembre 2018

Portrait du poète abordant sa vie personnelle, ses problèmes d'argent, ses infidélités, son implication dans les querelles politiques, son rapport à la nature ainsi que son oeuvre prolifique. Une évocation biographique très personnelle.

Livre léger, malicieux, cette biographie qui fait la part belle aux fables mais surtout aux contes subversifs écrits par Jean de La Fontaine, est accessible à tous, et se lit comme un roman grâce à la verve d’Erik Orsenna.

Histoires extraordinaires des matières premières (Alessandro Giraudo)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 28 septembre 2018

Une histoire des matières premières et de leur impact sur la vie économique au cours des siècles, en une quarantaine de courts chapitres : le sel, l'obsidienne, le blé, le cacao ou encore le goémon.

Livre d’anecdotes économiques et historiques, ce livre se lit comme un roman. Conseil de lecture.

LaRose (Louise Erdrich)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 28 septembre 2018

Dakota du Nord, 1999. Au cours d'une partie de chasse, Landreaux Iron tue accidentellement Dusty, le fils de 5 ans de son ami Peter Ravich. Horrifié, il décide de respecter une ancienne coutume de sa tribu indienne et offre son plus jeune fils, LaRose, aux parents en deuil. Cette décision, mise en parallèle avec un événement similaire survenu dans les années 1840, bouleverse les deux familles.

Histoire bouleversante, roman aussi déchirant que nuancé. Histoire envoûtante.

Matière à rire (Raymond Devos)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 28 septembre 2018

L'intégralité des sketches en un seul volume.

Un régal de finesse, de fantaisie et de drôlerie.

Cette chose étrange en moi (Orhan Pamuk)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 28 septembre 2018

En 1969, âgé de 12 ans, Mevlut quitte son village d'Anatolie pour devenir marchand ambulant de yaourt et de boza comme son père et son oncle. Il sillonne les rues, à la poursuite de ses rêves et de l'amour, et assiste aux transformations de la ville.

A travers la vie de Mevlut, on voit l’évolution de la ville d’Istanbul. Livre intéressant

Le maître de la lumière (Jean-François Bazin)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 28 septembre 2018

Saint-Claude, Jura, fin XIXe siècle. Ulysse Vuillard devient tailleur de diamant, contrariant la volonté de son père, maître pipier. Il se marie avec Julie de Belleroche, dont il est éperdument amoureux. Cependant, Ulysse se laisse dévorer par son ambition. L'idée de créer un diamant que le monde entier envierait le hante. Cette obsession pourrait lui faire perdre Julie.

On entre dans le milieu des diamantaires. Roman agréable à lire et très documenté (négoce du diamant, coopératives…). L’auteur s’est appuyé sur une thèse pour enrichir sa documentation.

Conseil de lecture.

La tache (Philip Roth)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 28 septembre 2018

Coleman Silk, professeur à l'Université d'Athena, a traité deux de ses étudiants noirs toujours absents de spooks, ce qui veut dire invisibles, alors que c'est aussi un terme péjoratif appliqué aux Noirs.

C'est le début de l'humiliation pour Silk. L'histoire de l'Amérique moderne, celle de 1940 à 1998 vue à travers l'histoire de ce personnage.

Prix Médicis étranger 2002.

Couleurs de l'incendie (Pierre Lemaitre)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 28 septembre 2018

En 1927, à la mort de son père, Madeleine Péricourt se retrouve à la tête d’un empire financier. Mais son jeune fils Paul marque de façon tragique le début de sa déchéance. En butte aux ambitions frustrées et aux jalousies de son entourage, Madeleine tente de s'en sortir.

On s’amuse beaucoup avec ce récit. Ironie, humour émaillent l’histoire, qui prend des allures de roman-feuilleton. Livre audio, lu avec brio par l’auteur. C’est une vraie réussite.

Eugenia (Lionel Duroy)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 28 septembre 2018

Roumanie, 1935. Lors d'une conférence à l'université de Jassy, l'écrivain juif Mihail Sebastian est attaqué par des étudiants antisémites. Une jeune femme s'élève pour prendre sa défense. Dès lors, Eugenia ne cesse de combattre la haine des Juifs, alimentée également par sa propre famille, au fur et à mesure qu'elle se rapproche de Mihail. Un roman inspiré du journal de Mihail Sebastian.

Livre remarquable. Donne un éclairage sur la façon dont peuvent se répandre les préjugés.

Conseil de lecture.

Harriet (Elizabeth Jenkins)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 28 septembre 2018

La sombre destinée d'Harriet, une jeune femme riche mais simple d'esprit. Séduite par Louis Staunton, elle l'épouse avant qu'il ne la séquestre au premier étage d'un cottage. Pendant qu'il mène une vie de luxure en compagnie de son amour de jeunesse, de sa soeur et de son beau-frère, Harriet et son bébé sont abandonnés à leur triste sort.

Contemporaine de Jane Austen, la narration est pourtant très contemporaine. Intrigue très subtile, habilement menée.

Conseil de lecture.

Les filles au lion (Jessie Burton)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 28 septembre 2018

En 1967, Odelle, originaire des Caraïbes, vit depuis quelques années à Londres. Elle travaille dans un magasin de chaussures mais rêve de devenir écrivaine. C'est donc le coeur plein d'espoir qu'elle voit sa candidature comme dactylographe dans une galerie d'art acceptée. Elle entre au service de Marjorie Quick, un personnage haut en couleur qui l'encourage à écrire.

Conseil de lecture, livre intéressant.

Une vie comme les autres (Hanya Yanagihara)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 28 septembre 2018

Les destins croisés sur une trentaine d'années de quatre amis de faculté, décidés à conquérir New York : Malcolm, architecte métisse, JB, peintre d'origine haïtienne, Willem, apprenti acteur venu de Scandinavie, et Jude, qui a choisi la carrière d'avocat. La trame du récit se concentre peu à peu sur ce dernier, personnage énigmatique.

Roman dur, violent mais passionnant.

L'amie prodigieuse n° 01 (Elena Ferrante)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

A la fin des années 1950, Elena et Lila vivent dans un quartier défavorisé de Naples. Malgré des études brillantes, Lila abandonne l'école pour travailler avec son père dans sa cordonnerie.

Elena, soutenue par son institutrice, étudie dans les meilleures écoles. Durant cette période, elles suivent des chemins qui se croisent ou s'écartent.

Prix des libraires du Québec 2016 (roman hors Québec).

On ne présente plus cette saga. Magnifique et addictif

Les mille et une gaffes de l'ange gardien Ariel Auvinen (Arto Paasilinna)

note: 2club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

Aaro Korhonen décide d'ouvrir une brocante-bouquinerie-salon de thé à Helsinki, où il retrouve un ami, Oskari Matto. Lorsqu'un ange gardien, Ariel Auvinen, est chargé de veiller sur Aaro, celui-ci voit ses projets contrariés par son protecteur, l'ange tentant de l'empêcher de vendre de l'alcool dans son salon et prétendant choisir son épouse pour lui. Un démon tente alors d'évincer Ariel.

Désopilant

Monsieur Origami (Jean-Marc Ceci)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

A 20 ans, Kurogiku tombe amoureux d'une femme et quitte le Japon pour la retrouver. Il s'installe en Toscane, où il vit en ermite durant quarante ans. Il s'adonne à l'art du washi, papier artisanal japonais, dans lequel il plie des origamis.
Quand un horloger arrive avec le projet de fabriquer une montre avec toutes les mesures du temps disponibles, Monsieur Origami est troublé.

Premier roman.
Zen –on plie et replie pour s’imprégner de cette ambiance de calme et de sérénité.

Le coeur qui tourne (Donal Ryan)

note: 2club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

Dans un petit village irlandais frappé par la crise économique, des tensions émergent et se multiplient dangereusement. Un meurtre est commis, un enfant kidnappé et c'est une communauté toute entière qui se retrouve en état de choc.

Premier roman.
Suite de portraits, tensions et rivalités jusqu’à ce que l’irréparable se produise.
Difficile sans concession. Excellent.

L'oiseau des neiges : tome 02 (Tracy Rees)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

En Angleterre, à l'époque victorienne. Amy Snow, une orpheline trouvée dans la neige lorsqu'elle était nouveau-né, doit entreprendre un périple aux quatre coins du pays pour découvrir le secret de son amie et protectrice Aurelia Vennaway.

Premier roman.
Roman qui tient en haleine, construit comme un jeu de piste.

L'oiseau des neiges: tome 01 (Tracy Rees)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

En Angleterre, à l'époque victorienne. Amy Snow, une orpheline trouvée dans la neige lorsqu'elle était nouveau-né, doit entreprendre un périple aux quatre coins du pays pour découvrir le secret de son amie et protectrice Aurelia Vennaway.

Premier roman.
Roman qui tient en haleine, construit comme un jeu de piste.

La déclaration des droits des filles (Élisabeth Brami)

note: 2club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

Un album qui aborde avec humour le droit des filles à s'habiller comme elles le souhaitent, à jouer à ce qu'elles veulent, à aimer qui elles préfèrent…

A lire pour rire et comprendre. Edité par Amnesty International.

La déclaration des droits des garçons (Élisabeth Brami)

note: 2club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

Manifeste en faveur du droit des garçons à s'habiller comme ils le souhaitent, à jouer à ce qu'ils veulent, à aimer qui ils préfèrent…

A lire pour rire et comprendre. Edité par Amnesty International.

Danser au bord de l'abîme (Grégoire Delacourt)

note: 2club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

Sur un coup de tête, Emma, 40 ans, mariée et mère de trois enfants, quitte sa famille pour s'enfuir avec un homme qu'elle connaît à peine. Un roman sur l'urgence de vivre pleinement l'instant présent et la toute-puissance du désir.

Le début pourrait être banal mais très vite coup de théâtre: on comprend que cette histoire est extraordinaire et on ne juge plus l’infidélité de la même façon.

Ce livre nous retourne comme une crêpe ! Belle écriture, on pleure beaucoup!

Les loyautés (Delphine de Vigan)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

Une exploration des loyautés qui les unissent ou enchaînent Théo Lubin, enfant de parents divorcés, son ami Mathis Guillaume avec qui il se lance dans des jeux dangereux, leur professeur Hélène, marquée par une enfance violente, et Cécile la mère de Mathis, qui voit son équilibre familial vaciller.

Histoires de maltraitance, nous avons toutes les versions :celle du prof, de l’élève, du copain et de la mère du copain.

Poignant, bouleversant.

La femme qui ne vieillissait pas (Grégoire Delacourt)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

Betty a 47 ans et réalise qu'elle ne voit pas son corps prendre de l'âge : elle n'a pas de rides ni de cheveux blancs. Un roman sur la peur de vieillir.

Une curiosité, plein de vérités.
Saisissant, touchant, renversant.

Terres promises (Milena Agus)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

Peu après la Seconde Guerre mondiale, Raffaele rêve de quitter la Sardaigne pour le continent. Il s'installe à Gênes avec sa femme, Ester, mais celle-ci souhaite bientôt retourner sur son île natale.

Leur fille, Felicita, y découvre le communisme avant de tomber amoureuse d'un noble et de donner naissance à un fils, Gregorio. Une saga familiale entre Cagliari, Gênes et New York.

Et si la terre promise était effectivement au bout de la rue !....comme le pense Felicita, héroïne lunaire, qui par son optimisme, nous donne des leçons.

Excellent !

Dans la forêt (Jean Hegland)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

Alors que la société vit dans la peur et que la civilisation s'écroule, Nell et Eva, deux adolescentes, sont livrées à elles-mêmes dans leur maison perdue dans la forêt, après la disparition de leurs parents.

Passionnées de danse et d'écriture, elles luttent pour survivre et découvrent les richesses de leur milieu naturel.

Prix de l'Union Interalliée 2018 (roman étranger). Premier roman.

Très fort émotionnellement, relations ambigües, pesantes. Atmosphère très lourde, peu d’espoir et de lumière pour finalement un dénouement inespéré.

Crispi et Mildiou (Groupe Tétras Jura)

note: 2club lecteur Marie-Laure - 30 juillet 2018

Crispi est de ceux qui pensent que l’herbe est plus verte ailleurs.
Voilà pourquoi, accompagné d’un improbable acolyte, cet oiseau de 40g se lance dans un périlleux voyage à travers les montagnes jurassiennes.
Jusqu’où iront les deux vagabonds ?

Humour et beaux dessins sont au rendez-vous de ce livre jeunesse.

Silo (Hugh Howey)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 23 juillet 2018

L’atmosphère de la Terre étant devenue toxique, les survivants vivent dans un immense silo souterrain, avec pour seul lien avec la surface des caméras.

Mais les bannis de la société, renvoyés dehors, vont tous, de manière inexpliquée, nettoyer les capteurs des caméras avant de mourir.

Prix des libraires du Québec 2015 (roman étranger).

Comment une société se réorganise après une catastrophe ? Solidarité et aussi compétition.
Histoire philosophique, très bon état d’esprit .

Le "Sans Dieu" (Virginie Caille-Bastide)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 23 juillet 2018

Arzhur de Kerloguen, un modeste hobereau breton, assiste aux décès de ses sept enfants lors d'une famine à l'hiver 1709.

Alors que sa femme perd la raison, il fuit en mer, maudissant sa foi. En 1715, devenu le capitaine Ombre, il vogue à bord du Sans Dieu et fait régner la terreur. Un jour, il fait prisonnier un prêtre jésuite avec qui il discute longuement de l'existence du divin.

Premier roman.

Roman historique, d’aventures et plus particulièrement de pirates. Beaucoup de rebondissements avec des personnages forts.

Dans la peau d'une bête (Charles Foster)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 6 juillet 2018

Le vétérinaire et docteur en éthique retrace l'expérience qui l'a mené successivement dans la peau d'un blaireau, d'une loutre, d'un renard des villes, d'un cerf ou encore à suivre la route d'oiseaux migrateurs tels que les martinets. Entre science et humour, il interroge la frontière entre homme et nature, met en réflexion les sens et l'instinct humains.

Prix 30 millions d'amis 2017 (document).

Charles Foster n’interprète pas ce que pourraient penser les animaux dont il expérimente le mode de vie. Grace à ses sens qu’il imprègne et rééduque, il peut parler de son vécu d’homme dans la peau de telle bête . Il ne pense pas « à la place » de l’animal mais épouse sa vie...tant que faire se peut. Cela lui permet de ne pas extrapoler. L’humour décalé et la cocasserie de certaines situations contraste avec le stress engendré par d’autres. Ce très bon livre nous remet à notre place dans l’univers.

Titoss & Ilda n° 01
Pirates en vue ! (Bannister)

note: club lecteur Marie-Laure - 6 juillet 2018

L'histoire de la piraterie revisitée par un petit squelette sympathique et une petite fille trompe-la-mort. Le papa de Titoss est le gardien d'un formidable trésor de pièces d'or. La vie est simple sur cette petite île perdue. Papa essaie de faire la sieste et Titoss passe son temps à lui faire des blagues. Jusqu'au jour où un navire de pirates est en vue... Une histoire sans texte.

Irritant une telle banalisation de l’agressivité dans cette bande dessinée pour les petits. Tous les personnages ne rêvent que de vol et de vengeance. Les adultes sont râleurs, idiots et pas protecteurs. Cette BD donne une idée très négative des rapports humains. La morale de l’histoire pourrait être : comment voler le trésor par la violence, la sournoiserie et la trahison.

Les vieux fourneaux n° 03
Celui qui part (Wilfrid Lupano)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 6 juillet 2018

Suite de cette série mettant en scène les tribulations de trois septuagénaires. Alors qu'Emile se fait hospitaliser suite à un malaise, Antoine apprend avec indignation que sa petite-fille Sophie achète des oeufs à Berthe, l'ennemie du village. Cette dernière tente de comprendre l'origine du conflit qui les oppose.

Jubilatoire, espiègle, plein d’humour, sensible, ravigotant...Vraiment à ne pas manquer !

Les vieux fourneaux n° 02
Bonny and Pierrot (Wilfrid Lupano)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 6 juillet 2018

Grâce à ses investissements passés, Pierrot reçoit un versement inattendu qui lui sauve la vie. Mais lorsque sa muse Bonny réapparaît, le septuagénaire est bouleversé.

Jubilatoire, espiègle, plein d’humour, sensible, ravigotant...Vraiment à ne pas manquer !

Les vieux fourneaux n° 01
Ceux qui restent (Wilfrid Lupano)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 6 juillet 2018

Trois septuagénaires se lancent dans un road-trip rocambolesque : Antoine vient de perdre sa femme qui l'a trompé, il y a quarante ans, avec son patron. Il décide de commettre un crime passionnel rétroactif et ses amis tentent de l'en dissuader.

Prix des libraires BD 2014, prix du public Cultura (Festival de la BD d'Angoulême 2015), prix Libr'à nous 2015 (BD), prix de la BD Fnac 2015 (Belgique).

Jubilatoire, espiègle, plein d’humour, sensible, ravigotant...Vraiment à ne pas manquer !

Un grand bourgogne oublié n° 02
Quand viennent les cicadelles (Manu Guillot)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 6 juillet 2018

Dans le Mâconnais, les trois frères Jaffres doivent détruire un tiers de leurs parcelles à cause de parasites dans leurs vignes. Le domaine ainsi réduit, un des frères doit partir et c'est à leur mère de décider lequel d'entre eux. Avec un dossier documentaire.

Un grand bourgogne oublié n° 01 (Emmanuel Guillot)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 6 juillet 2018

Propriétaire d'un domaine dans le Mâconnais, Manu découvre un lot de bouteilles anciennes qui lui permet de déguster le meilleur vin qu'il ait jamais goûté. Il décide de replanter une parcelle avec les pieds de vigne qui ont permis de concevoir cette merveille.

La maison des négawatts (Thierry Salomon)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 6 juillet 2018

Un ouvrage pour construire ou rénover son logement, choisir son système de chauffage ou bien acquérir un appareil électroménager performant. Un guide pratique pour traquer les consommations inutiles et utiliser judicieusement l'énergie solaire.

Les amis d'Emma (Claudia Schreiber)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 6 juillet 2018

Max, un gratte-papier atteint d'une maladie incurable, décide de faire un long voyage au Mexique avant de mourir. Pour cela, il a volé une grosse somme d'argent.

Mais le voyage se termine dans la cour de la ferme d'Emma, une femme solitaire qui vit dans la crasse, tue un cochon par semaine et survit en vendant des saucisses. La rencontre de deux êtres que tout oppose.

La Petite poule rousse (Pierre Delye)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 6 juillet 2018

Une petite poule rousse trouve un grain de blé et cherche en vain de l'aide pour le planter. Adaptation du conte traditionnel anglais avec des illustrations à partir de collage.

Le mystère Henri Pick (David Foenkinos)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 6 juillet 2018

Bibliothécaire à Crozon dans le Finistère, Jean-Pierre Gourvec entreprend de réaliser l'idée de Richard Brautigan de créer une bibliothèque pour entreposer les manuscrits refusés par les éditeurs. Des années après, une éditrice tombe sur un des manuscrits et le publie. Le succès est immédiat. S'enchaîne une série de péripéties pour découvrir l'identité véritable de l'auteur de ce manuscrit génial.

Chroniques de l'Université invisible (Maëlle Fierpied)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juillet 2018

Tour à tour, Mélusine, Framboise et Tristan sont kidnappés par l'Université invisible et embarqués sur une île mystérieuse dans le but de perfectionner leurs dons uniques, magiques et terribles...

La ville dont la cape est rouge (Aslı Erdoğan)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

Özgür, une jeune étudiante istanbuliote, part pour Rio. Incapable de résister aux tourments de cette ville, la jeune fille de bonne famille se laisse aller aux pires excès et se noie dans la violence des favelas. Elle finit par devenir l'un des millions de sans-abri de Rio. Entre la peur, la solitude, la misère et la déchéance, elle trouve la force d'écrire un livre.

Autobiographie déguisée.
Conseil de lecture

Pleine neige (Antoine Guilloppé)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

Un loup surgit au coeur de la forêt enneigée. L'aigle plane au loin, le lynx observe à l'écart et la chouette lance un cri d'effroi. Mais l'animal n'est peut-être pas le prédateur redouté de tous. Avec des illustrations découpées au laser.

Album et à la fois livre d’art. Impression de grands espaces, d’être au cœur de la nature sauvage. Livre et technique d’illustrations : découpes au laser absolument magnifique.

Sequoia (Régine Joséphine)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

L'histoire d'amitié entre les arbres et les hommes depuis la nuit des temps.

Le texte est beau, poétique, chargé de sens. L’auteur met en avant les notions de solidarité, de partage, d’entraide, de trahison de sacrifice et d’espoir. Les illustrations sont magnifiques : mélanges de techniques., couleurs riches. Très bel album qui invite à la réflexion.

L'archipel du Chien (Philippe Claudel)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

Une île, dans l'archipel du Chien. Une petite communauté d'hommes vit de la pêche, de la vigne, des oliviers et des câpriers, à l'écart du fracas du monde. Jusqu'au jour où trois cadavres s'échouent sur ses rives. Bousculés dans leur tranquillité, les habitants se trouvent alors face à des choix qui révèlent leur nature profonde, leur petitesse et leur égoïsme.

L’auteur continue à disséquer la nature humaine, abordant des thèmes récurrents : individualisme, lâcheté, peur de l’autre, intolérance, culpabilité. Belle écriture : scène de la « S’Tunella » particulièrement réussie.

Le vent du soir (Jean d' Ormesson)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

Un livre étourdissant qui nous entraîne au Brésil à l'époque de l'esclavage, à Venise au tournant du siècle, dans la Russie tsariste...

Premier volume d’une trilogie retraçant la vie et la destinée de deux familles. Fresque passionnante sur la 2è moitié du 19 siècle et la première moitié du 20è.

Tous les hommes en sont fous (Jean d' Ormesson)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

A travers les aventures des quatre soeurs O'Shaughnessy, un roman sur les passions et les rêves de l'entre-deux-guerres. Une grande fresque historique et sentimentale par l'auteur de Le Vent du soir.

2ème volume de la trilogie.

Le bonheur à San Miniato (Jean d' Ormesson)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

Dernier volume d'une trilogie après Le Vent du soir et Tous les hommes en sont fous.

Le premier homme (Albert Camus)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

Dernier roman d'A. Camus resté inachevé. Avec un dossier pédagogique proposant des ouvertures pour découvrir les origines d'A. Camus, des arrêts sur lecture pour comprendre le travail de mémoire, des bilans pour le point sur Le premier homme comme laboratoire de l'écriture d'A. Camus.

Récit captivant des premières années de l’auteur. Personnalité forte, attachante, altruiste. L’épouse de l’auteur a repris le manuscrit de son mari et l’a dactylographié.

Les maraudeurs (Tom Cooper)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

Jeanette, petite ville de Louisiane dévastée par l'ouragan Katrina puis par une marée noire dans le golfe du Mexique. Gus Lindquist, pêcheur amputé d'un bras accro à l'alcool et aux antidouleurs, arpente les marais à la recherche du trésor du célèbre corsaire Jean Lafitte, sans que personne prenne au sérieux. Autour de lui gravite une série de personnages rocambolesques.

Description d’un endroit complétement abandonné des dieux : hostilité du climat, catastrophes naturelles , les hommes souffrent, mènent une vie misérable, mais en même temps ils sont très attachés à leur milieu. Beaucoup d’humour malgré cela. Le style est mordant, acéré. Lecture vivement conseillée.

Brandebourg (Juli Zeh)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

En 2010, un projet de construction de parc éolien vient perturber une petite commune de l'idyllique Brandebourg où des Berlinois romantiques ayant effectué un retour à la terre côtoient des familles de paysans. Une partie d'échecs s'engage, dans laquelle les désirs des uns se heurtent à la haine des autres.

Un chapitre, un personnage. Le lecteur a donc une vue d’ensemble des considérations de chacun. Images de la société, : derrière les fantasmes et utopies modernes , derrière les concepts de bien-être personnel , se cache une recherche féroce d’intérêts personnels. Roman très bien fait, brillant.

Les chaussures italiennes (Henning Mankell)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

A 66 ans, Fredrick Welin vit reclus depuis douze ans sur une île de la Baltique. Durant deux solstices d'hiver et un d'été, des personnages qu'il a connus vont réapparaître dans sa vie et le pousseront à retrouver le monde des émotions humaines.

Belles descriptions des pays scandinaves.
Conseil de lecture.

Les bottes suédoises (Henning Mankell)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

Fredrik Welin a vu sa carrière de chirurgien brisée par une tragique erreur. Il vit à présent reclus sur une île de la Baltique. Une nuit, il est réveillé par l'incendie de sa maison et trouve refuge dans la caravane de sa fille Louise. Il lui faut réapprendre à vivre, composer avec le tempérament fantasque de sa fille et l'apparition de la jeune Lisa Modin, journaliste de la presse locale.

Belles descriptions des pays scandinaves. Conseil de lecture.

Soufi, mon amour (Elif Şafak)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

La lecture du roman Doux blasphème d'Aziz Z. Zahara transcende spirituellement Ella Rubinstein, une femme épanouie de 40 ans. Celle-ci s'identifie au personnage, le poète Rûmi qui, au XIIIe siècle, vit son existence prendre une nouvelle orientation sous l'influence du célèbre derviche du monde musulman, Shams de Tabriz.

2 périodes dans ce roman. La partie Turquie du 13è siècle est la plus intéressante.
Conseil de lecture.

Mille petits riens (Jodi Picoult)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 juin 2018

Reconnue pour ses compétences d'infirmière et appréciée de ses collègues, Ruth Jefferson se fait interdire d'approcher le bébé d'un couple de suprématistes blancs, à la demande de ces derniers, à cause de sa couleur de peau. Quand le petit Davis Bauer meurt, Ruth est suspendue de ses fonctions.

L’auteur montre le racisme ordinaire aux USA tout en évitant les clichés. Bonne psychologie des personnages. Bon suspens. Conseil de lecture

Prochainement disponible à la Médiathèque

Les vieux fourneaux n° 04
La magicienne (Wilfrid Lupano)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 6 avril 2018

Drôlissime et toujours d’actualité, c’est avec grand plaisir que l’on retrouve cette brochette d’ »activistes ».

Viry Rogna (Gustave Burdet)

note: 2club lecteur Marie-Laure - 6 avril 2018

Désireux de restituer le passé des localités de Viry, Rogna et autres villages environnants, dans leur richesse et leur diversité, Gustave Burdet s'est efforcé de privilégier ici la multiplicité des informations sur les développements narratifs et les spéculations hasardeuses.

Document régional historique très documenté, avec beaucoup de noms propres.

Oeuvre non trouvée

note: 3club lecteur Marie-Laure - 6 avril 2018

Au coeur des Causses, une voiture est retrouvée au départ d'un sentier de randonnée. Sa conductrice s'est volatilisée. Les gendarmes recueillent des témoignages qui révèlent, chacun, les lourds secrets de la disparue.

Prix polar en séries 2017, prix Landerneau polar 2017.

Excellent, enquête policière sous forme de puzzle.

Les Tribulations d'une caissière n° 01
Vous êtes ouverte ? (Wol)

note: 2club lecteur Marie-Laure - 6 avril 2018

Adaptation en BD du best-seller d'Anna Sam qui raconte les anecdotes qui parsèment le quotidien d'une hôtesse de caisse.

Toujours drôle et si réel

La perle et la coquille (Nadia Hashimi)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 avril 2018

Kaboul, 2007. Née dans une famille de filles, Rahima a rarement l'autorisation de sortir de chez elle selon la loi des Talibans. La vieille coutume des bacha posh pourrait lui permettre de s'émanciper en tolérant qu'elle s'habille en garçon et soit traitée comme tel jusqu'à sa puberté. Elle découvre que l'une de ses aïeules, Shekiba, avait déjà fait ce choix, un siècle plus tôt.

Premier roman.

Magistral, poétique et réaliste. Tout notre être est avec ces deux femmes pour les soutenir dans leur quête d’émancipation.

La nappe blanche (Françoise Legendre)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 avril 2018

Une nappe brodée traverse les générations, liant les membres d'une famille au-delà du temps.

Très joli texte, tout en retenu et en douceur qui traverse le 20e siècle et aborde, entre autres, les relations mères-filles et la notion de transmission.

La nappe est l’objet transitionnel familial, cet héritage, ce trésor précieux qui se transmet de génération en génération, symbole d’une mémoire commune que personne ne veut effacer.

Dieu n'habite pas La Havane (Yasmina Khadra)

note: 2club lecteur Marie-Laure - 6 avril 2018

Juan del Monte Jonava, dit Dom Fuego, la cinquantaine passée, chante dans les cabarets de La Havane. Sa vie est bouleversée par sa rencontre avec Mayensi, une jeune fille qui a fui son village.
Malgré leur différence d'âge et la méfiance que Mayensi nourrit à l'égard des hommes, il en tombe follement amoureux. Mais Juan sait que ce bonheur n'est que de courte durée.

Vision de Cuba très réaliste, conditions de vies particulières.

Oeuvre non trouvée

note: 3club lecteur Marie-Laure - 6 avril 2018

Une petite île bretonne est vidée de ses hommes en 1914. Maël n'est pas mobilisé, car il a un pied bot. Il devient en conséquent le seul homme jeune et vigoureux de l'île. Il deviendra facteur et amant.

Touchant, drôle. On rit beaucoup en découvrant les rocambolesques confessions.

Les indésirables (Diane Ducret)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 6 avril 2018

Au début de la Seconde Guerre mondiale, Eva et Lise, deux amies jugées indésirables, sont internées par l'Etat français dans un camp au beau milieu des Pyrénées. Recréant un cabaret, elles chantent et dansent l'amour et la liberté en allemand, en yiddish et en français.

Prix de la Mairie du 8e arrondissement 2017.

Boulversant, témoignages de jeunes filles allemandes déportées. Eloge de la vie, de l’amitié et de l’amour.

Six fourmis blanches (Sandrine Collette)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

Lou est partie pour trois jours en trek en montagne en Albanie, avec son compagnon Elias, et trois autres personnes ayant comme eux gagné ce séjour. Mais l'un d'entre eux meurt et ils se perdent dans une tempête.

Ce qui devait être un trek agréable, tourne très vite au cauchemar. Le talent de l’auteur réside dans le fait qu’elle réussit à créer une atmosphère de plous en plus oppressante. L’écriture est simple, mais efficace. Le récit est glaçant, percutant.

Il reste la poussière (Sandrine Collette)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

En Argentine, sur les plateaux de la Patagonie, Raphaël grandit dans un climat de haine. Sa mère, endurcie par le meurtre de son mari ivrogne qu'elle a réussi à dissimuler, est une femme dure et ses frères le détestent. Il ne trouve de l'affection qu'auprès de son cheval et de son chien, jusqu'à ce qu'un jour terrible bouleverse sa vie.

Prix Landerneau polar 2016.

Huis-clos oppressant en même temps que roman des grands espaces. C’est un roman noir où le lecteur apprend à détester chacun des personnages et où on se demande qui va tuer le premier. La tension monte sans cesse. Vraie réussite.

Les huit montagnes (Paolo Cognetti)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

Lors des vacances d'été, les parents de Pietro, 11 ans, louent une maison à Grana dans le Val d'Aoste. Avec Bruno, un jeune vacher, Pietro parcourt les paysages du Grenon et découvre les secrets de la montagne. A 16 ans, Pietro passe un dernier été à Grana, avant d'y revenir quinze ans plus tard.

Prix Strega Giovani 2017, prix Médicis étranger 2017, prix François Sommer 2018. Premier roman.

C’est le roman d’une amitié vraie, indélébile. C’est aussi une histoire de filiation, de recherche du père et c’est encore une déclaration d’amour à la montagne, au Val d’Aoste.
Ecriture sobre, sensible pure et poétique.

Une fille dans la jungle (Delphine Coulin)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

Hawa et sa bande, cinq garçons et filles, tous mineurs, vivent dans la jungle de Calais, où sont regroupées des tentes et des baraques accueillant des milliers de migrants.
Lorsque les autorités leur proposent de quitter cet endroit, ils décident de résister et de rester coûte que coûte. Isolés dans ce lieu devenu désert, ils tentent de survivre et de passer en Angleterre.

Histoire prenante.

La Cheffe, roman d'une cuisinière (Marie Ndiaye)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

Le narrateur relate la vie de Cheffe, une cuisinière installée à Bordeaux dont il fut l'assistant. Il raconte son enfance dans une famille d'ouvriers agricoles, l'ouverture de son restaurant, son adolescence, ses premières expériences culinaires, ses employeurs, et la déroute de son établissement suite à l'application de règles absurdes par sa fille après son école de commerce.

Livre savoureux ! (quelques recettes aussi). Le style est particulier : phrases longues, musicales, enveloppantes.

La salle de bal (Anna Hope)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

En 1911 dans le Yorkshire, Ella Fay est internée à Sharston pour avoir brisé une vitre de la filature où elle travaillait depuis ses 12 ans.
Révoltée puis résignée, elle participe chaque vendredi au bal des pensionnaires. Au fil de leurs rencontres Ella s'éprend de John, un Irlandais mélancolique. S'intéressant à l'eugénisme, le docteur Fuller décide de réformer l'asile.

Livre émouvant. On est avec les personnages qui racontent à tour de rôle leur histoire.

Niels (Alexis Ragougneau)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

Danemark, 1945. Alors que l'avenir du résistant Niels Rasmussen semble serein suite à l'annonce de la fin de la guerre, la réception d'une lettre anonyme dans laquelle se trouve la page d'un quotidien va changer la donne.
Dans la rubrique Epuration, il apprend, bouleversé, la situation tragique dans laquelle se trouve son ami Jean-François Canonnier.

Son ami est suspecté de collaboration.
Livre bien écrit. Réflexion sur le comportement des hommes

Le guide et la danseuse (Rasipuram Krishnaswamy Narayan)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

Libéré la veille de prison, Raju s'installe dans un vieux temple abandonné, non loin de Malgudi. C'est l'occasion de faire le point sur les errements de son karma.

Plongé dans la rêverie des évocations, il est interpellé par un paysan qui croit voir en lui un de ces sages swami en méditation et lui demande audience. Raju accepte.

Piégés sur le K2 (Graham Bowley)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

Le récit de la catastrophe qui a frappé huit équipes internationales d'alpinistes le 1er août 2008, durant l'ascension du K2.
Une douzaine de grimpeurs sans oxygène et sans lampe frontale ont dû descendre le couloir de nuit, sans cordes, après la chute d'un bloc de glace.

Récit haletant, tragique.

Sales gosses (Sam Beaugey)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

Fils de professionnels de la montagne, S. Beaugey en a la passion. Avec ses amis, tous les sports de glisse et les exploits les plus risqués seront tentés : alpinisme acrobatique, ski extrême, base jump.

Le monde est leur terrain d'essai, des Alpes françaises jusqu'en Terre de Baffin en passant par les Tours de Trango au Pakistan ou par l'Antarctique.

Pour les amateurs de sensations fortes !.

Black out (Brian Selznick)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

En 1977, dans le Minnesota, Ben Wilson, sourd de naissance, fait chaque nuit le même cauchemar. En 1927, dans le New Jersey, Rose est une fillette sourde-muette que sa mère oblige à rester enfermée en raison de son handicap. Deux histoires parallèles qui se rejoindront.

Prix Sorcières 2013, catégorie romans junior.

Ces deux histoires touchantes se ressemblent. L’une, raconte la vie de Ben et l’autre racontée par le dessin, celle de Rose. Cette alternance texte, dessin fonctionne très bien.

Mon combat n° 04
Aux confins du monde (Karl Ove Knausgård)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

A 18 ans, l'écrivain part vivre dans un village de pêcheurs, au nord du cercle arctique, où il devient enseignant. Il espère ainsi mettre de l'argent de côté pour voyager et se consacrer à l'écriture. Lorsque la nuit polaire s'installe, son inspiration est en berne, sa consommation d'alcool augmente et il commence à éprouver des sentiments pour l'une de ses élèves.

6 volumes composent cette autobiographie littéraire. L’auteur raconte sa vie, sans censure, sans relecture. Ce projet se présente comme une accumulation de détails au quotidien.
Grande platitude, mais pas ennuyeux, diverses digressions. Projet particulier, ambitieux, bien fait.

Mon combat n° 02
Un homme amoureux (Karl Ove Knausgård)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 23 mars 2018

Dans le deuxième tome de cette autobiographie littéraire, l'auteur aborde le sentiment amoureux, la paternité et le désir d'écrire, à travers le récit de son installation à Stockholm. Dans cette ville, il se lie d'amitié avec Geir, Norvégien exilé comme lui, et reprend contact avec Linda, une poétesse rencontrée l'année précédente. Un choix entre l'amour et la solitude s'impose à lui.

6 volumes composent cette autobiographie littéraire. L’auteur raconte sa vie, sans censure, sans relecture. Ce projet se présente comme une accumulation de détails au quotidien.
Grande platitude, mais pas ennuyeux, diverses digressions. Projet particulier, ambitieux, bien fait.

Le loup des mers (Riff Reb's)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 9 mars 2018

La raison du plus fort : telle est la devise de Loup Larsen, capitaine de la goélette phoquière Le Fantôme. Recueilli à la suite d'un naufrage, Humphrey Van Weyden, un homme de lettres, va être contraint de vivre dans l'enfer de la goélette du violent Loup Larsen.

Prix de la BD FNAC 2013. Prix Ouest-France Quai des Bulles 2013.

Très beaux dessins de voiliers, de mer en furies, de scènes d’équipages , de bateaux de la fin du XIXe siècle. La main de fer du capitaine Loup Larson écrase chaque matelot.
Narration pleine de rebondissements où on se demande jusqu’au bout comment Humphrey Van Weyden pourra échapper à la violence du capitaine. Suspens assuré et plaisir des yeux.

La femme de l'Allemand (Marie Sizun)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 9 mars 2018

Fanny et sa fille Marion vivent dans le Paris de l'après-guerre. Fanny est célibataire, Marion, une petite fille aimante. Une dissonance s'installe pourtant entre elles, a petite fille ne comprend pas pourquoi sa mère paraît si fragile et fantasque. Elle se montre oublieuse lorsque Marion lui pose des questions sur son père, un Allemand dont elle ne connaît rien.

Prix 2008 des lectrices de Elle
.
Roman puissant qui donne à imaginer l’enfer d’une mère atteinte de bipolarité mais aussi qui donner à voir la douleur des parents proches.

Vieux Os
Je suis fou de Vava (Dany Laferrière)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 9 mars 2018

Vieux Os aime jouer avec les fourmis. Passer l'après-midi sur le balcon avec sa grand-mère, Da. Taquiner Marquis. Regarder vivre les habitants de Petit-Goâve. Mais ce qu'il aime le plus, c'est Vava dans sa robe jaune. Cela lui donne la fièvre, encore plus que la bicyclette rouge qu'il désire tant. Quand on a aimé Vava à dix ans, cela dure... toute une vie!

Le texte de Laferrière, puisé à même le magnifique récit L'Odeur du café, est plein de vie, de vraie vie.

Edité et illustré pour la jeunesse, voici « l’odeur de café » de Dany Laferrière. L’ambiance du roman restituée dans les illustrations est fidèle au roman adulte. Nous retrouvons dans ces magnifiques illustrations Haïti, la fraîcheur de la jeunesse, la violence des émotions et l’amour pour Vava.

L'odeur du café (Dany Laferrière)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 9 mars 2018

Récit de l'enfance d'un petit garçon chez Da, sa grand-mère, dans un village d'Haïti. Ce roman d'inspiration autobiographique évoque les saveurs et les odeurs de l'enfance.

Les petits riens de la vie quotidienne nous attachent au héros et à ses proches. Se mêlent à eux les êtres surnaturels qui peuplent Haïti. Certaines scènes rappellent la guerre des boutons (à l’école, la bande de copain…).

En lisant ce roman, on retrouve la fraîcheur de la jeunesse, la violence des émotions et l’amour pour Vava.

Philida (André Brink)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 9 mars 2018

Au début du XIXe siècle, Philida est une esclave, mère de quatre enfants, dont le père est le fils de son maître blanc. Elle se rebelle lorsqu'elle comprend que celui-ci ne tiendra pas sa promesse de l'affranchir.

D'autres vies que la mienne (Emmanuel Carrère)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 9 mars 2018

A partir du récit du tsunami que l'auteur a vécu au Sri Lanka avec sa compagne, l'amitié entre un homme et une femme, tous deux juges et rescapés d'un cancer, qui s'occupaient avec ferveur d'affaires de surendettement au tribunal d'instance de Vienne, dans l'Isère.

Prix des lecteurs de L'Express 2009, prix Marie Claire du roman d'émotion 2009, Globe de cristal 2010.

La part de l'autre (Éric-Emmanuel Schmitt)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 9 mars 2018

L'auteur propose un double roman pour une double vie. D'une part, celle du jeune Hitler qui va d'errances en échecs dans les années 1910 pour prendre finalement la tête de l'Allemagne et provoquer des millions de morts vingt ans plus tard; d'autre part, celle du jeune Adolf qui, s'il avait été reçu aux Beaux-Arts, n'aurait pas été contraint de pratiquer la politique comme un art par défaut.

Mon bel oranger (José Mauro de Vasconcelos)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 7 mars 2018

L'auteur puise dans ses souvenirs d'enfance pour écrire ce roman mythique. Il met en scène la vie d'un jeune garçon brésilien, Zézé, issu d'une famille pauvre et ouvrière, qui le bat. Avec beaucoup de réalisme, mais aussi de tendresse, ce roman conte l'apprentissage douloureux de la vie.

Méditer, jour après jour (Christophe André)

note: 5club lecteur Marie-Laure - 7 mars 2018

Ces 25 leçons de méditation incitent à vivre l'instant présent, à respirer, à habiter son corps, à s'accepter, à donner un espace à ses émotions, à aimer, etc. Le CD contient des petites méditations guidées de 5 à 15 minutes.

De l'art du bonheur (Christophe André)

note: 4club lecteur Marie-Laure - 7 mars 2018

A partir de l'étude de 25 tableaux, le psychologue propose un apprentissage du bonheur au quotidien. Ces 25 images incarnent les visages, les formes et les gestes du bonheur. Edition augmentée d'une préface et d'un CD dans lequel l'auteur lit son texte.

Toute résistance serait futile (Jenny Colgan)

note: 3club lecteur Marie-Laure - 7 mars 2018

Connie, une mathématicienne, accepte un poste d'enseignante à Cambridge. Mais une fois sur place, elle rencontre des confrères auxquels la même promesse a été faite. Ils ont en réalité été réunis par les services secrets pour décrypter un mystérieux code. L'un d'eux, Luke, un homme énigmatique, semble en savoir long sur leur mission et, au-delà, sur l'existence.

Underground railroad (Colson Whitehead)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

Cora, 16 ans, est esclave sur une plantation de coton en Géorgie, avant la guerre de Sécession.
Grâce à Caesar, elle réussit à s'échapper. Leur première étape est la Caroline du Sud, dans une ville semblant être le refuge idéal mais cachant une terrible vérité. Il leur faut fuir à nouveau, d'autant plus que Ridgeway, chasseur d'esclaves, les traque.

Prix Pulitzer 2017, National Book Award 2016

Underground railroad est un réseau clandestin d’aide aux esclaves ayant fui leur plantation, ce réseau a réellement existé. Force des personnages, violence mais aussi espoir de voir ces rares Américains qui se sont battus dans l’ombre pour essayer de sauver ces fugitifs noirs.

Pour la plus grande gloire de Dieu (Morgan Sportes)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

Tout à la fois roman de cape et d'épée, se situant dans le Siam de 1687, et satire d'une fin de siècle où l'absolutisme s'enfonce dans la paranoïa de la toute-puissance, le fanatisme religieux et l'académisme pontifiant.

Roman de cape et d’épée exotique, tragi-comédie cocasse, ce roman est un régal de lecture. Bien écrit et documenté

Évariste (François-Henri Désérable)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

Le parcours d'Evariste Galois, contemporain de F.-V. Raspail, G. de Nerval, A. Dumas et A.L. Cauchy. Sa vie, aussi courte qu'intense, est marquée par la passion des mathématiques, les Trois Glorieuses et la prison. Le jeune homme meurt au cours d'un duel, à l'âge de 20 ans.

Premier roman. Prix L’Express-BFMTV 2015.
Génie peu compris. Ecriture originale, marquée de petites scènes.

La Fête au Bouc (Mario Vargas Llosa)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

Urania Cabral, avocate new-yorkaise, revient à Saint-Domingue après de nombreuses années d'absence. Sur son lit de mort, son père, ancien homme politique, va répondre aux questions qu'elle se pose et la replonger dans la dictature de Rafael Leonidas Trujillo.

En 1961, quatre jeunes conjurés vont tenter de mettre fin à la terreur de tout un peuple, en assassinant le dictateur.

Très bonne lecture.

Le paradis - un peu plus loin (Mario Vargas Llosa)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

Récit des vies parallèles de Flora Tristan (1803-1844) et de son petit-fils Paul Gauguin (1848-1903), devenus dans ce roman Florita l'Andalouse et Koké le Maori. . La quête de bonheur absolu de deux figures capitales de la culture française du XIXe siècle.

Très bon livre.

Le manuscrit Hopkins (Robert Cedric Sherriff)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

Le manuscrit Hopkins est l'oeuvre du survivant d'un cataclysme qui a vu succéder à la chute de la Lune sur terre un affrontement entre les nations.
Le narrateur, retraité, élève des poules de concours avec acharnement et appartient à la Société de la Lune, où il apprend des mois avant tout le monde l'imminence du drame orbital. Il tente de préparer les esprits à la catastrophe.

Livre plaisant à lire, bien écrit.

Evangile pour un gueux (Alexis Ragougneau)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

A Paris, un SDF est retrouvé noyé, couvert de plaies faisant penser à des stigmates.

L'homme avait peu de temps auparavant occupé Notre-Dame pour obtenir un logement. Claire Kauffmann est chargée d'instruire l'affaire et demande de l'aide au père Kern, qui officiait à la cathédrale au moment des manifestations des sans-logis.

Livre très bien écrit. Le lecteur assiste aux petitesses des différents personnages . Atmosphère bien rendue.

Bakhita (Véronique Olmi)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

Bakhita, née au Darfour au milieu du XIXe siècle, est enlevée par des négriers à l'âge de 7 ans. Revendue sur un marché des esclaves au Soudan, elle passe de maître en maître, avant d'être rachetée par le consul d'Italie. Placée chez des religieuses, elle demande à y être baptisée puis à devenir soeur.

Prix du Roman Fnac 2017, prix Patrimoines 2017.

Ce personnage a bel et bien existé. Très bonne lecture

La malédiction des colombes (Louise Erdrich)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

A travers les voix de trois narrateurs, ce roman déroule l'histoire, en 1966, des habitants de Pluto, un village du Dakota du Nord, où continue de planer un malaise suite au massacre d'une famille de fermiers blancs en 1911.

Des milliers de colombes envahissent les champs, préfiguration d’un drame. Grande tension dans ce roman, mais aussi de l’humour. Trois communautés sont touchées : Les Indiens, les Blancs et les personnes de « sang-mêlé ». Passé et présent s’entremêlent. Livre très humain.

La Terre aux loups (Robert Margerit)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

Dans une famille limousine, un homme rentre chez lui après les guerres de l'Empire, espérant enfin trouver la paix.

Mais les années de combat lui ont laissé le goût du sang. L'histoire conte la destinée des membres d'une famille poussés au meurtre par la haine, la revanche, le désir et l'égoïsme.

Grande tension dans ce roman historique. Le roman est ancré dans l’histoire politique et sociale. Personnages ambigus, atmosphère asphyxiante. Ecriture classique, vocabulaire précis. Très bonne lecture.

Ari n° 02
À la mesure de l'univers (Jón Kalman Stefánsson)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

Après deux ans d'exil au Danemark, Ari rentre en Islande à la demande de son père mourant. C'est l'occasion pour lui d'explorer son passé et celui de sa famille : les deuils, les trahisons et les lâchetés.

2ème volume d’une seconde trilogie. C’est une véritable épopée poétique. Livre d’une grande beauté, conditions de vie très rudes des personnages, réflexion sur la vie, la mort, des pages sublimes sur l’amour. Cette œuvre est une véritable expérience sur le pouvoir de la poésie.

Ari n° 01
D'ailleurs, les poissons n'ont pas de pieds : chronique familiale (Jón Kalman Stefánsson)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

Editeur à Copenhague, Ari a décidé de rentrer en Islande après avoir reçu un colis de souvenirs familiaux. Ainsi, il évoque le rude quotidien de ses grands-parents Oddur, attaché à la pêche, et Margret dans les fjords de l'Est. Puis, il relate son enfance à la fin des années 1970 à Keflavik, ancien port de pêche sinistré.

1er volume d’une seconde trilogie. C’est une véritable épopée poétique. Livre d’une grande beauté, conditions de vie très rudes des personnages, réflexion sur la vie, la mort, des pages sublimes sur l’amour. Cette œuvre est une véritable expérience sur le pouvoir de la poésie.

L'art de perdre (Alice Zeniter)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

Alors que la France est traversée par une crise identitaire, l'écrivaine s'interroge sur ses origines algériennes, dont elle ne connaît rien, du fait du silence douloureux de sa famille. Elle raconte alors le destin des générations successives entre les deux pays.

Lecture recommandée, réflexions très fines : quête d’identité, interrogation sur la transmission, questionnement sur ce que l’on renvoie à l’autre . Le lecteur est avec le narrateur dans son « enquête ».

Nous étions cinq (Karel Polacek)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2017

Loin du monde des adultes, cinq petits garçons observent la réalité du haut de leur taille.
Le meneur, Pierre, 10 ans, possède un authentique don d'observation ainsi qu'un véritable talent pour provoquer ses parents.

Sa famille constitue un second plan de l'histoire, où se confrontent le monde des enfants et celui des adultes, sur fond d'incompréhension et de de situations comiques.

Il y a des moments délicieux dans ce livre qui s’apparente à « La Guerre des boutons », couleur tchèque.! .

Ce pays qui te ressemble (Tobie Nathan)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2017

Une saga mettant en scène l'incroyable destinée de Zohar, né dans le ghetto juif du Caire, aidé par sa soeur de lait, Masreya l'Egyptienne.
Cette histoire du peuple égyptien depuis 1925, fresque où se côtoient pauvres et riches, voleurs et sorcières, évoque la fin d'une civilisation antique et des pharaons, le départ des Juifs ou encore la montée de l'islam.

Mais si, il s’agit bien d’une fresque de l’histoire du début du XXe siècle et pourtant on se croirait dans un conte oriental du Moyen-Age.

« Foisonnement » pourrait être le mot qui définit le mieux ce récit. Instructif, divertissant, émouvant, on trouve içi tous les ingrédients d’une bonne sauce. A déguster sans retenue.

La gelée d'été (Jean-Marc Mathis)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2017

Alors qu'ils s'ennuient pendant leurs vacances d'été, Pierre et Jean trouvent une occupation auprès d'un vieux voisin grincheux lorsque celui-ci les initie à la cueillette des mûres.

L'enfant qui mesurait le monde (Metin Arditi)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2017

Sur une petite île grecque dévastée par la crise où un projet d'hôtel met la population en émoi, Eliot, un homme vieillissant dont la fille est morte, se lie d'amitié avec Yannis, un enfant autiste qui passe son temps à faire des calculs.
Il lui raconte la vie des dieux de la mythologie, leurs passions, leurs forfaits.

Prix Méditerranée 2017, prix du meilleur roman des lecteurs Points 2017.

Livre chaleureux. Histoire dans une île grecque autour d’un enfant autiste très entouré par les habitants de l’île. Dans cet île un hôtel immense doit être crée…. Quelle conséquence pour la vie de l’enfant ….?

La voleuse de livres (Markus Zusak)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2017

1939, en Allemagne nazie. Liesel Meminger et son jeune frère sont envoyés par leur mère dans une famille d'adoption en dehors de Munich.
Leur père a été emporté par le souffle d'un seul et étrange mot - le communisme - et Liesel a vu la peur d'un destin semblable se dessiner dans les yeux de sa mère. En route, la Mort rend visite au frère de Liesel.

Récit triste et chaleureux. Pendant la guerre de 39-45, des allemands adoptent une petite fille. Les débuts se passent très mal sauf avec le père. Peu à peu, avec beaucoup de tendresse, ils s’apprivoisent. Ils cachent un père juif dans la cave. Ils sont contre Hitler...


La Philosophie pour les nuls (Christian Godin)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2017

Introduction à l'histoire de la philosophie depuis l'Antiquité grecque, présentant les grands concepts et les grands philosophes, et proposant des comparaisons, des exemples, des anecdotes sur la vie et le caractère des philosophes, etc.

D'une petite mouche bleue (Mathias Friman)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Une petite mouche bleue croise une grenouille qui la mange et devient toute bleue.

Au fil de la chaîne alimentaire, tous les animaux deviennent bleus et finissent à leur tour par se faire manger.

Illustrations soignées, graphisme et couleurs contribuent au bonheur de cette histoire.

Miss Alabama et ses petits secrets (Fannie Flagg)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Bien qu'elle aille plutôt bien, Maggie Fortenberry a trouvé seize bonne raisons de se suicider.
Maintenant que la date est fixée, cette ancienne Miss Alabama se consacre méticuleusement à régler les derniers détails, tenant à jour la liste des choses qu'il lui reste à faire avant de disparaître.

Obligée de retarder son projet, elle découvre que la vie lui réserve encore de nombreuses surprises.

Drôle, pour se détendre et se faire du bien.

La table du roi (Bernard Clavel)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Une barque de marinier est amarrée à l'île de La Table du Roi au milieu du Rhône. A son bord se trouvent Patron Mathias, sa fille Lucie et le prouvier Rochard.

Soudain, un jeune homme se noie, et tous les occupants de la barque vont le secourir. Le garçon a des idées royalistes mais Patron Mathias veut faire régner la paix à bord et ne veut pas entendre parler de politique.

Roman historique, dans le pur style de Bernard Clavel.

Une Terre pour demain (Gérard Georges)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

En Auvergne, dans le hameau isolé de Garachou, il ne reste qu'un seul habitant : le vieux Ferdinand Pélissier qui élève des vaches, des poules et des canards avec pour unique compagnie sa chienne, Gamine. Un soir, deux inconnus déboulent dans sa cour. Ils veulent transformer les fermes en gîtes...

Un régal d’espoir avec un message simple et chaleureux. Simple comme une rencontre …!

Les orchidées (David Lafarge)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Des conseils simples pour initier les débutants à la culture délicate de l'orchidée.
L'auteur décrit les spécificités anatomiques de la plante, les informations requises pour la choisir, la rempoter et prévenir les maladies, puis aborde 19 groupes de cette espèce, comme les Paphiopedilum en forme d'urne creuse et les Dendrochilum qui dépassent un mètre.

Tout pour avoir de belles orchidées fleuries dans sa maison ! Belles photos et bons conseils.

Aux petits mots les grands remèdes (Michaël Uras)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Alex exerce le métier peu commun de bibliothérapeute, tentant de soulager les maux de ses patients grâce à la littérature.

Parmi eux, Yann, adolescent handicapé et malmené à l'école, ou Robert Chapman, cynique et étouffé par son travail. Mais si Alex s'épanouit dans son métier, sa vie privée laisse à désirer. La littérature pourra peut-être l'aider lui aussi.

Alexandre est bibliothérapeute: il soigne les gens par les livres!! Tout un programme! Mais il a aussi une vie compliquée

Les Nouvelles enquêtes du juge Ti n° 08
Mort d'un maître de go (Frédéric Lenormand)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Une série de meurtres suspects n'empêche pas le seigneur de la ville mongole de Hohhot de se passionner pour le jeu de go.
Le juge Ti soupçonne un lien entre les meurtres et les tenants et aboutissants d'un jeu dont la pratique est la prédilection des mandarins et des lettrés.

Le juge Ti part en province pour récolter l’impôt. Il arrive dans une ville ou il y a eu des morts suspects et d’heureux évènements .

Il découvre que la ville ressemble à un jeu de go dans le quadrillage : cases noires pour les maisons où il y a eu des morts et cases blanches pour les évènements heureux .

Le juge Ti arrive à découvrir le suspect avec beaucoup d’adresse.

Les conspirateurs (Shan Sa)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Jonathan, un agent de la CIA, emménage près du jardin du Luxembourg à Paris, dans l'immeuble d'Ayamei, une héroïne de la place Tien an Men, réfugiée en France.
Il croit pouvoir la manipuler afin de subtiliser des documents confidentiels... Sur fond de guerre économique et d'enjeux politiques, un roman sur le mensonge, la perte d'identité et la liberté d'aimer.

Roman d’espionnage, dans trois mondes opposés : France-USA-Chine

Espions lançés dans un jeu de rôle. Captivant et bien écrit.

Un tout petit bout d'elles (Raphaël Beuchot)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Une histoire évoquant l'excision des femmes en Afrique. Avec un dossier documentaire.

Le format bande dessinée peut surprendre pour un sujet aussi grave.

Poignant !

Oeuvre non trouvée

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Dans les années 1950, pour faire face à la crise du logement consécutive à la Seconde Guerre mondiale, des habitants de Quimper se rassemblent et décident de construire ensemble 100 maisons pour accueillir autant de familles.
Ce projet aboutit, quatre ans plus tard, à la création de la Cité des abeilles.

Exemple de solidarité et une belle leçon de vivre-ensemble.
Très fluide

Le caramel au beurre salé (Sébastien Merdrignac)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Des recettes de tartes, gâteaux, crèmes, compotes, etc., à réaliser avec du caramel au beurre salé.

Hummm ! Un régal !

1, 2, 3, on bouge ! (Françoise Laurent)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Le squelette humain expliqué aux enfants : les différents os qui le composent, ainsi que la formation des globules rouges du sang et des cellules immunitaires par la moelle osseuse.

Documentaire pour les enfants, bien expliqué et bien illustré.
Les noms savants sont distillés au fil des pages sans lourdeur. On retient tout.

Sous mes pieds (Emmanuelle Houssais)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Une histoire et des illustrations détaillées pour découvrir la vie des animaux qui vivent sous la terre tout au long de l'année.

Des illustrations splendides pour cet almanach des saisons, qui nous explique le cycle de la vie.

Les enquêtes de Tessa Leoni
Le saut de l'ange (Lisa Gardner)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Rescapée d'un accident de la route, Nicole Frank est obsédée par l'idée de sauver Vero, sa fille disparue.
Thomas, son mari, avoue au sergent Wyatt Foster que Vero n'existe pas et a été inventée par sa femme. Mais Wyatt Foster et la détective privée Tessa Leoni veulent comprendre pourquoi Nicole insiste tant pour retrouver l'enfant.

Rythme soutenu, on ne comprend pas ce qui a pu se passer! Ou l’on va ! Mais très bien ficelé et très prenant.

En voiture, Simone ! (Aurélie Valognes)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 16 octobre 2017

Jacques, époux despotique, est marié à Martine. Ils ont trois fils, Matthieu, éternel adolescent, Nicolas, chef cuisinier castrateur, et Alexandre, rêveur mollasson, et aussi trois belles-filles insupportables, Stéphanie, mère angoissée, Laura, végétarienne culpabilisatrice et Jeanne, féministe dérangeante.
Antoinette, grand-mère à la sagesse particulière, vient compléter cette famille explosive.

Gai, léger, les problèmes familiaux traités avec humour.
Vite lu, grands éclats de rire garantis.

Ce roman ressemble à notre « vraie vie de famille »

Petit précis de mondialisation n° 03
Sur la route du papier (Erik Orsenna)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

L'auteur rend hommage au papier en présentant ses techniques de fabrication ancestrales ou modernes, à différents endroits de la planète, ainsi que les multiples utilisations de ce matériau.

Petit précis de mondialisation n° 02
L'avenir de l'eau (Erik Orsenna)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Enquête à travers le monde de l'écrivain sur les ressources d'eau mondiales, leur stockage, leur traitement, leur degré de pollution, etc.

Prix Joseph Kessel 2009.

Petit précis de mondialisation n° 04
Géopolitique du moustique (Erik Orsenna)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Une histoire de la lutte contre le moustique et une étude sur les pertes humaines qui lui sont imputables, illustrant l'évolution des relations de l'homme à la nature dans un contexte de mondialisation.

Construit de la façon que les autres volumes de la série « Petit précis de mondialisation », ce récit est une véritable enquête , un voyage instructif sur un sujet déterminé, ici donc le moustique. Ce texte est un mélange de science et de littérature (se lit comme un roman , style alerte, enlevé).

Le bureau des jardins et des étangs (Didier Decoin)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Shimae, Japon, aux alentours de l'an 1000. Katsuro est un pêcheur virtuose, capable d'attraper les plus belles carpes pour les vendre sur les marchés de la ville d'Heian-kyo. A sa mort, la tâche revient à sa veuve, la ravissante et délicate Miyuki. Elle doit affronter les risques du voyage, les pièges de la grande ville et les malintentionnés en tout genre.

Voyage dans le Japon médiéval, avec ses traditions, ses rites. Récit spirituel, olfactif, coloré, érotique aussi. L’écriture est belle, poétique, élégante et raffinée. Le rythme est lent, on croirait regarder parfois des estampes japonaises.

Les enquêtes d'Agatha Raisin
Remède de cheval (M. C. Beaton)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Agatha Raisin, s'intégrant peu à peu à son petit village, fait la connaissance de Paul, le vétérinaire, qui ne semble pas insensible à ses charmes.

Mais celui-ci est retrouvé mort, victime d'une injection de tranquillisants destiné au cheval de Lord Pendlebury. Agatha ne croit pas à l'accident et prend l'enquête en main. Son nouveau voisin, le colonel Lacey, d'habitude distant, accepte de l'aider.

Les enquêtes d'Agatha Raisin
La Quiche fatale (M. C. Beaton)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Agatha Raisin, 53 ans, self-made woman pugnace et volontaire ayant fait fortune dans la communication, prend une retraite anticipée dans un petit village des Costwolds mais s'y ennuie vite.

Pour s'occuper, elle participe au concours de la meilleure quiche du village qu'elle achète chez un traiteur londonien. Mais l'arbitre du concours tombe raide mort, empoisonné. Les ennuis commencent.

Le géant enfoui (Kazuo Ishiguro)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Axl et Béatrice vivent un amour à toute épreuve. Ils entreprennent un voyage pour rejoindre leur fils, parti depuis longtemps. De nombreux obstacles se dressent sur leur chemin, mettant en péril leur amour.

Le sentier de la gloire (Jeffrey Archer)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

L'extraordinaire histoire de George Mallory, une tête brûlée, un amant passionné, l'ami de tous les grands intellectuels de son époque, et surtout, un alpiniste de génie qui rêvait d'être le premier homme à gravir l'Everest. Un rêve qui lui a coûté la vie à 38 ans. L'auteur fait découvrir un homme fou qui continue d'animer des débats.

Livre très intéressant sur la vie de George Mallory.

La vie rêvée d'Ernesto G. (Jean-Michel Guenassia)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Du Paris des années 1930 à l'effondrement communiste des années 1980, le parcours de Joseph Kaplan, fils et petit-fils de médecins praguois : ses amours, ses engagements, ses désillusions et surtout la rencontre, en 1966, avec un révolutionnaire cubain, un certain Ernesto G., dans son sanatorium de Prague, qui bouleversa sa vie.

Ce livre met en avant l’atmosphère de l’Europe et de l’U.R.S.S. à cette époque. Belle écriture.

Prendre soin de l'enfant intérieur (Nhât Haṇh)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Le maître bouddhique vietnamien propose d'agir en pleine conscience pour surmonter les souffrances passées, lâcher-prise et améliorer sa relation à soi et aux autres. Il présente des témoignages et propose des exercices de respiration consciente, de concentration, etc.

Sur l’accomplissement de soi, philosophie boudhiste!
Extrêmement simple mais pas simpliste, pour faire la paix avec soi.
Un bijou !

Sang d'encre (Stéphanie Hochet)

note: 2clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Le narrateur, fasciné par les tatouages, découvre lors d'un voyage en Italie un cadran solaire sur lequel est inscrite une phrase en latin à propos du temps et des heures qui passent. A son retour, il demande à son ami Dimitri de lui tatouer ces mots sur la poitrine. Sa vie sociale, amoureuse et spirituelle s'en trouve bouleversée.

Tatouée sur la peau mais pas que !

Une nuit à la bibliothèque (Kazuhito Kazeki)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Les doudous apportés et laissés à la bibliothèque par les enfants se réveillent la nuit et jouent avec les livres.

Album pour la jeunesse à offrir pour le plaisir de lire et de découvrir.
Très bien illustré.

Les enfants de la vallée de l'Omo (Hans Silvester)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Ce documentaire photographique évoque les coutumes, l'habitat, le mode de nourriture et les rituels des peuples de l'Omo, installés sur les bords des affluents du fleuve Omo, à la frontière de l'Ethiopie, du Kenya et du Soudan.

Documentaire traitant des peuples nomades dont la principale activité est de se peindre le corps.

La dernière réunion des filles de la station-service (Fannie Flagg)

note: 2clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Point Clear, Alabama. Sookie Poole aimerait se consacrer à son couple et partir en voyage avec Earle, son mari. Mais sa mère de 88 ans, l'extravagante et pénible Lenore Simmons Krackenberry, l'empêche de prendre du temps pour elle. Le jour où un inconnu lui dévoile un surprenant secret de famille, sa vie vole en éclats. Elle part sur la piste d'une certaine Fritzi, susceptible de l'aider.
Se passe au Wisconsin, avec des femmes pilotes qui n’ont jamais été reconnues.

Charmant livre de vacances, découvertes de faits inconnus.

Une terre d'ombre (Ron Rash)

note: 1clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Laura Shelton est vouée à une vie isolée avec son frère, revenu amputé d'une main de la Première Guerre mondiale, dans la ferme héritée de leurs parents. Défigurée par une tache de naissance, Laura est considérée par tous les habitants comme une sorcière. Sa vie bascule lorsqu'elle rencontre un mystérieux inconnu, muet et joueur de flûte.

Un peu déçu, peu de surprises. Très bien écrit, bonne lecture.
Thème de l’isolement abordé.

Le chat qui lisait à l'envers (Lilian Jackson Braun)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Dans le monde apparemment paisible des beaux-arts, trois morts brutales se produisent et c'est grâce au flair de son chat siamois Kao K'o Kung, dit Koko, que Jim Qwilleran, ancien chroniqueur criminel, découvrira la vérité…
Lecture de vacances, petites enquêtes dans chaque livre, genre Miss Marple.

Les chats ont des super pouvoirs et ils aident à l’enquête.
Distrayant, histoires indépendantes
Chronique d’un petit village

La petite boulangerie du bout du monde (Jenny Colgan)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Polly Waterford décide de quitter Plymouth pour se réfugier dans un petit port de Cornouailles, après les échecs de son mariage et de son entreprise familiale. Pour passer le temps, elle se consacre à son plaisir favori : fabriquer du pain. Les arômes qui émanent de chez elle attirent les habitants. De services en petits bonheurs partagés, elle ravive l'esprit d'entraide du village.

En Cornouailles, sur une île comme le Mont Saint-Michel.
Des recettes de pain à la fin du livre.
Charmant, bien écrit, style anglais.

À la recherche de la reine blanche (Jonas T. Bengtsson)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

En 1986, Peter a 6 ans. Il ne va pas à l'école et suit son père dans ses déménagements incessants. Ce dernier vit en marge de la société, semblant fuir une menace. Chaque soir, il raconte à son fils les aventures d'un roi et d'un prince qui voyagent à travers le monde pour tuer une reine blanche. Un jour, son père bascule dans la folie et est hospitalisé dans un service psychiatrique.

Très émouvant, la vie d’un petit garçon élevé par un père très marginal avec un passé lourd et un avenir très incertain.
Besoin de réconforter cet enfant qui grandit ! Se lit d’une seule traite .

Voltaire mène l'enquête
La baronne meurt à cinq heures (Frédéric Lenormand)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

La baronne de Fontaine-Martel, protectrice de Voltaire, a été assassinée et il n'y a aucun suspect. S'il ne veut pas se retrouver à la rue ou pire, à la Bastille, le philosophe doit se lancer à la recherche du criminel. Il est rejoint dans son enquête par Emilie du Châtelet, une brillante femme de sciences qui va résoudre les énigmes de cette mission dangereuse.

Prix Arsène Lupin 2011.

On apprend beaucoup sur Voltaire et son époque. On vit dans le milieu aristocratique des jeus, des coups bas.
Policier historique.

Les Enquêtes du commissaire Adamsberg
Quand sort la recluse (Fred Vargas)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Trois hommes sont récemment morts des morsures de la recluse brune, une araignée venimeuse. Le commissaire Adamsberg suspecte un meurtre.

La recluse = l’araignéé
La recluse = femme qui se faisait empierrée
Suspens jusqu’au bout, haletant

Chasseurs de têtes (Jo Nesbù)

note: 1clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Roger Brown est un chasseur de têtes, le meilleur de sa profession. Ses interlocuteurs ne savent pas qu'il est aussi voleur de tableaux. Il opère avec la complicité d'un responsable de la sécurité qu'il a recruté. Il agit ainsi pour l'amour de sa femme, Diana, pour qui il est prêt à tout. Lors d'un cambriolage chez un Hollandais, Clas Greve, il réalise qu'il est manipulé.

Recruteur, amoureux de sa femme très dépressive.
Monde de l’art et de l’entreprise.

La Passe-miroir n° 03
La mémoire de Babel (Christelle Dabos)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Thorn a disparu depuis deux ans et demi et Ophélie désespère de le retrouver. Les indices laissés dans le livre de Farouk et les informations livrées par Dieu mènent toutes à l'arche de Babel, dépositaire des archives mémorielles du monde. Ophélie décide de s'y rendre sous une fausse identité.

Fantasy. Monde très riche, plein de détails, héroïne attachante.
Style fluide très compréhensible.

La Passe-miroir n° 02
Les disparus du Clairdelune (Christelle Dabos)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Ophélie découvre l'envers de la cour, les mondanités et les complots politiques. Lorsque des nobles disparaissent, elle décide de mener l'enquête. Cette mission s'avère bien plus ardue que ce à quoi elle s'attendait.
Grand prix de l'imaginaire 2016 (roman jeunesse français) pour la série et prix Wojtek Siudmak du graphisme pour L. Gapaillard.

Fantasy. Monde très riche, plein de détails, héroïne attachante.
Style fluide très compréhensible.

La Passe-miroir n° 01
Les fiancés de l'hiver (Christelle Dabos)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 27 septembre 2017

Ophélie, qui peut lire le passé des objets et traverser les miroirs, vit tranquillement sur l’arche d’Anima. Mais quand elle est fiancée de force à Thorn, du clan des Dragons, elle doit le suivre à la Citacielle. Elle va être mêlée sans le savoir à un terrible complot.

Gagnant du Concours premier roman jeunesse organisé par Gallimard Jeunesse, RTL et Télérama. Coup de coeur du Rablog 2017.

Fantasy. Monde très riche, plein de détails, héroïne attachante.
Style fluide très compréhensible.

Le grand marin (Catherine Poulain)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 30 juin 2017

La narratrice embarque, d'un port de l'Alaska, pour un voyage sur un bateau de pêche. Elle découvre la rude vie à bord, le froid et la fatigue, entourée d'un équipage uniquement masculin qui l'adopte au bout de quelque temps.

Prix Pierre Mac Orlan 2016, prix Joseph Kessel 2016, prix Ouest-France Etonnants voyageurs 2016, prix Nicolas Bouvier 2016, prix Gens de mer 2016 . Premier roman.

"Le grand marin" nous plonge dans l'univers de la pêche intensive où tout est extrême : la violence de la mer, la tuerie des poissons sur le pont, les saouleries des pêcheurs à quai, leur abattement à la suite de sessions de pêches si intenses qu'ils ne peuvent plus s'adapter au repos.
Tout comme l'héroïne, ils viennent chercher des émotions, des sensations fortes pour donner un sens à leur vie.

Roman de liberté, roman autobiographique. Plus encore que ses collègues masculins, l'héroïne peut, dans ce métier, assouvir sa soif de liberté.

Comme une respiration... (Jean Teulé)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 30 juin 2017

40 nouvelles qui parlent des gens. Des gens incroyables, capables de tout, tour à tour meurtris et joyeux.

Comme une respiration est un recueil de nouvelles très courtes avec l'humour, la dérision et parfois la cruauté de Jean Teulé. Certaines nouvelles sont jubilatoires.

Ari n° 01
D'ailleurs, les poissons n'ont pas de pieds : chronique familiale (Jón Kalman Stefánsson)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 30 juin 2017

Editeur à Copenhague, Ari a décidé de rentrer en Islande après avoir reçu un colis de souvenirs familiaux.

Ainsi, il évoque le rude quotidien de ses grands-parents Oddur, attaché à la pêche, et Margret dans les fjords de l'Est. Puis, il relate son enfance à la fin des années 1970 à Keflavik, ancien port de pêche sinistré.

E. Boury a reçu le Grand prix de traduction de la SGDL 2016.

Deux petits pas sur le sable mouillé (Anne-Dauphine Julliand)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 30 juin 2017

Une mère témoigne de la maladie de sa fille. Thaïs a 2 ans lorsque les médecins découvrent qu'elle est atteinte d'une maladie génétique orpheline : la leucodystrophie.

Ce récit rend compte de leur vie quotidienne, des visites chez le médecin, des moments de joie, ainsi que de l'aventure de l'Association européenne contre les leucodystrophies.

Les deux petites filles sont mortes et on pleure beaucoup en lisant ce livre, mais on est en admiration devant le tonus de l'entourage, Anne Delphine Julliand a réalisé un film documentaire "Mistral gagnant" sur ces cinq enfants vivants de façon difficile, la plupart du temps à l'hôpital.

Une journée particulière (Anne-Dauphine Julliand)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 30 juin 2017

Le récit d'une mère dont la fille, atteinte d'une maladie génétique, est décédée à l'âge de trois ans.
Elle raconte le quotidien de la famille, comment ils ont accompagné le handicap de leur enfant, ainsi que la naissance d'une petite fille atteinte elle aussi de la même maladie.

Les deux petites filles sont mortes et on pleure beaucoup en lisant ce livre, mais on est en admiration devant le tonus de l'entourage, Anne Delphine Julliand a réalisé un film documentaire "Mistral gagnant" sur ces cinq enfants vivants de façon difficile, la plupart du temps à l'hôpital.

Histoire du lion Personne (Stéphane Audeguy)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

L'histoire romancée du lion Personne, qui vécut au Sénégal et en France, arrivé à la ménagerie de Versailles en 1786 et mort en 1796. Une épopée racontée du point de vue de l'animal.

10 années de la vie d’un lion apprivoisé, et d’un chien, Hercule, son compagnon. Livre la fois, drôle, émouvant et plein d’humanité.

La petite femelle (Philippe Jaenada)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

Le romancier s'est plongé dans l'histoire de Pauline Dubuisson, qui par jalousie tua de sang-froid son amant en octobre 1953, à l'âge de 24 ans.

Au-delà du fait divers et du procès retentissant qui s'ensuivit, il tente de pénétrer la personnalité complexe de cette jeune femme calculatrice et émancipée, dont le destin questionne la place de la femme dans la société des années 1950.

Le romancier s’empare d’un fait divers et retrace les faits sans parti pris.

Le chagrin des vivants (Anna Hope)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

Londres, novembre 1920. L'Angleterre attend le rapatriement de France du soldat inconnu. Tandis que le pays rend hommage aux disparus, trois femmes cherchent leur équilibre entre la mémoire et la vie : Evelyn, dont le fiancé a été tué, Ada, qui a perdu son fils, et Hettie, qui travaille auprès d'anciens soldats.

On suit le parcours de ces 3 femmes, une fois la guerre terminée. On suit également le devenir des hommes, des frères. Il a fallu la communion de tous ces gens pour que la vie reprenne. Premier roman, belle écriture.

Premier roman.

Une enquête de Pierre-Arsène Leoni
Le cimetière des chimères (Eléna Piacentini)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

A Lille, Leoni enquête sur la fusillade qui a fait un mort et un blessé lors de l'enterrement de l'influent Franck Bracco, qui se serait immolé.

Fond sur fond social, enquête bien menée. Un auteur à découvrir.

Une enquête de Pierre-Arsène Leoni
Des forêts et des âmes (Eléna Piacentini)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

L'agent Aglaé Cimonard est dans le coma. Pour l'aider, le commandant Leoni se rend dans les Vosges, dans un centre de soins psychologiques pour adolescents où une amie de son agent est standardiste.

Trois pensionnaires sont dans la même situation. Il pourrait y avoir un lien avec le laboratoire pharmaceutique qui finance la clinique, leader sur le marché des antidépresseurs.

Fond sur fond social, enquête bien menée. Un auteur à découvrir.

Le livre des secrets (Fiona Kidman)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

L'histoire de migrants écossais partis des Highlands en 1817 pour arriver à Waipu, une petite ville du nord de la Nouvelle-Zélande, en 1854, est racontée à travers trois générations de femmes.
Quelque cent ans plus tard, Maria, petite-fille de l'une d'elles, découvre en lisant le journal de son aïeule les tribulations de cette communauté et la vie secrète des femmes dans une société masculine.

Livre fort, bien écrit. Destins de femmes marquants.

Les coups (Jean Meckert)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

Félix est manoeuvre dans des ateliers de mécanique. Lorsqu'il est en compagnie d'autres personnes, il peine à s'exprimer et à comprendre les discussions, quel qu'en soit le sujet. Ce désarroi s'exprime par la violence conjugale, dont la victime est sa femme Paulette.

Livre de désespoir, belle écriture.

Le boucher des Hurlus (Jean Amila)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

Quatre mômes de huit à treize ans, au crâne tondu parce que fils de mutins fusillés en 1917, ne pensent qu'à une chose : juger et exécuter le boucher des Hurlus, général intouchable et pourtant responsable du massacre inutile de dizaine de milliers de poilus.

Contrée indienne (Dorothy Marie Johnson)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

Cette spécialiste du western est morte en 1984, à l'âge de 79 ans. Elle a écrit des romans, une biographie de Sitting Bull, plusieurs livres historiques sur le Montana, une autobiographie et des livres pour enfants.

Ses nouvelles ont inspiré des westerns devenus depuis des grands classiques du cinéma américain.

Les personnages sont fabuleux.

Un fils de notre temps (Ödön von Horváth)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

Achevé en 1938, peu avant la mort de son auteur, ce roman symbolique et fantastique évoque l'embrigadement d'un soldat dans l'idéologie nazie, fasciné par l'espoir d'un monde plus simple, fraternel et généreux où il croit trouver un sens à sa vie.

Entraîné dans un univers peuplé d'horreurs et de monstres, il tuera par un réflexe de défense avant de glisser dans le froid qui saisit le monde.

L’ambiance de ce roman fait penser à l’univers de Franz Kafka. Belles images, impression d’absurdité.

Pukhtu n° 02
Pukhtu secundo tome 02 (DOA)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

L'écrivain poursuit une fresque monumentale et hallucinée, plongeant au coeur de la terreur et des guerres d'aujourd'hui.

Livre de géopolitique et d’aventures, les scènes de guerre sont remarquables. Livre très violent, mais sans complaisance dans la violence. Les personnages sont extraordinaires et particulièrement attachants

Pukhtu n° 01
Pukhtu primo tome 01 (DOA)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

C'est l'histoire d'un père qui, comme tous les pères, craint de se voir privé de ses enfants par la folie de son époque. Ou celle d'un fils éloigné de sa famille par la force du destin. Ou celle d'un homme qui cherche à redonner un sens à sa vie.
Cette histoire se passe en Asie centrale, en Afrique, en Amérique du Nord, et raconte des guerres sanglantes, les trafics de drogue...

Livre de géopolitique et d’aventures, les scènes de guerre sont remarquables. Livre très violent, mais sans complaisance dans la violence. Les personnages sont extraordinaires et particulièrement attachants.

Je suis Pilgrim (Terry Hayes)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

Un homme prend sa retraite des renseignements américains et écrit un livre de criminologie dans l'anonymat le plus total, une jeune femme est assassinée à New York, un père est décapité en Arabie saoudite, un homme vit dans un laboratoire secret syrien.

Cette succession d'événements forme un terrible complot menaçant l'humanité.

Prix du Livre de poche 2015 (policier-thriller).

Vernon Subutex : tome 02 (Virginie Despentes)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

Dans ce volet, l’ancien disquaire, devenu SDF après une faillite, vit désormais dans la rue aux alentours du parc des Buttes-Chaumont.

Sélim est en plein désarroi depuis la conversion religieuse de sa fille. La Hyène récupère les enregistrements laissés par Alex et les fait visionner à Vernon et au monde qui gravite autour de lui. Ces cassettes leur font découvrir beaucoup de choses.

Cette comédie humaine met en scène des personnages attachants. La langue est parfaitement adaptée à la réalité.

Vernon Subutex : tome 01 (Virginie Despentes)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2017

Vernon Subutex, ancien disquaire à la dérive, compte sur Alex Bleach pour l'aider à payer ses factures.
Quand celui-ci meurt d'une overdose, Vernon est expulsé et se fait héberger à droite et à gauche, sans se douter qu'il est recherché pour la vidéo que lui a laissée la pop star avant de mourir.

Cette comédie humaine met en scène des personnages attachants. La langue est parfaitement adaptée à la réalité.

Nos âmes la nuit (Kent Haruf)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 3 juin 2017

Dans une petite ville du Colorado, Addie, une veuve de 75 ans, décide de rompre sa solitude en proposant à Louis, son voisin, veuf lui aussi, de passer du temps ensemble.

Ils tombent amoureux l'un de l'autre, mais leurs enfants respectifs les désapprouvent et les amoureux doivent se cacher pour vivre leur histoire.

Roman d’une grande sensibilité, histoire d’incompréhension entre ce couple de retraités et leurs enfants .

Les enquêtes de l'apothicaire Melchior
L'étrangleur de Pirita (Indrek Hargla)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 3 juin 2017

En 1431, le monastère des brigittines est en construction depuis des années. Depuis peu, il est le théâtre de faits curieux et Melchior l'apothicaire a découvert un cadavre sous la neige.
Pour résoudre ce meurtre, il appelle à l'aide sa fille Agatha, qu'il a initiée à la médecine.

Polar historique en Estonie, au Moyen-Age.
Intrigue bien menée.

Petit pays (Gaël Faye)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 3 juin 2017

Burundi, 1992. Gabriel a 10 ans. Il vit dans un confortable quartier d'expatriés avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite soeur Ana.
Alors que le jeune garçon voit ses parents se séparer, la guerre civile se profile et, par vagues successives, la violence envahit le quartier.
Prix du roman Fnac 2016, prix du Premier roman français 2016, prix Goncourt des lycéens 2016.

Chef d'oeuvre, on ne lâche plus le livre tant sont attachants les personnages et le ton de cet enfant qui raconte l'horreur avec ses yeux.

Puzzle (Franck Thilliez)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 3 juin 2017

Ilan et Chloé participent à un jeu mystérieux, Paranoïa. Lors du premier jeu de pistes, ils découvrent les deux règles : "Quoiqu'il arrive, rien de ce que vous allez vivre n'est la réalité. Il s'agit d'un jeu" et "L'un d'entre vous va mourir".
Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, la distinction entre la réalité et le jeu devient flou. Et Paranoïa peut alors réellement commencer...

Suspense garanti, bien ficelé, bien écrit: du plaisir !

Et après ? (Mathilde Magnan)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 3 juin 2017

Un album sans texte, qui emmène le lecteur dans une exploration du monde souterrain : la nature qui change, les animaux creusant des galeries, les cycles de la vie, le temps qui passe...

Dessin soigné à mi-chemin entre poésie et dessin scientifique, on explore le cycle de la vie.

Riquet à la houppe (Amélie Nothomb)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 3 juin 2017

Un clin d'oeil au conte de Charles Perrault.

La rencontre d'une femme superbe mais très froide avec un homme très laid que tout le monde aime.Très gai.

Tableaux célèbres (Rosie Dickins)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2017

35 des tableaux les plus célèbres du monde sont présentés, dont La Jaconde, accompagnés d'informations sur le tableau, l'artiste, le style et de liens Internet.

Initiation à la peinture qui donne envie d'aller plus loin.

Intimidation (Harlan Coben)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2017

Adam Price, avocat sans histoires, vit une existence paisible avec sa femme, Corinne, jusqu'au jour où un parfait inconnu lui fait une révélation sur son épouse.
Adam demande des explications à Corinne, qui se défile et disparaît. Même s'il se sent trahi, il décide de tout faire pour la retrouver et plonge au coeur d'une machination mêlant cybercriminels, arnaqueurs et tueurs à gages.

Une famille américaine bien tranquille.

Un jour, la mère disparait. Son mari découvre des secrets bien gardés et une seconde vie de sa femme qu'il ignorait et qui lui a été fatale.

La boîte à musique (Mary Higgins Clark)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2017

Lane Harmon, bras droit d'un célèbre architecte d'intérieur, est appelée à redécorer la maison de l'épouse de Parker Bennett, un magnat de la finance porté disparu deux ans plus tôt, après qu'un trou de 5 milliards de dollars dans son entreprise a été découvert.

Touchée par la dignité de madame Bennett, Lane se rapproche de son fils, prêt à tout pour laver l'honneur de son père...

Une décoratrice d'intérieur doit travailler pour une veuve dont le mari a disparu après avoir ruiné beaucoup de monde.
Elle s'éprend du fils mais est-il bien sincère ?

Désolée, je suis attendue (Agnès Martin-Lugand)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2017

Brillante interprète pour une agence de renom, Yaël ne vit que pour son travail. Juchée sur ses éternels escarpins, elle est crainte de ses collègues, et ne voit quasiment jamais sa famille et ses amis qui s’inquiètent de son attitude. Mais le monde qu’elle s’est créé pourrait vaciller face aux fantômes du passé.

Dans l'air du temps, les nouvelles familles avec leurs problèmes et leurs courses après le temps!!!
Une jeune étudiante, après un stage en entreprise, est embauchée.Rieuse, bringueuse, ayant un groupe d'amis, elle se laisse envahir par son travail, délaissant ceux qu'elle aime, mais le jeu en vaut-il la chandelle?

Une vie avec Alexandra David-Néel n° 01 (Frédéric Campoy)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2017

1959. Marie-Madeleine est engagée par une vieille femme despotique : Alexandra David-Néel, première femme européenne à être entrée au Tibet en 1924.
Peu à peu, elle se plonge dans les souvenirs de l'exploratrice et des liens profonds se nouent entre les deux femmes.
Avec un cahier historique à la fin de l'ouvrage. Adaptation de Dix ans avec Alexandra David-Néel par Marie-Madeleine Peyronnet.

Extraordinaire ! pionnière! aventurière ! maitresse femme!

Une bande dessinée comme on les aime.Vraie découverte.

Trilogie de l'invisible n° 2
Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran (Éric-Emmanuel Schmitt)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 8 avril 2017

Humour et philosophie y font bon ménage.
A conseiller aux personnes pessimistes influencées par l'actualité.

Euphoria (Lily King)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 8 avril 2017

Le personnage féminin, inspiré de Margaret Mead illumine le récit.
La tension amoureuse et psychologique dans le trio des scientifiques est le reflet de la mentalité que chacun entretient avec les peuples qu'ils observent (Papouasie).

Chanson douce (Leïla Slimani)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 8 avril 2017

Je n'ai pas vraiment accroché, non pas rapport à ce que le récit dénonce (exaspération des rapports de classes) mais à cause de la forme que j'ai trouvée trop démonstrative pour expliquer pour expliquer le double meurtre de la nourrice.
Le style haché, sec, minimaliste m'a souvent laissé l'impression d'un exercice littéraire systématique sans la magie inhérente à un Goncourt.

L'animal en nous (Michel Odoul)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 8 avril 2017

Facile à lire, humoristique.
Donne des pistes de lectures sur le développement humain et nous fait découvrir des auteurs scientifiques sur le sujet.
Ce livre nous rappelle heureusement notre animalité.

La fille du pape (Dario Fo)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 8 avril 2017

Quelle impressionnante période sans aucune moralité. Encore une fois le personnage féminin illumine la bassesse des hommes de pouvoir.
Facile à lire, satirique, avec beaucoup de dialogues, on croirait entendre une pièce de théâtre du dramaturge pas encore déclaré.

L'art de voler (Antonio Altarriba)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 6 août 2016

A. Altarriba s'est inspiré des carnets de son grand-père. Né près de Saragosse dans une famille de paysans espagnols au début du XXe siècle, il part pour la ville et connaît le chômage et la misère, puis s'exile en France juste avant la Seconde Guerre mondiale. Il revient en Espagne après la guerre, sous Franco. L'histoire de l'Espagne et de l'Europe du XXe siècle est ici retracée.

Roman graphique divisée en 4 étapes correspondant à un moment de sa vie et faisant écho à la situation des migrants.

Derrière les panneaux il y a des hommes (Joseph Incardona)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 6 août 2016

Depuis deux ans, Pierre ne peut se résoudre à quitter l'aire d'autoroute sur laquelle sa fille a disparu. Soucieux du moindre indice, à la manière d'une enquête policière, il rencontre les personnes qui gravitent autour de ce lieu de passage, où les vacanciers ne font que s'arrêter : gérant de snack, routiers, prostituées, gendarmes, etc.
Grand prix de littérature policière 2015 (roman français).

Roman très dur, mettant en lumière la noirceur des personnages, c’est beaucoup plus l’ambiance sur une aire d’autoroute qui est décrite, à travers toutes les situations qui peuvent s’y produire.

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea (Romain Puértolas)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 6 août 2016

Aventure rocambolesque d'un fakir coincé dans une armoire, doublée d'une pétillante histoire d'amour, qui va mener le lecteur aux quatre coins de l'Europe et dans la Libye postkadhafiste.
Premier roman.

Roman très plaisant à lire, avec beaucoup d’humour et de rebondissements malgré le thème abordé très actuel : les migrants et leur difficile parcours pour retrouver une existence digne.

Louis de Funès (Marc Lemonier)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 6 août 2016

Biographie illustrée faisant revivre les plus grands moments de la carrière de Louis de Funès, monstre sacré du cinéma comique français.

Un bel hommage à un grand acteur. Ce livre retrace la carrière de Louis de Funès : nombreuses photos tirés de ses films. Pour tous les inconditionnels de Louis de Funès.

Le Complot Médicis (Susana Fortes)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 6 août 2016

Ana Sotomayor, étudiante en arts, se rend à Florence pour effectuer des recherches sur un tableau. Elle découvre des manuscrits traitant de la conjuration des Pazzi et se passionne pour cette affaire. Dès lors, elle devient la cible d'une police parallèle et des hommes de main du Vatican.

Roman qui nous fait voyager dans la vie florentine à l’époque de la Renaissance mêlant énigme policière et recherche historique, de nos jours à travers Ana Sotomayor une jeune étudiante en arts.

Prodigieuses créatures (Tracy Chevalier)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 6 août 2016

Dans les années 1810, sur la Côte du Dorset, Mary Anning s'émerveille des premiers fossiles qu'elle découvre. Elle se heurte alors à la communauté scientifique, composée exclusivement d'hommes. Elle fait la connaissance d'Elizabeth Philpot, passionnée de fossiles, qui l'accompagne dans ses recherches.

Roman historique très plaisant à lire, avec deux femmes réunies par la même passion. Clin d’œil aux œuvres de Jane Austen qui met en lumière la société pleine de préjugés de l’époque.

Ce qu'il faut de terre à l'homme (Martin Veyron)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

Le paysan Pacôme vit avec sa femme et son fils sur son lopin de terre en Sibérie, un lopin de terre qui, peu à peu, ne va plus lui suffire. Une fable illustrée inspirée de la pensée de Tolstoï qui met en scène la cupidité des êtres humains.

Café Budapest (Alfonso Zapico)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

Yechezkel, jeune violoniste juif dans la ville de Budapest en 1947, vit avec sa mère. Ils rejoignent son oncle Yosef à Jérusalem, où ce dernier régente le pittoresque Café Budapest, où cohabitent Juifs, Arabes et Occidentaux. Le jeune homme tombe amoureux de Yaiza, une jeune Arabe. Mais bientôt, le pays est en guerre et ils n'ont d'autre choix que de fuir.

Plongée dans la ville de Jérusalem de 1947,1948, au moment de la « partition ». Le jeu diplomatique et les tensions internationales sont mis en parallèle avec les scènes de la vie quotidienne de Yechezkel et de ses proches, dépassés par les évènements qui les dépassent.

Ce rêve de coexistence entre les personnages de nationalités et de confessions religieuses différentes est rattrapé par le fanatisme religieux et politique.

Victor Hugo vient de mourir (Judith Perrignon)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

Les derniers instants de Victor Hugo et les événements qui ont suivi sa mort : le rapport de police, les funérailles nationales, la colère du peuple envers le gouvernement, les actions de sa famille.

Prix révélation SGDL 2015.

Bel hommage à cet écrivain. On sent que l’auteur s’est imprégnée totalement de la vie de Victor Hugo et de l’atmosphère de l’époque.

Souffle épique. Le lecteur est captivé par la narration : écriture vive et flamboyante, poétique, rythme soutenu. Le lecteur assiste véritablement à l’événement et participe à cette ambiance, cette atmosphère.

Un ciel rouge, le matin (Paul Lynch)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

En 1832, en Irlande, Coll Coyle et sa famille sont expulsés de leur ferme par le propriétaire anglais des terres. Au cours d'une dispute, Coll tue le fils de ce dernier et s'enfuit. Il réussit à embarquer pour l'Amérique, mais il est poursuivi par Faller, un homme de main du père de la victime.

C’est l’histoire d’une traque impitoyable digne d’un western. Très belle écriture poétique et lyrique. Roman sombre et puissant.

La neige noire (Paul Lynch)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

Donegal, Irlande, 1945. Barnabas Kanes est revenu des Etats-Unis avec femme et fils pour participer à la jeune république.

L'incendie de son étable dans lequel a péri son ouvrier le laisse exsangue car l'assurance refuse de l'indemniser. Il espère trouver le soutien de ses voisins mais de vives rancoeurs apparaissent.

Prix Libr'à nous 2016 (littérature étrangère), prix des lecteurs 2016 (librairie Privat).

L’atmosphère de ce roman est pesante : jalousie, inflexibilité des hommes, , rudesse de la nature, terre ingrate . L’auteur pose les bases d’un drame en devenir. C’est un roman d’une beauté tragique, les images sont puissantes, hypnotiques. Le style est beau, poétique. Ce texte est d’une sombre beauté.

Le livre d'Aron (Jim Shepard)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

L'insouciance d'Aron, un garçon juif de 9 ans, prend fin quand il est confiné avec ses parents dans le ghetto de Varsovie.

Dans ce monde qui a basculé dans l'horreur et où sa préoccupation première est de survivre, il découvre l'amitié, fait l'apprentissage du deuil et de la trahison et finit par rencontrer un homme prêt à tout pour le sauver.

C’est une histoire vraie. Le lecteur pénètre dans le ghetto de Varsovie avec cet enfant.

Trop de bonheur (Alice Munro)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

Recueil de dix nouvelles dont les personnages courent après le bonheur en tentant de surmonter le deuil, l'humiliation ou une crise conjugale.

Un des récits met en scène Sofia Kovaleskaïa, une mathématicienne russe du XIXe siècle, qui fut une des premières femmes à enseigner dans une université européenne.

Le lecteur a l’impression de lire un roman à chacune de ces nouvelles., toutes ont une ambiance particulière et on ne les oublie pas. L’écriture est magique .

L'Etoile polaire (Martin Cruz Smith)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

Le retour d'Arcadi Renko, l'inoubliable inspecteur soviétique de Parc Gorki, entraîné dans une mortelle expédition de pêche dans le Grand Nord.

Formidable intrigue. Le lecteur apprend beaucoup de choses intéressantes pour tous, sur la navigation. La nature est sauvage et hostile, la tension est intense et horrible, livre passionnant.

Toute la lumière que nous ne pouvons voir (Anthony Doerr)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Marie-Laure, jeune aveugle, se réfugie à Saint-Malo avec son père. Employé au Museum d'histoire naturelle de Paris, il est chargé d'un diamant qui ne doit pas être volé par les Allemands. En Allemagne, le jeune Werner, orphelin, est dans la Wehrmacht. En 1944, leurs destins se croisent.

Prix Pulitzer 2015, Médaille Carnegie des bibliothécaires américains 2015.

Cette histoire emporte le lecteur. Portrait très fin de ces deux enfants pendant la guerre et de leurs relations avec les adultes . Pas de tristesse.

Le roman des Rouart : 1850-2000 (David Haziot)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

Ce document restitue l'histoire de la famille Rouart, au coeur des mouvements artistiques et littéraires du début du XXe siècle.

Goncourt de la biographie 2012.

Document très intéressant sur la vie culturelle et artistique de l’époque.

Les enfants de Dynmouth (William Trevor)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

Dans les années 1960, un adolescent cynique et pervers, Timothy Gedge, sème le trouble dans la ville de Dynmouth, en pénétrant chez ses voisins afin de perturber leur tranquillité. Il ne cesse de les harceler et lance de terribles rumeurs mêlant mensonges et vérité.

Cet été-là (William Trevor)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

A Tathmoye, petite ville d'Irlande, dans les années 1950, durant les obsèques de la vieille et fortunée Mrs Connulty, Elly, la seconde épouse du fermier Dillahan, fait la connaissance de Florian Kilderry qui photographie les endeuillés, les femmes, le cimetière, la ville.

Ils tombent amoureux alors que Florian ne songe qu'à quitter le pays pour se rendre en Amérique.
Histoire d’amour qui ne dure qu’un été.

Livre solaire, beauté des paysages et vie paisible.

La cache (Christophe Boltanski)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

La famille Boltanski, ses artistes, sociologues et romanciers. Une balade dans un logement dévoile des personnages, comme le grand-père.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a vécu deux ans dans une minuscule cachette, adoptant une position ni debout ni couchée.

Prix de la rentrée (Forêt des livres 2015), prix Transfuge du meilleur premier roman 2015, prix Femina 2015, prix des prix 2015.

Le lecteur peut avoir des difficultés au début de suivre le fil du récit, puis il fait le lien entre tous ces personnages et cette famille attachante et anticonformiste. Livre très intéressant.

L'intérêt de l'enfant (Ian McEwan)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

Fiona Maye, magistrate à Londres, est spécialisée en droit de la famille. Adam Henry, 17 ans, est atteint d'une leucémie.

A cause des croyances de sa famille, il ne peut pas bénéficier d'une transfusion sanguine et il risque la mort, si bien que les médecins s'en remettent à la cour. Avant de prendre sa décision, Fiona décide de rencontrer l'adolescent.

Livre très touchant, sans pathos et très juste.

Quatuor (Anna Enquist)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 29 juin 2016

Heleen, Caroline, son mari, Jochem, et Hugo forment un quatuor musical, auquel s'ajoute la figure tutélaire de Reinier, 80 ans, ancien professeur et amant de Caroline, seul et de santé précaire.

Une oeuvre sur la valeur thérapeutique de la musique et l'éthique médicale, sur fond d'abandon du soutien de la culture par l'Etat et de démantèlement du système de santé aux Pays-Bas.

Livre très juste. Le lecteur est pris par l’ambiance de cette société « eugénique ».

Sur les pas de Rûmi (Nahal Tajadod)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Trente-six récits adaptés du Masnavî, l'oeuvre maîtresse du mystique Rûmi, revisités par N. Tajadod. Pour présenter ces histoires choisies pour leur qualité allégorique, N. Tajadod a inventé un personnage, un relieur de Nishapur, ville importante du Khorasan, qui, de simple disciple au début de sa route, devient porteur de sagesse en fin de parcours.

Petits textes entre philosophie, religion et poésie. Exotisme oriental assuré dans l’espace et dans le temps.

Véritable baume pour notre vie trépidante et souvent dénuée de sens. Nous ferions bien de nous intéresser davantage à la pensée orientale et à ses messagers.

Mon père ce héron (Jul)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Rivalisant d'imagination, des petites grenouilles vantent les mérites de leur papa, jusqu'à ce qu'une d'entre elles affirme que le sien est un héron.

C’est fou comme quelques dessins en disent plus long qu’un discours. Humour et psychologie à méditer sans modération.

L’auteur Jul, vous connaissez ? … un faiseur de BD.

Histoire d'Irène (Erri De Luca)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Irène a été abandonnée très jeune. Sur sa petite île grecque, elle a servi un pope orthodoxe. Mais lorsque l'adolescente tombe enceinte, les habitants la rejettent. Le narrateur parvient à gagner la confiance de la jeune femme, qui lui confie que l'enfant à venir a été conçu par un dauphin. Un récit aux frontières de la réalité, teinté de références à la mythologie et à la Bible.

Entre documentaire et fiction, Erri de Luca; vieil homme spectateur, nous emmène dans le monde magique des dauphins et de la mer, si ce n’est la mère.

Poétique et dérangeant, pour personnes désireuses de flotter entre deux mondes.

Compte comme moi ! (Atiq Rahimi)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Un album avec des rabats à soulever pour découvrir une comptine qui illustre avec poésie les fonctions des différentes parties du corps.

Premier livre de philosophie. Tout est dit ici en quelques mots et dessins. Dire que des auteurs commentent cela à longueur de pages ! Je l’ai lu à un petit garçon de trois ans qui a tout à fait a tout à fait accroché.

L'Arabe du futur n° 02
Une jeunesse au Moyen-Orient (1984-1985) (Riad Sattouf)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Dans ce deuxième volume, l'auteur poursuit le récit de son enfance sur la période 1984-1985, au moment où il entre à l'école en Syrie.

BD autobiographique. Né en France en 1978 d’un père Syrien et d’une mère bretonne, Riad nous raconte son enfance, d’abord en Lybie à l’âge de 2 ans, puis en Syrie. Pays sous le régime de présidents dictateurs.

Vivre dans une campagne aux mœurs ancestrales n’est pas de tout repos pour cette famille qui arrive de Paris. Deux mondes se côtoyant, la campagne et la ville, plus moderne.

Par ailleurs, le père de Riad souhaite pour son fils un accès à l’éducation afin de faire émerger des élites intellectuelles qui seront « les arabes du futur ».

Les scènes sont tour à tour drôles, ubuesques, dramatiques.

L'Arabe du futur n° 01
Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) (Riad Sattouf)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

De père syrien et de mère bretonne, l'auteur raconte son enfance entre la Libye et la Syrie, de 1978 à 1984. A Tripoli en 1978, le jeune garçon blond est imprégné des lectures du livre vert de M. Khadafi. Puis, c'est le départ pour la Syrie, dans un village près de Homs, où sévit la loi du plus fort.

Grand prix RTL de la BD 2014, Fauve d'or du meilleur album 2015 (Festival d'Angoulême).

BD autobiographique. Né en France en 1978 d’un père Syrien et d’une mère bretonne, Riad nous raconte son enfance, d’abord en Lybie à l’âge de 2 ans, puis en Syrie.

Pays sous le régime de présidents dictateurs.
Vivre dans une campagne aux mœurs ancestrales n’est pas de tout repos pour cette famille qui arrive de Paris. Deux mondes se côtoyant, la campagne et la ville, plus moderne.

Par ailleurs, le père de Riad souhaite pour son fils un accès à l’éducation afin de faire émerger des élites intellectuelles qui seront « les arabes du futur ».

Les scènes sont tour à tour drôles, ubuesques, dramatiques.

120 cent vingt réponses d'un médecin de terrain aux pathologies d'aujourd'hui (Gérard Leborgne)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Sous forme d'un carnet de bord, ce guide décrit 120 pathologies qui vont des urgences aux maladies chroniques. Il détaille, pour chacune, la prévention (hygiène de vie, médecines complémentaires, etc.) et les traitements possibles.

De nombreuses recettes et points de vue à propos de la santé et plus généralement du bien-vivre en soi.

Pour aller plus loin : l’isothérapie progressive.
https://gerardleborgne.wordpress.com:depollution-interieure/

La câlinothérapie (Céline Rivière)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Présentation des bienfaits du câlin sur la santé et le moral. Utilisée en thérapie dans les hôpitaux, maternités et maisons de retraite, permettrait ainsi de réduire la tension artérielle, prévenir les maladies cardiaques, combattre le stress, favoriser le sommeil et renforcer le système immunitaire. Des chercheurs, sociologues, chefs de pédiatrie et responsables d'associations témoignent.

Les calins élevés au rang de thérapie grâce à la découverte de l’ocytocine, hormone du bonheur.

Complètement cramé ! (Gilles Legardinier)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Andrew Blake est las, ceux qu'il aime disparaissent un à un. Il ne se sent plus à sa place. Il veut en finir et quitte la direction de son entreprise pour se faire engager comme majordome en France, pays où il a rencontré sa femme.

Là, il va aller de surprise en surprise entre les étranges emplois du temps de sa patronne, le régisseur fou, la cuisinière explosive et la femme de ménage perdue.

Kaïken (Jean-Christophe Grangé)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Olivier Passan, de la Criminelle, un solitaire fasciné par le Japon, s'est lancé sur les traces d'un assassin, l'Accoucheur, qui éventre les femmes au terme de leur grossesse pour brûler leur foetus. Sa vie personnelle est chaotique et il cherche à comprendre pourquoi, Naoko, sa femme, a demandé le divorce. Il existe des similitudes entre son histoire personnelle et celle du serial killer.

Le siècle de Dieu (Catherine Hermary-Vieille)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Sous le règne de Louis XIV, la vie de deux jeunes femmes issues de la haute noblesse bretonne. Anne-Sophie Le Tellier épouse à 16 ans Charles de Vieilleville.

Sans fortune, sa cousine Viviane rejoint les Soeurs de la Charité. L'une fréquente la Cour et les salons parisiens, l'autre côtoie un monde de misère.

L'exception (Auóur Ava Ólafsdóttir)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Maria, jeune femme rayonnante, vit un parfait bonheur familial entre ses jumeaux et son mari. Mais le soir du réveillon, ce dernier lui annonce qu'il la quitte pour un collègue.

Dans l'hiver polaire de Reykjavik, elle subit l'enchaînement des divers états psychologiques liés à la séparation. Heureusement, Perla, sa voisine, auteure de romans policiers et conseillère conjugale, lui vient en aide.

Et puis, Paulette... (Barbara Constantine)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Les histoires personnelles de chacun amènent cinq personnes de 67 à 95 ans à cohabiter ensemble dans une ferme. Ils recrutent une élève infirmière, Muriel, contre le gîte et le couvert. Kim vient aussi de temps en temps entretenir le jardin potager.

Bientôt, Muriel met au monde une petite fille... dont elle ne veut pas s'occuper. Le club des cinq prend bébé Paulette sous son aile.

Le coeur de l'homme (Jón Kalman Stefánsson)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 20 mai 2016

Jens le postier et un jeune garçon échappent de peu à la mort. Pris dans une tempête de neige, ils sont recueillis par un médecin et la communauté de son village, dont ils font peu à peu la connaissance.

Après avoir repris des forces, ils reprennent le chemin de leur propre bourgade, où ils retrouvent leur vie d'avant, et les personnages qui la peuplent.

Géo BD n° 02
La conteuse des glaces (Béka)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 4 mai 2016

Jeune Inuite, Buniq part explorer des contrées du Grand Nord afin d'alimenter les contes qu'elle souhaite créer. Elle découvre d'autres tribus et leurs coutumes.

Bande dessinée, excellente collection

Le charme discret de l'intestin (Giulia Enders)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 4 mai 2016

L'auteure, médecin, rend compte des dernières découvertes sur un organe mal connu et explique son rôle dans des problèmes tels que le surpoids, la dépression, la maladie de Parkinson, les allergies, etc. Elle donne des conseils pratiques pour changer de comportement alimentaire, guide dans le choix des médicaments et propose quelques règles concrètes pour faire du bien à son ventre.

On s’instruit dans le plaisir, on rit, on apprend. Succès littéraire sur un sujet peu ragoutant et pourtant qui passionne tout le monde : son ventre.

Je vais bien, ne t'en fais pas (Olivier Adam)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 4 mai 2016

Claire cherche désespérement son frère, disparu après une dispute familiale. Sans lui, la jeune femme est perdue dans un monde qu'elle ne comprend pas.

Olivier Adam a bâti son récit original sur la fuite de ce frère, prétexte pour parler tout doucement de la mort ;

Livre du non-dit, des secrets familiaux, tout en pointillés « je vais bien ne t’en fais pas » revêt les formes mécaniques d’un code-barre, la simplicité d’un ticket de caisse.


Patagonia tchou tchou (Raúl Argemí)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 4 mai 2016

Deux hommes embarquent dans un train qui parcourt la Patagonie argentine. Ils projettent de prendre les passagers du train en otages pour délivrer un prisonnier et profiter de l'occasion pour mettre la main sur les sacs de billets qui se trouvent dans l'un des wagons. Mais rien ne va se passer comme prévu…

Drôle, péripéties rebondissantes, on ne s’ennuie jamais !

Oeuvre non trouvée

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 4 mai 2016

Un quête initiatique en neuf étapes à la recherche d'un mystérieux grimoire, du sommet des Andes au coeur de la forêt amazonienne sur la voie des révélations de la vie.

Deux facettes du livre : policier – aventure et théorie de l’énergie

A découvrir ou à redécouvrir. On dit de ce livre que c’est lui qui vous emprunte.

Les démons de soeur Philomène (Jean-Luc Aubarbier)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 4 mai 2016

Deux amis, prêtres de leur état, Robert et Philippe, vivent à Périgueux. Robert va briser le plus intense de tous les tabous puisqu'il va vivre une passion avec Soeur Philomène. Ils vont ensemble participer à des actions de résistance. Mais bientôt Robert s'éloigne pour une autre et Soeur Philomène ne le supporte pas. Pour se venger, elle va dénoncer les résistants. D'après une histoire vraie.

D’après une histoire vraie (39-45 en Dordogne), titre accrocheur mais sans rapport avec le contenu.

Et maintenant il ne faut plus pleurer (Linn Ullmann)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 4 mai 2016

Millie, une adolescente à la beauté lunaire, est venue passer l'été à Mailund pour s'occuper des deux filles de la famille Brodal, jusqu'au jour où elle disparaît. Deux ans plus tard, trois garçons découvrent ses ossements. Un jeune homme des alentours est arrêté, mais il n'est peut-être pas le seul responsable. Une famille en proie à la culpabilité est confrontée à ses propres démons.

Chacun essaie d’être heureux, mais c’est un objectif inatteignable, surtout ensemble, surtout en montrant aux autres un visage qui n’a rien à voir avec ce que l’on est vraiment.

Colère, culpabilité, honte, tension, compassion.

Froide et clinique diront ses détracteurs, mais sa maîtrise narrative et son sens du détail psychologique sont tout simplement remarquables. Passionnant de bout en bout.

Paris est une fête (Ernest Hemingway)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 9 mars 2016

Evocation du Paris des années 1920 et de la vie du jeune écrivain américain E. Hemingway, installé en France : ses rencontres avec Gertrude Stein ou Scott Fitzgerald, sa méthode de travail, etc.

Ernest Hemingway a vécu à Paris. Journaliste avant d’être écrivain, il écrit pour lui, prend des notes. Son fils a décidé de publier ses écrits, ses souvenirs de ses séjours à Paris. Livre très agréable à lire.

Tu as bien fait de vivre (BLANC Annie)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 9 mars 2016

L’auteure raconte l’histoire de son père Jean qui porta toute sa vie le poids d’un drame familial survenu durant son enfance mais parvint finalement à apprivoiser sa douleur et sa colère.

L’auteure écrit la vie de son père qui cache un secret de famille. Emouvant, autobiographique.



La Micheline (Patrick Drevet)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 9 mars 2016

Le narrateur raconte une expérience fondamentale de son enfance : un voyage en micheline entre la maison de ses parents et celle de sa grand-mère.
Suivant le trajet du train, l'écrivain dans sa maturité décrit avec fidélité et respect les sensations tourmentées de l'enfant qu'il a été.

Enfant, l’auteur prenait le train 2 ou 3 fois par an avec sa mère pour St-Bonnet le Château. Il revoit le petit garçon qu’il était.

Description du voyage avec un regard d’homme. Auteur du Gour des Abeilles.

Profession du père (Sorj Chalandon)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 9 mars 2016

Emile subit les lubies et les mauvais traitements de son père, qui s'imagine un jour parachutiste, un autre pasteur ou agent secret américain, devant sa mère indifférente.
Une nuit, alors qu'Emile a 13 ans, son père se réveille rebelle chargé de tuer le général de Gaulle. Il enrôle Emile dans son organisation secrète.

Roman très dur. Ce père raconte de fausses histoires à son fils, et cet enfant croit son père. Ce père est odieux, il tyrannise son fils, sa femme est soumise.

L’auteur parle-il de son propre père ? Peur et fascination de l’enfant à l’égard de cet individu. Le fils devient aussi machiavélique que son père. Pris en otage, pas de prise contre les gens qui mentent.

Les intéressants (Meg Wolitzer)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 9 mars 2016

Dans les années 1970, Julie, une adolescente de 16 ans, passe ses vacances dans la colonie Spirit of the wood, en compagnie d'un groupe de jeunes gens sûrs d'eux et hors du commun.
Ethan, Goodman, sa soeur Ash, Jonah et Cathy se sont baptisés "les intéressants". Le récit retrace leur évolution sur une période de quarante ans et ce qu'il advient de leurs relations et du talent de chacun.

Histoire d’une jeune fille du peuple dans les années 70 et d’un groupe de jeunes gens. A travers ces personnages et leur évolution, le lecteur suit l’évolution des USA.
Contemporain, on a plaisir à les suivre. Très facile à lire.

Les couleurs de nos souvenirs (Michel Pastoureau)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 9 mars 2016

Ce journal chromatique de plus d'un demi-siècle compile souvenirs personnels, notations prises sur le vif, propos débridés, digressions savantes et remarques du sociologue et historien.
Il y retrace l'histoire des couleurs en France et en Europe et cherche à comprendre comment elles s'inscrivent dans la mémoire.

On voit l’évolution des couleurs à travers les siècles, les couleurs malaimées, notamment le vert qu’on ne sait pas créer. Au Moyen-Age, on utilise d’autres couleurs pour représenter la nature.

La couleur du lait (Nell Leyshon)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 9 mars 2016

En 1831, Mary, 15 ans, évoque son enfance dans la campagne anglaise du Dorset, martyrisée par un père brutal et une mère sévère.
Sa vie bascule lorsqu'elle apprend à lire et écrire chez ses nouveaux employeurs, le pasteur Graham et sa femme.
La jeune fille confesse alors les abus de son maître et ce qui l'a conduit à le tuer.

Roman simple, écrit dans une langue parlée. Marie raconte son histoire dans sa simplicité de jeune fille.
A travers ce récit, la condition des femmes et celle des pauvres est mise en avant.

Rue des voleurs (Mathias Énard)

note: 5Clubs de lecture Marie-Laure - 26 février 2016

A Tanger, un adolescent libre penseur, assoiffé de liberté, connaît ses premiers émois avec sa cousine Meryem. Surpris par ses parents, pudibonds, obsédés par les questions d'honneur, de morale et de qu'en-dira t'on, il se fait rouer de coups, ce qui le décide à fuir et à vivre dans la rue, puis à traverser la Méditerranée.

Prix Liste Goncourt, le Choix de l'Orient 2012, prix du Roman-News 2013.

Violences économiques et religieuses se conjuguent pour déchirer ce jeune marocain de Tanger mais elles n’arriveront pas à l’anéantir.
Optimisme de la jeunesse, maturation et engagement apportent une lueur d’espoir. Ce roman aide à comprendre notre monde méditerranéen.

Heureusement un brin d’humour décalé permet de souffler de temps à autre.

Jacob, Jacob (Valérie Zenatti)

note: 5Clubs de lecture Marie-Laure - 26 février 2016

Jacob, jeune Juif de Constantine enrôlé en 1945 pour libérer la France, meurt au combat en Alsace à l'âge de 19 ans.

Ce roman raconte la guerre de ce jeune homme, les inquiétudes de sa mère, le quotidien des siens, entre deux langues et deux cultures, mais aussi la façon dont la courte vie de Jacob résonne en chacun.

Prix Méditerranée 2015, prix Libraires en Seine 2015, Prix du Livre Inter 2015.

Très bel hommage à ces jeunes Algériens qui ont participé à la libération de la France en juin 1944.

J'ai construit la grande pyramide (Christian Jacq)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 26 février 2016

En Egypte, Hor, jeune tailleur de pierre, a fui sa région. Engagé à Gizeh sur le chantier colossal de la pyramide de Kheops, il décrit l'histoire de sa construction et raconte la façon dont pendant vingt ans il a gravi les échelons.

L'enfant aux cailloux (Sophie Loubière)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 26 février 2016

Quand Elsa Préau rentre chez elle après plusieurs semaines de convalescence, elle découvre de nouveaux voisins : une famille avec deux enfants en parfaite santé, et un troisième qui semble appeler au secours en envoyant de tout petits cailloux à sa fenêtre.

La théorie Gaïa (Maxime Chattam)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Peter, généticien, est contacté par les délégués de la Commission européenne pour un problème urgent.
Mais il perd le contact avec Emma, sa femme, envoyée sur une île tropicale lointaine, et se retrouve isolé en compagnie de scientifiques mystérieux, alors que le nombre des tueurs en série explose.

Passionnant, haletant

Prédateurs (Maxime Chattam)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Un psychopathe décime les rangs de l'armée. De jeunes soldats sont ainsi retrouvés sauvagement mutilés.
Le lieutenant Frewin et son équipe de la police militaire, avec l'aide d'Ann, une jeune infirmière, traquent l'assassin en analysant son comportement.
Mais bientôt, il ne reste plus que deux membres dans l'équipe pour abattre le tueur.

Passionnant , haletant

Les arcanes du chaos (Maxime Chattam)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Quand les ombres envahissent les miroirs, la vie de Yael bascule dans le cauchemar, la violence, la confusion.

D'étranges messages l'invitent à regarder de l'autre côté du monde, et elle ignore pourquoi des hommes tentent de la détruire...

Passionnant , haletant

Héloïse, ouille ! (Jean Teulé)

note: 1clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

En 1118, le théologien Pierre Abélard est sollicité par un influent chanoine pour prendre en charge l'éducation de sa nièce, la ravissante Héloïse. Les charmes de la jeune femme vont éveiller en lui des émotions jusque là totalement inconnues. Récit des amours tumultueuses et des pratiques érotiques d'Héloïse et d'Abélard.

Prix Trop Virilo 2015.

La lectrice n’a pas apprécié

Demain (Guillaume Musso)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Emma, New-Yorkaise de 32 ans, cherche le grand amour. Sur un site de rencontres, elle entame une correspondance électronique avec Matthew, un jeune veuf père d'une fillette de 4 ans. Tous deux décident de se retrouver dans un restaurant de Manhattan.

Ils arrivent tour à tour mais ne se croiseront jamais. Victimes d'une réalité qui les dépasse, ils cherchent à percer le mystère.

Début accrocheur, lecture facile , du suspense et du fantastique : un vrai Musso.

Purgatoire des innocents (Karine Giebel)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

A peine sorti de prison, Raphaël entraîne son jeune frère William et un couple de délinquants dans un braquage, place Vendôme. L'affaire vire au drame : une passante et un policier sont tués, et William est grièvement blessé.
En fuite, les gangsters prennent en otage une vétérinaire, Sandra, habitant un corps de ferme isolé. Or, le mari de Sandra se révèle être un dangereux psychopathe...

Livre fort , déconseillé aux personnes trop sensibles , qui nous laisse en haleine du début jusqu’au dernier paragraphe .On est ici avec de grands prédateurs, on sort épuisé de l’aventure .

Ma vie de pingouin (Katarina Mazetti)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

En croisière vers l'Antarctique, Tomas pense que la banquise est l'endroit idéal pour mettre fin à ses jours.
A bord du même paquebot que lui, Wilma reste d'un inébranlable optimisme, malgré le secret qui assombrit sa vie, tandis qu'une globe-trotteuse de 70 ans note les ressemblances entre animaux et humains.

Galerie de portraits dans ce huit clos
Tous les êtres humains sont des icebergs. Il faut se souvenir que neuf dixième de nous sont invisibles sous la surface . C’est ce qui rend l’existence si intéressante.

Trente-six chandelles (Marie-Sabine Roger)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Dans la famille de Mortimer, les hommes meurent à 36 ans. Rien n'y fait, c'est presque scientifique. Aussi, lorsque son 36e anniversaire approche, Mortimer a tout préparé et attend la fatalité. Mais rien ne se passe et il va devoir apprendre à vivre réellement.

Joli roman qui fait du bien , que l’on déguste comme les crêpes de Paquita . Fraîcheur et humanité dans ce récit avec des personnages truculents auxquels on s’attache .

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur (Harper Lee)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

En Alabama (Etats-Unis d'Amérique) dans les années 1930, la vie se déroule au ralenti. C'est là que grandissent, un peu en marge, la très jeune narratrice Scout et son frère aîné Jem. Leur père, Atticus Finch, veuf, avocat de son état, doit défendre un Noir, Tom Robinson, accusé d'avoir violé une jeune Blanche, et qui risque la peine de mort.

Prix Pulitzer 1961.

Les voisins, les commérages, les amitiés, les querelles, la peur … tout y est sans mélodrame sans surenchère l’auteur nous parle de la ségrégation de la violence et de la misère : un chef d’œuvre

Les aventures du cuisinier Savoisy
Meurtres à la Pomme d'or (Michèle Barrière)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

1556. François, fils d'un maître-rôtisseur parisien, n'a qu'une idée, la cuisine, mais son père l'envoie à Montpellier pour y apprendre la médecine.

Apprenti chez un apothicaire, François découvre le Sud et sa cuisine. Une épidémie de morts suspectes sème le trouble dans la ville et le maître apothicaire est jeté en prison. François mène l'enquête avec son ami Félix.

Roman noir historique et gastronomique à différentes époques mais toujours dans des lieux « appétissants »

Les aventures du cuisinier Savoisy
Meurtre au café de l'Arbre sec (Michèle Barrière)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Février 1759. Jean-François Savoisy est sur le point de sortir un nouveau goût de glace et ainsi d'obtenir la consécration qu'il attend depuis longtemps.

Mais sa femme Maïette récupère un manuscrit de Diderot pour le cacher, geste qui va les mettre, elle et sa famille, en danger... Avec une trentaine de recettes à la fin du roman.

Roman noir historique et gastronomique à différentes époques mais toujours dans des lieux « appétissants »

D'après une histoire vraie (Delphine de Vigan)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Récit de la rencontre de l'écrivain avec L., une femme inquiétante, et de la frontière très mince séparant le réel de la fiction.

Prix Renaudot 2015.

Très bien, la fin est très importante et la lectrice souhaite en débattre avec d’autres lecteurs pour échanger les points de vue .

Est-ce autobiographique ? Apparemment oui, à débattre .

Ne laisse pas indifférent

Contes et légendes de Laponie (Michèle Simonsen)

note: 2clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Des contes et légendes qui traduisent l'univers de ces peuples et leurs croyances ancestrales. Ils mettent en scène les ogres stalos ennemis des humains, des chamanes aux mystérieux pouvoirs, des rennes obéissant à la fille du Soleil et des gobelins détenteurs des richesses de la terre.

Un peu cruel , les dénouements sont surprenants , nous ne sommes pas dans Walt-Disney on hésite à le lire à des enfants .

Retour en terre (Jim Harrison)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Donal, un métis Chippewa-Finnois de 45 ans, est marié à une femme blanche et père de deux enfants. Atteint d'une sclérose en plaques, il réalise que personne ne sera capable de leur transmettre l'histoire de leur famille après sa mort.

Il commence alors à dicter à sa femme Cynthia des histoires qu'il n'a jamais partagées. Pendant ce temps, sa famille lutte pour l'aider à mourir dans la dignité.

4 parties = 4 points de vue différents.
Relation entre indiens et colons

La tristesse des anges (Jón Kalman Stefánsson)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Jens, un postier, arrive dans un village, complètement gelé sur sa monture. Il est accueilli par Helga et un enfant.

Lorsque Sigurdur, le médecin, le charge de partir à travers les fjords de Dumbsfirdir, Helga ne veut pas le voir partir seul affronter la tempête, et le fait accompagner par l'enfant.

Islande , fin XIX siècle , village de pêcheurs, amitié entre pêcheurs qui aiment la poésie.

Style exigeant mais qui nous absorbe et au final on a aussi froid qu’eux …
Plein de poésie

Le maître du safran (Jean-Jacques Rouch)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

De Bruniquel, petit village du Quercy, jusqu'en Espagne, en passant par l'Ariège et les Pyrénées, un jeune tailleur de pierres suit son maître, surnommé André la Rectitude de Bruniquel, sur les chemins de l'apprentissage.

Sa route se confond avec celle du safran qui relie la Catalogne à l'Allemagne. Grand prix littéraire de la ville de Toulouse 2009.

Lutte des Allemands contre les Espagnols, Histoire à travers cette épice
du XVe siècle. Beau roman du terroir .

Besançon (Christian Maucler)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Une évocation en bande dessinée de l'histoire de Besançon, de ses quartiers et de ses habitants, depuis la guerre des Gaules jusqu'au XXe siècle en passant par la construction de la Citadelle.

Aide à connaître l’histoire : 1° mairie de France , passage obligé vers l’Allemagne
On appelait cette ville « la Petite Rome » car elle a également sept collines.

Le Pacte de Vauban (Christian Maucler)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Tandis qu'en 1674, les troupes de Louis XIV assiègent la ville de Besançon, les habitant résistent vaillamment avant de finalement capituler.

Architecte du Roi Soleil, Vauban dessine alors la citadelle et son réseau de fortifications. Entre batailles, intrigues amoureuses et aventure, une histoire de Vauban et de la ville de Besançon.

Aide à connaître l’histoire : 1° mairie de France , passage obligé vers l’Allemagne
On appelait cette ville « la Petite Rome » car elle a également sept collines.

Les enquêtes du généalogiste n° 1
Code 1879 (Dan Waddell)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Sur la piste d'un tueur en série sadique, un inspecteur londonien assisté d'un enquêteur généalogiste plonge dans un crime du XIXe siècle sur lequel sont calqués les meurtres. Il ne se doute pas qu'il figure sur la liste des victimes.

Influence du passé ; secret de famille influence sa personnalité. Policier. Intéressant et lecture facile .

Je vais mieux (David Foenkinos)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Un mystérieux mal de dos va bouleverser la vie bien rangée du narrateur. Sa vie de couple et de famille, jusque-là sans nuage, bat de l'aile, ses collègues cherchent à lui nuire. La douleur inexpliquée devient le symptôme des non-dits, des frustrations et des échecs dont son existence, banale et sereine en apparence, était pleine. Mettant fin à la routine, elle devient une voie vers la rédemption.

Un roman où le lecteur suit le narrateur au jour le jour dans son cheminement vers le soulagement, avec une évaluation de la douleur de jour en jour, celle-ci s’obstinant malgré tout à jouer au yoyo.

Une lecture très agréable, souvent drôle, dans laquelle chacun s’y retrouve un peu avec une écriture fluide et limpide sans lourdeur !

A découvrir !!!

D'un côté ...et de l'autre (Gwendoline Raisson)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

A la découverte de ce qui se cache derrière le mur.

et un de plus pour s’orienter et lire dans tous les sens …

Et le soir quand la nuit tombe... (Anne Crausaz)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Faisant écho à « Et le matin quand le jour se lève », cet album raconte une journée qui se termine chez les animaux et les petits d'homme : les fouines et les blaireaux sortent manger, les chouettes apprennent à leurs bébés à voler, les enfants se préparent au coucher, etc.

Encore un album à lire avec ses petits pour s’endormir …

Abel (Sibylle Delacroix)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 11 décembre 2015

Abel est un mouton très doux qui aime rendre service aux autres. Il donne de sa laine à ceux qui ont froid jusqu'à se retrouver seul et frigorifié. Un album sur la générosité et l'amitié.

Un album à lire avec ses petits pour se réchauffer …

Les enquêtes de l'inspecteur-chef Gamache
Défense de tuer (Louise Penny)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 9 décembre 2015

Dans le même hôtel, séjournent l'inspecteur Armand Gamache qui fête son anniversaire de mariage et une riche famille venue rendre hommage à son défunt patriarche.
C'est alors qu'une tempête s'abat, laissant derrière elle un cadavre presque trop bien mis en scène…

Roman extraordinaire avec des personnages attachants !

Les vaches de Staline (Sofi Oksanen)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 9 décembre 2015

Anna, une jeune Finlandaise née dans les années 1970, souffre de troubles alimentaires profonds.
Sa mère est estonienne, et a tenté d'effacer toute trace de ses origines, afin d'être acceptée et de taire les peurs et les souffrances vécues sous l'ère soviétique. C'est sans doute ce passé douloureux qui hante encore aujourd'hui le corps d'Anna.

Se lit très facilement. Beaucoup d’informations sur l’Estonie. Le personnage principal, nostalgique de l’Union Soviétique, est en quête de son identité.

La Part des flammes (Gaëlle Nohant)

note: 5Clubs de lecture Marie-Laure - 9 décembre 2015

4 mai 1897. Le tragique incendie du Bazar de la charité mêle les destins de Sophie d'Alençon, duchesse charismatique qui passe son temps dans les hôpitaux pour tuberculeux, Violaine de Raezal, comtesse devenue veuve trop tôt pour les convenances de l'époque, et Constance d'Estingel, jeune femme tourmentée prête à se sacrifier au nom de la foi.

Prix du livre France Bleu-Page des libraires 2015.

Roman historique, basé sur un évènement réel, Avec une écriture remarquable, l’auteure nous transporte dans le monde aristocratique , soucieux des convenances, et dépeint des personnages dotés d’une grande force intérieure.

Carnets de thèse (Tiphaine Rivière)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 9 décembre 2015

Jeune enseignante, Jeanne quitte son collège de ZEP pour se lancer dans l'écriture d'une thèse.
Elle déchante rapidement face au fonctionnement du monde universitaire : son directeur de thèse qui l'évite, la compétition académique, les étudiants candides de première année, les colloques ennuyeux, l'incompréhension des proches, etc.

Dépeint l’univers de la recherche universitaire, et c’est également un témoignage de l’auteure qui a elle-même connu cet univers avant de tout quitter.

Le grand méchant renard (Benjamin Renner)

note: 5Clubs de lecture Marie-Laure - 9 décembre 2015

Un renard chétif tente de se faire une place de prédateur face à un lapin idiot, un cochon jardinier, un chien paresseux et une poule caractérielle. Il a trouvé une stratégie : il compte voler des oeufs, élever les poussins, les effrayer et les manger.

Roman graphique rempli d’humour et de fraîcheur. Un très bon moment de lecture.

Blast n° 04
Pourvu que les bouddhistes se trompent (Manu Larcenet)

note: 5Clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2015

Conclusion de cette série sombre et tragique mettant en scène le parcours d'un homme qui a lâché prise et attend le blast, court instant de perfection.

L’ambiance est glauque, les personnages noirs, violents, sinistres, pourtant cette BD nous prend. C’est de l’ordre de l’envoutement.

Chapeau à l’auteur qui arrive à nous faire aimer un anti-héros qui a tout contre lui à commencer par une personnalité ambigüe. Loin des idées toutes faites sur le genre humain, Larcenet impressionne par le respect et la dignité qu’il donne à ses personnages.

Blast n° 03
La tête la première (Manu Larcenet)

note: 5Clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2015

Suite à la mort d'une jeune femme, Polza Mancini est toujours en garde à vue. Il déroule ses souvenirs d'errance, sa quête du Blast, moments magiques qui le transportent ailleurs, ses séjours psychiatriques, ses terreurs et cauchemars. Récit d'une descente aux enfers.

L’ambiance est glauque, les personnages noirs, violents, sinistres, pourtant cette BD nous prend. C’est de l’ordre de l’envoutement.

Chapeau à l’auteur qui arrive à nous faire aimer un anti-héros qui a tout contre lui à commencer par une personnalité ambigüe. Loin des idées toutes faites sur le genre humain, Larcenet impressionne par le respect et la dignité qu’il donne à ses personnages.

Blast n° 02
L'apocalypse selon Saint Jacky (Manu Larcenet)

note: 5Clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2015

La suite de l'histoire de cet homme qui a lâché prise et attend le blast, court instant de perfection.

Grand prix RTL de la bande dessinée 2011, meilleure série aux dBD awards 2012.

L’ambiance est glauque, les personnages noirs, violents, sinistres, pourtant cette BD nous prend. C’est de l’ordre de l’envoutement.

Chapeau à l’auteur qui arrive à nous faire aimer un anti-héros qui a tout contre lui à commencer par une personnalité ambigüe. Loin des idées toutes faites sur le genre humain, Larcenet impressionne par le respect et la dignité qu’il donne à ses personnages.

Blast n° 01
Grasse carcasse (Manu Larcenet)

note: 5Clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2015

Un homme seul, obèse et sale est amené au commissariat. Au cours de l'interrogatoire, il livre sa vie et explique comment il a, un jour, lâché prise, et est parti sur les routes à la recherche du Blast, cet instant magique où tout s'illumine et où la vie devient parfaite.

Prix des libraires de BD 2010.

L’ambiance est glauque, les personnages noirs, violents, sinistres, pourtant cette BD nous prend. C’est de l’ordre de l’envoutement.

Chapeau à l’auteur qui arrive à nous faire aimer un anti-héros qui a tout contre lui à commencer par une personnalité ambigüe. Loin des idées toutes faites sur le genre humain, Larcenet impressionne par le respect et la dignité qu’il donne à ses personnages.

Alexis Vassilkov ou la vie tumultueuse du fils de Maupassant (Bernard Prou)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2015

A la veille de sa mort , Guy de Maupassant connaît une ultime idylle avec la peintre Lioubov Andréievna Vassilkova. Les tribulations d'Alexis, leur fils irrévélé, le conduisent dans la Russie révolutionnaire.

Bientôt le jeune médecin fait partie de l'entourage proche de Staline et se retrouve déporté au goulag de Mirny , en Sibérie, oùil est initié à la franc-maçonnerie dans une loge clandestine ....

Quelle fougue ! Dire que ce personnage a vraiment existé. Bernard PROU, domicilié à Cuttura, nous fait traverser l’Europe et le XXe Siècle avec le récit, on ne peut plus romanesque, de la vie du fils de Maupassant.

Les éditeurs disent de ce livre « Maupassant et Tolstoï chez Sylvain Tesson », il me semble qu’on ne peut pas mieux résumer, le mixage est détonnant !

Les carnets de Cerise n° 03
Le dernier des cinq trésors (Joris Chamblain)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2015

Cerise s'intéresse à Sandra, qui dirige un atelier de reliure rempli de livres anciens. Parmi eux, il y en a un qui n’a jamais été réparé. Il y a aussi les cinq trésors liés à la vie de la jeune femme.
Accompagnée de Line et Erica, Cerise suit ce jeu de piste pour tenter de rendre à Sandra ce qu’elle a perdu.

Pleine de fraîcheur, la série mérite bien le succès qu’elle rencontre auprès des jeunes.

Elle illustre leurs préoccupations (journal intime, copines, opposition aux parents, recherche d’originalité, appartenance au groupe…) tout en insufflant des valeurs d’entraide, d’écoute de l’autre et de solidarité. Grands et petits, à consommer sans retenue.

Les carnets de Cerise n° 02
Le livre d'Hector (Joris Chamblain)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2015

Cerise s'intéresse à Elizabeth, une vieille dame qui, depuis vingt ans, emprunte toutes les semaines le même livre à la bibliothèque. La petite fille cherche à découvrir quel secret il renferme.

Prix jeunesse du Festival de la BD d'Angoulême 2014.

Pleine de fraîcheur, la série mérite bien le succès qu’elle rencontre auprès des jeunes.

Elle illustre leurs préoccupations (journal intime, copines, opposition aux parents, recherche d’originalité, appartenance au groupe…) tout en insufflant des valeurs d’entraide, d’écoute de l’autre et de solidarité. Grands et petits, à consommer sans retenue.

Les carnets de Cerise n° 01
Le zoo pétrifié (Joris Chamblain)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2015

Âgée de 11 ans, Cerise rêve de devenir romancière. Pour ce faire, elle observe attentivement les adultes afin de deviner leurs secrets. Elle se lance dans une enquête sur Michel, un vieillard qui, chaque dimanche, se rend mystérieusement en forêt, muni de pots de peinture...

Prix jeunesse de la BD 2013.

Pleine de fraîcheur, la série mérite bien le succès qu’elle rencontre auprès des jeunes.

Elle illustre leurs préoccupations (journal intime, copines, opposition aux parents, recherche d’originalité, appartenance au groupe…) tout en insufflant des valeurs d’entraide, d’écoute de l’autre et de solidarité. Grands et petits, à consommer sans retenue.

La survivance (Claudie Hunzinger)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 13 novembre 2015

Après avoir fait faillite, un couple de libraires d’une soixantaine d’années se réfugie dans les Vosges, dans une maison en ruine nommée la Survivance.

Accompagnés par leurs animaux, n'emportant que des livres, il leur faut réapprendre à vivre au coeur de la nature.

Belle hommage aux rêves « soixante-huitards » : la culture, le retour à la nature… Mais cela se passe aujourd’hui, les héros ont vieilli et la nature ne fait pas de cadeau...

Au final ce roman laisse une amertume liée à la perte et au vieillissement décrits avec beaucoup de tendresse et de tact.

Une femme simple (Cédric Morgan)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 9 novembre 2015

Au bord du golfe du Morbihan, au début du XIXe siècle, Jeanne Le Mithouard est réputée pour sa taille colossale et sa force hors du commun. Elle épouse un marin et pratique le transport de passagers d'une rive du golfe à l'autre au moyen d'une barque.
Connue également pour son courage, elle reçoit la médaille d'or du sauvetage en 1837.

Dans le Morbihan sur la côte se trouve une plaque pour illustrer la vie d’une femme de grand gabarit qui fut batelière-passeuse et qui sauva des vies.
L’auteur invente à partir de là ce que fut sa vie ; c’était une femme simple et heureuse qui travaillait aux champs. Sa rencontre avec un marin pêcheur qu’elle épousa, suscita son attrait pour ce métier de batelière-passeuse. Elle transmis son métier et sa passion, fort utile mais essentiellement masculin, à sa fille.

Un avion sans elle n° 02 (Michel Bussi)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

Un nouveau-né est l'unique survivant d'un crash d'avion. Deux familles se disputent la paternité de cette enfant, surnommée Libellule par les médias.

Dix-huit ans plus tard, un détective semble avoir découvert la vérité, avant d'être assassiné. Il laisse derrière lui toute son enquête consignée dans un cahier, véritable trésor que convoitent les deux familles.

La lecture est addictive, le suspens bien réel. Michel Bussi a l’art de construire des intrigues originales et intéressantes.

Construire avec les ressources naturelles du massif du Jura (Marc Forestier)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

Un ouvrage sur la construction de bâtiments à base de trois matériaux naturels et spécifiques du massif du Jura : la pierre sèche, la chaux et le bois fendu.

Il présente les différentes techniques de ce savoir-faire ancestral, compare les pratiques en usage de part et d'autre de la frontière franco-suisse, et montre la modernité de ces matériaux permettant de construire un habitat sain.

Marc Forestier, architecte de formation, a été directeur du Parc naturel régional du Haut-Jura pendant plusieurs années. Livre complet, très bien documenté, de très belles illustrations.

Les Enquêtes de Thomas et Charlotte Pitt
Le mystère de Callander Square (Anne Perry)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

Une aventure policière qui met en scène l'inspecteur Thomas Pitt de Scotland Yard et Charlotte qui ne va pas tarder à devenir son épouse...

Les Enquêtes de Thomas et Charlotte Pitt
L'étrangleur de Cater Street (Anne Perry)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

Les ambitions et les limites d'une famille de la bonne bourgeoisie victorienne sont révélées, dans cette fiction policière, avec acuité pendant que l'identité du véritable meurtrier est savamment dissimulée au lecteur.

Les Enquêtes de Thomas et Charlotte Pitt
Le cadavre de Bluegate Fields (Anne Perry)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

Un cadavre dénudé est découvert dans les égouts de Bluegate Fields. Il ne s'agit pas d'une mort accidentelle : Thomas Pitt est chargé de l'enquête.

Chien Blanc (Romain Gary)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

Los Angeles, R. Gary recueille un chien errant dressé pour attaqué les noirs. Il décide de le confier à un spécialiste pour modifier son comportement...

La trame de ce récit sert à l'auteur pour se lancer dans une observation assassine de la lutte raciale aux Etats-Unis.
Beaucoup d’humanisme dans ce livre.

La promesse de l'aube (Romain Gary)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

Roman autobiographique qui met en lumière les rapports intenses entre un fils et sa mère. Cette dernière porte tous ses espoirs et son ambition sur son enfant, qu’elle élève seule et aime d’un amour inconditionnel.

A lui de devenir célèbre, de ne pas démériter et de porter le fardeau d’un amour maternel oppressant.

Le Bûcher des vanités (Tom Wolfe)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

Journaliste très connu dans son pays, l'auteur de Acid Test dépeint dans ce roman tout New York, du haut en bas de l'échelle sociale et fait entrer le lecteur dans les conflits de cette métropole.

Ce livre est une satire de la société américaine , des milieux financiers, politiques...L’auteur a le sens de la « chute ». La narration est habile, la construction de l’histoire incroyable. Le style est éblouissant , mais attention, une grande liberté de ton se dégage du roman.

Un homme, un vrai (Tom Wolfe)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

Un roman qui se situe à Atlanta, la ville de Autant en emporte le vent. Une fresque faisant de celle-ci le symbole absolu de l'Amérique contemporaine : conflits raciaux, luttes de pouvoir, prééminence du statut social, rôle outrancier de l'argent dans le pays de tous les excès économiques...

Ce livre est une satire de la société américaine . L’auteur a le sens de la « chute ». La narration est habile. Style incroyable.

Les enquêtes du policier Fin Macleod
Le braconnier du lac perdu (Peter May)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

Chargé de protéger des braconniers les domaines de pêche de l'île de Lewis, Fin Macleod retrouve une vieille connaissance, Whistler, ancienne fierté de l'île devenu vagabond.

Mais ce dernier lui sauve à nouveau la vie et le mène à une épave d'avion contenant un cadavre visible depuis l'assèchement d'un loch.

Prix du meilleur roman international 2012 (Festival du polar).

Les enquêtes du policier Fin Macleod
L'homme de Lewis (Peter May)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

Après la mort de son jeune fils, Fin Macleod quitte la police et revient sur son île natale de Lewis. Alors qu'il vient d'arriver, un cadavre est retrouvé dans une tourbière.

Il s'avère être celui de Tomrod Macdonald, le père de l'amour de jeunesse de Fin qui est alors considéré comme le suspect numéro un.

Les enquêtes du policier Fin Macleod
L'île des chasseurs d'oiseaux (Peter May)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

L'inspecteur Fin McLeod, meurtri par la mort de son fils, enquête sur un assassinat à Edimbourg. Il poursuit ses recherches dans son île natale écossaise où Angel, une amie d'enfance, a été tuée selon un mode opératoire similaire.

Mais comme chaque année, une douzaine d'hommes part à la chasse aux oiseaux migrateurs sur un îlot, expédition qui, il y a dix-huit ans, a failli coûter la vie à Fin.

L' Île du serment (Peter May)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

A Entry Island, petite île canadienne peuplée par des familles originaires pour la plupart d'Ecosse, Kristy Cowell est accusée d'avoir poignardé son mari.

Sime Mackenzie, chargé de l'enquête, ne la pense pas coupable. Il a également l'impression de la connaître depuis toujours.

Nymphéas noirs (Michel Bussi)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

A Giverny, Jérôme Morval, chirurgien ophtalmologiste, est retrouvé assassiné près de la rivière de l'Epte. Pour Laurent Salignac, fraîchement débarqué de l'école de police de Toulouse, le suspect est tout désigné : c'est Jacques Dupain, mari de la belle institutrice, Stéphanie.

La narratrice, une vieille femme, qui connaît la vérité, se confie peu à peu.

Il est question de tableaux, de peinture impressionniste. L’intrigue est construite par petites touches, comme une toile impressionniste. Comme dans tous les livres de Michel Bussi, l’intrigue est captivante et très bien ficelée.

Gravé dans le sable (Michel Bussi)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

La veille du débarquement en Normandie, face à une mort quasi certaine, certains sont prêts à promettre n'importe quoi pour ne pas y aller.

C'est ce que découvre Alice Queen, jeune veuve de 20 ans, dont l'enquête l'emmène de la France aux quatre coins des Etats-Unis.

L’intrigue de ce roman est très bien menée. Le livre est habilement construit : passé et présent s’entrecroisent.

La Horde du contrevent (Alain Damasio)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

La ville d'Aberlaas est située à l'extrémité d'un univers soumis aux vents, soufflant toujours dans le même sens.

La caste des Hordonnateurs y forme des enfants pour les envoyer jusqu'à la source du vent. Les 23 membres de la 34e horde, tous chargés d'une tâche précise, racontent tour à tour l'expédition.

Le vent et son univers sont très bien décrits. Le dénouement de l’histoire est intéressant. Roman original.

Les déferlantes (Claudie Gallay)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

Un jour de grande tempête sur la pointe de la Hague, Lambert revient quarante ans après sur le lieu du naufrage de ses parents et de son petit frère.

La narratrice, intriguée par cet homme, va peu à peu découvrir le mystère et les secrets de cette noyade et mettre au jour les liens complexes unissant certains habitants du bourg.

Grand Prix des lectrices de Elle 2009.
De nombreux silences, de non-dits émaillent ce roman. « l’état » de la mer et l’état affectif des personnages sont bien rendus.

Kuessipan (Naomi Fontaine)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 octobre 2015

L'auteure, une jeune Innue originaire de la communauté amérindienne de Uashat au Québec, raconte dans ce récit le quotidien de son peuple qui tente de maintenir ses traditions et de transmettre sa culture malgré les entraves du monde extérieur.

Premier roman.

Livre assez mélancolique , la détresse de ce peuple est bien rendue.

Le piège Daech (Pierre-Jean Luizard)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 30 septembre 2015

Dans cet essai, l'auteur, historien, analyse l'ascension et le fonctionnement de l'Etat islamique en faisant dialoguer l'actualité immédiate et la grande Histoire.

Il décrypte les logiques locales, mondiales, sociales et religieuses du Daech, dont les racines remonteraient selon lui au siècle dernier, à l'époque où l'Occident définissait les frontières actuelles du Moyen-Orient.

J'aimerais revoir Callaghan (Dominique Fabre)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 30 septembre 2015

Le narrateur aimerait revoir son copain, Jimmy Callaghan, qui quitta l'internat à la mort de son père.

Plus de vingt ans ont passé et il le retrouve par hasard à Paris, place Daumesnil, avec une grosse valise, bronzé et SDF. Ils échangent des souvenirs et se rapprochent.

Mais Jimmy repart en Angleterre et laisse sa valise au narrateur. Il revient la chercher dix ans plus tard.

Livre très bien écrit.

Un monde sauvage (Xavier-Laurent Petit)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 30 septembre 2015

Felitsa accompagne sa mère Alissa, garde forestière, lors d'une tournée d'inspection dans la taïga russe. Lorsqu'elles se retrouvent face à une tigresse qui attend des petits, elles comprennent qu'elles doivent la sauver des braconniers.

Livre d’aventure, hymne à la nature et à la liberté. Roman aussi sur l’adolescence et ses questionnements.

Derniers jours (Adam Nevill)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 30 septembre 2015

Kyle Freeman réalise un documentaire sur le Temple des derniers jours, une secte établie autrefois au coeur du désert de l'Arizona. Depuis la disparition de ce mouvement, des rumeurs évoquent les activités paranormales et les pratiques perverses du groupe. Une série d'événements terrifiants s'abat bientôt sur le tournage…

C’est un roman plein de suspens et d’intrigue mêlant épouvante et enquête sur une secte. Frissons garantis !

Un coeur insoumis (Sarah Dunant)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 14 septembre 2015

Ferrara, 1570. Au couvent Santa Caterina, une nouvelle novice, Serafina, 16 ans à peine, enfermée par sa famille à cause de sa liaison avec un simple chanteur, n'est pas prête à se soumettre.
L'abbesse Chiara la place sous la responsabilité de soeur Zuana, une infirmière érudite, réfugiée ici à la mort de son père. Serafina et Zuana vont tisser une relation qui va sauver la jeune fille.

Ce roman nous plonge dans un couvent à Ferrare, en Italie au 16e siècle.
On y découvre le quotidien des soeurs et surtout celui des jeunes filles de très bonnes familles dont les vies étaient "consacrées à Dieu" sans leur consentement.

On s'identifie très vite à une jeune novice, placée au couvent par sa famille, pour l'éloigner d'un jeune homme.
Avec elle, nous vivons l'injustice et la révolte de cette vie sacrifiée mais nous découvrons aussi la bonté dont peuvent faire preuve certaines religieuses à l'égard de ces jeunes filles "qui auraient pu être leur fille", mais aussi les tourments et mesquineries propres à chacune...

L'ambiance du couvent dans l'Italie du 16e siècle y est remarquablement décrite : j'ai ressenti la solitude suintant des murs des petites chambres ressemblant à des cellules.

L'homme à la carrure d'ours (Franck Pavloff)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 14 septembre 2015

En Laponie, non loin d'une ville minière rasée, alors que des déchets nucléaires remplissent les galeries des mines, des hommes survivent depuis trente ans avec l'espoir de s'en sortir.

Mais la seule chose qui retient Kolya, un colosse solitaire et dernier Lapon porteur des esprits des ancêtres, c'est la présence de Lyouba, seul être jeune de la zone. Kolya va l'aider à s'enfuir de ce lieu.

Plus qu'un simple roman d'aventure, l'homme à la carrure d'ours dénonce les désastres écologiques qui se propagent à bas bruit et leurs conséquences (on pense à Tchernobyl ou Fukushima).

Que d'énergie et de courage à déployer !

Marcas, maître Franc-maçon
Le frère de sang (Éric Giacometti)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 14 septembre 2015

Cette 3e aventure du commissaire Marcas nous plonge entre l'univers sombre du Moyen Âge de Nicolas Flamel et le thriller contemporain. L'enquêteur est à la poursuite d'un assassin qui se proclame le "frère de sang".

Il doit retrouver le secret de la pierre philosophale, dont les clés se trouvent peut-être entre la statue de la Liberté et la tour Eiffel, toutes deux construites par un franc-maçon.

Dans le milieu des templiers et de la Franc-maçonnerie de 1335 à nos jours.

Intriguant, plein de suspense, ne laisse pas indifférent.

Sept histoires qui reviennent de loin (Jean-Christophe Rufin)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 14 septembre 2015

Chacune de ces histoires donne à observer l'humanité contemporaine en marche dans des univers différents tels que le Mozambique, l'île Maurice, un train pour l'Allemagne ou encore le Sri Lanka.

Ces sept histoires se déroulent aux quatre coins du monde.

Ma préférée : le refuge del Pietro. Récit de sa frustration devant un passé évanoui, tous ses repères s'écroulent : la vie a changé, la montagne a changé et même ce qu'il croyait bâti sur le roc n'existe plus !

Les chutes sont soit drôle soit émouvante, de toutes les façons déroutantes et c'est en cela que j'apprécie les recueils de nouvelles.

Oeuvre non trouvée

note: 1Clubs de lecture Marie-Laure - 14 septembre 2015

Des histoires tantôt tragiques, tantôt comiques, ou les deux à la fois, dont les héros n'appartiennent ni à la caste des rois ni à la caste des valets. Ce sont des "gens" : une serveuse de restaurant, un chômeur, un père anxieux, une femme divorcée... Les textes de ce recueil ont fait l'objet d'une adaptation à l'écran par R. Altman.

Style trop âpre ... !

Alors voilà (Baptiste Beaulieu)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 14 septembre 2015

L’auteur, jeune interne en médecine, fait des allers-retours entre les urgences et les soins palliatifs. Pour réconforter une patiente en stade terminal et la garder en vie le temps que son fils, bloqué à l’aéroport, arrive, il lui décrit les coulisses de l’hôpital, dépeint les chefs autoritaires, les infirmières au grand coeur, les internes gaffeurs, etc.

Sept jours pour voir l'autre côté de la médecine - soins palliatifs traité tantôt avec humour, tantôt avec le sérieux qu'impose le sujet.

A lire pour mieux comprendre.

Le tigre (John Vaillant)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 17 juin 2015

Retrace la traque, entreprise en 1997 par un groupe de chasseurs, d'un tigre qui a tué un habitant d'un village isolé de Sibérie orientale.
Touchée par la pauvreté et les dures conditions de vie, la population de cette région pratique le braconnage et l'abattage illégal de la forêt pour survivre, contribuant ainsi à la disparition progressive du tigre en Russie. Prix Nicolas-Bouvier 2012.

Emportée par ce thriller documentaire fascinant, voire même envoutant, j'ai appris beaucoup de choses sur le tigre, bien sûr, mais aussi sur l'histoire des relations sino-russes, sur le Russie depuis la Perestroïka, sur la confrontation de la nature première avec l'hégémonie humaine et sur nos relations avec différentes bêtes pas si éloignées génétiquement de nous.

Jura, 1940-1944 (André Robert)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 17 juin 2015

A partir de documents d'archives privées et publiques, ainsi que de témoignages des acteurs de l'époque, A. Robert aborde la Résistance dans le Jura.
Une réflexion sur l'histoire collective des Jurassiens, à travers l'évocation des résistants, de leurs combats, de leur quotidien, de leurs organisations, de leurs représentations mentales.

Documentaire d'histoire très accessible. Il rend compte de l'implication de toute la population dans la résistance à l'occupant. C'est la somme de menues actions d'anonymes, de syndiqués et de personnes engagées qui a permis à la résistance d'avoir une telle implication dans le Jura.
Ce livre, écrit de façon chronologique, se développe ensuite suivant différentes facettes : les lieux, les mouvements, les réseaux, les faits d'armes, les parachutages, les massacres...

Le secret des abeilles (Sue Monk Kidd)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 17 juin 2015

Caroline du Sud, été 1964. Lily Owens fête ses 14 ans. Elle a grandi auprès de son père dur et intransigeant et de sa nounou noire, Rosaleen, et vit dans l'obsession de sa mère morte lorsqu'elle avait 4 ans.
Le jour où Rosaleen se fait tabasser par des racistes, Lily décide de partir avec sa nounou et de rejoindre la ville de Tiburon... Premier roman, hymne à l'amour maternel.

Roman assez riche et retardant assez longtemps l’explication de certains mystères;
J’ai aimé l’étude psychologique assez poussée de la jeune narratrice et aussi des autres personnages; l’ouverture sur les problèmes raciaux dans l’Amérique des années 60 (dans les Etats du Sud); la découverte du monde particulier et plein d’un certain charme écologique des femmes apicultrices noires.

Otoko Geisha (Jean-Pierre Jacquemin)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 17 juin 2015

Pièce de théâtre comique en 3 actes. Envisageant de tromper son épouse, Charles demande l'aide de son meilleur ami; contre son gré, celui-ci se trouve entraîné dans les aventures burlesques où les services secrets français et la mafia russe tiennent un rôle non négligeable.

La Rivière à l'envers n° 01
Tomek (Jean-Claude Mourlevat)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 17 juin 2015

L'incroyable épopée de Tomek, un petit épicier de 13 ans : sur les traces d'Hannah, il recherche l'eau de la rivière qui rend immortel.

La Rivière à l'envers n° 02
Hannah (Jean-Claude Mourlevat)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 17 juin 2015

Après avoir suivi Tomek dans sa quête de la rivière dont l'eau rend immortel, c'est maintenant Hannah qui raconte son histoire, son voyage sur la route du ciel, puis à travers le désert.

Quai des oranges (Nicole Zimermann)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 17 juin 2015

Dans les années 1920 à Cerbère, Rose est transbordeuse : elle se charge du trafic d'oranges entre l'Espagne et le reste de l'Europe, d'un train à l'autre. Elle mène l'une des premières grèves de femmes. A Hendaye, elle organise le transbordement d'oranges et devient contremaîtresse. Le destin d'une jeune Catalane qui défie les convenances et ouvre une voie nouvelle aux femmes. Premier roman.

Témoignage romancé d'une jeune femme, transbordeuse d'oranges à Cerbère, qui choisit la liberté dans sa vie personnelle et le combat syndical pour améliorer ses dures conditions de travail et celles de ses collègues.
Première révolte féminine de l'histoire du mouvement ouvrier français : les transbordeuses font grève, se couchent sur les rails pour obtenir un meilleur salaire et le maintien de la soupe du soir.
Beau portrait de femme.

Oeuvre non trouvée

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 3 juin 2015

Les prestigieux paysages des îles et de la mer des Caraïbes sont le décor de ce roman baroque et tragique où le grand écrivain cubain fait revivre des événements peu connus de la Révolution française.Autour du mystérieux personnage de Victor Hugues, qui joue un rôle important à la Guadeloupe en 1791, puis en Guyane où il devra renier son idéal, on voit toute l'Amérique de langue espagnole évoluer vers son émancipation. On revit l'atmosphère coloniale de La Havane, les drames sanglants de la grande Révolution, la guerre contre les Anglais, la guerre de course...

Ce livre, un chef-d’œuvre, fourmille de détails et de précisions sur l’esclavage. L’auteur, très sensible aux paysages de La Havane, est un véritable poète, l’écriture baroque est merveilleuse.

Oeuvre non trouvée

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2015

Une prostituée est assassinée et son fils est porté disparu. Bien que visé par un complot, l'inspecteur Yeruldelgger mène l'enquête avec ses équipiers. Explorant la Mongolie, la Russie et la Chine, ils arrivent finalement au Havre où six jeunes garçons sont retrouvés morts dans un container.

Second volet de la trilogie « Yeruldelgger ». Enquête complexe , peut-être un peu trop d’ailleurs, mais il n’y a pas de temps mort, le suspens est total, la tension permanente, c’est un vrai roman d’action !

Les aventures de Laure Grenadier et de Paco Alvarez
La crème était presque parfaite (Noël Balen)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2015

Dans un restaurant du Calvados célèbre pour sa sauce à la recette secrète, la journaliste Laure Grenadier et son photographe Paco font halte, en vue d'un papier sur les produits fermiers de Normandie. Comme toutes les personnes ayant goûté à la sauce sont envoyées d'urgence à l'hôpital, une enquête est ouverte, qui révèle peu à peu de nombreuses intrigues locales et politiques.

Deuxième volume de la collection « Crimes gourmands ». L’intrigue est plaisante et le lecteur voyage à travers cette région normande et sa gastronomie.

Les Enquêtes du commissaire Adamsberg
Temps glaciaires (Fred Vargas)

note: 5Clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2015

Paris. Une vieille dame, Alice Gauthier, est retrouvée morte dans sa baignoire, les veines des poignets tranchées. Suicide ou meurtre ? Le commissaire Bourlin, en charge du dossier, est bientôt rejoint par le commissaire Adamsberg et le commandant Danglard de la brigade criminelle. Une autre mort suspecte et paraissant liée les mène alors jusqu'en Islande. Prix Landerneau polar 2015.

Deux histoires totalement différentes sont en fait liées. Intrigue bien menée et intéressante.


Ballade entre l’Islande et la Révolution française. Cela commence tout doucement à la manière d’un polar de hall de gare, puis ca vous prend sans jamais vous rendre, comme happé par les brumes de l’Afturganga. L’intrigue et la psychologie des personnages se complexifient au fur et à mesure de l’histoire.

Qui l’emportera, le pragmatisme ou l’instinct, la rationalité ou le monde fantastique?



L'ombre de l'eunuque (Jaume Cabré)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2015

L'histoire d'une famille, les Gensana, à travers la Catalogne de la fin du XIXe siècle jusqu'à nos jours. Lors d'un dîner dans un restaurant à Feixes, Miquel Gensana, chroniqueur dans un journal, dévoile la chute de la famille dont il est le dernier représentant. Le lecteur est alors transporté dans l'histoire personnelle du narrateur et dans celle plus générale de la Catalogne.

A travers ce roman, c’est toute l’histoire de l’évolution de l’Espagne du 19è siècle à nos jours qui est dévoilée. Belle écriture, des notes d’humour.

L'homme qui aimait les chiens (Leonardo Padura Fuentes)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2015

2004, La Havane. A la mort de sa femme, Ivan réfléchit sur sa rencontre en 1977 avec un homme mystérieux qui lui a fait d'étranges révélations sur l'assassin de Trotski, Ramon Mercader. Grâce à ces confidences, Ivan reconstitue les trajectoires des deux hommes et la façon dont ils sont devenus victime et bourreau, et replace ces faits dans le contexte cubain. Prix Initiales 2011 (roman étranger).

Beaucoup de renseignements et d’informations sur Trotsky et sur le stalinisme, grande documentation historique. Roman passionnant et agréable à lire.

Hérétiques (Leonardo Padura Fuentes)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2015

En 1939, un bateau transportant 900 Juifs jette l'ancre à La Havane en attendant l'autorisation de débarquer ses passagers. Daniel Kaminsky et son oncle attendent sur le quai l'arrivée de leur famille et du trésor qu'ils transportent pour payer les contrôleurs : une toile de Rembrandt. Mais le bateau repart vers l'Allemagne. Des années plus tard, le tableau est mis en vente à Londres.

Le livre est divisé en 3 parties et organisé autour de trois personnages. L’atmosphère de Cuba est très bien rendue, ce roman fourmille de détails sur la peinture et l’histoire.

Les personnages ont une grande profondeur, densité. Très bien écrit. Belle écriture, grande densité des personnages.

L'histrion du diable (Michel Maisonneuve)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2015

L'histoire de Lecchino, le petit colporteur devenu Arlequin.

Le monde des timbres pour les philatélistes en herbe (Jean-Michel Billioud)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2015

Initiation à la philatélie à travers une partie consacrée à la naissance du timbre en 1840 et à sa fabrication, et une partie évoquant la diversité des thèmes abordés (sports, histoire, arts, géographie, nature, etc.). Avec des conseils pour démarrer une collection.

Très beau documentaire qui convient autant aux enfants qu’aux adultes et qui aborde la philatélie de manière ludique

Henri IV (Stéphane Gabet)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 2 juin 2015

S. Gabet et une équipe de scientifiques dirigés par P. Charlier ont mené l'enquête pour authentifier la tête momifiée, acquise par un brocanteur en 1919 et disparue pendant un demi siècle, comme étant celle d'Henri IV. Ils retracent son parcours depuis l'assassinat du roi en 1610, tentent de résoudre l'énigme de sa disparition et apportent les preuves scientifiques de son identification.

Document très plaisant à lire, le lecteur est transporté dans une enquête passionnante, qui fait découvrir ou redécouvrir des pans de l’histoire de France.

Les herbes de la Saint-Jean (Hélène Legrais)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 18 mai 2015

Au début du XXe siècle, dans les Pyrénées-Orientales, sur les hauteurs du Canigou, Félicie, qui travaille dans les mines de fer, vit sa singularité depuis sa plus tendre enfance. Sa seule liberté est de courir la montagne à la recherche des herbes qui soignent.

L’histoire se situe dans les mines de fer en-dessous de la montagne du Canigou, dans les Pyrénées, avec la Première Guerre Mondiale en arrière-fond.

Ces instants-là (Herbjørg Wassmo)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 18 mai 2015

Une fillette grandit dans le nord de la Norvège, entre une mère insaisissable, une petite soeur merveilleuse et un père incestueux.
Epileptique, elle passe son temps à écrire. Devenue adulte, elle se nourrit d'hommes et de littérature.

Le lecteur se retrouve dans une ambiance nordique. Roman déroutant...

Le mec de la tombe d'à côté (Katarina Mazetti)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 18 mai 2015

Désirée, veuve depuis peu, se rend régulièrement sur la tombe de son mari, par acquis de conscience essentiellement, pour essayer de le pleurer, mais sans trop y arriver. Leur mariage tenait plus du copinage que du grand amour. Au cimetière, elle croise souvent la personne qui vient sur la tombe d'à côté, un homme de son âge, dont l'apparence l'agace autant que la stèle tape-à-l'oeil de la tombe.

Roman humoristique qui met en scène un couple improbable.

Outlander n° 01
Le chardon et le tartan (Diana Gabaldon)

note: 5Clubs de lecture Marie-Laure - 18 mai 2015

Ancienne infirmière de l'armée britannique, Claire Beauchamp-Randall passe des vacances tranquilles en Ecosse où elle s'efforce d'oublier la guerre auprès de son mari. Au cours d'une promenade, elle surprend une cérémonie étrange près d'un menhir, elle s'en approche et se retrouve brusquement parachutée 200 ans en arrière... Le début d'une saga à la fois historique et fantastique.

Récit palpitant, l’histoire est centrée autour du personnage de Claire, qui est projetée en 1743, en Ecosse, pays qui connaît une période troublée avec l’Angleterre.

La série en onze volumes se lit facilement et l’on ne peut pas décrocher jusqu’à la fin.

Mon arbre à secrets (Olivier Ka)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Un enfant confie ses secrets à un arbre. Les mots s'envolent, tournoient, jaillissent des pages grâce à des mécanismes de papier.

Un album poétique qui aborde le thème de la confidence, du poids du secret et de la nécessité de s'exprimer.

Couleurs (Hervé Tullet)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Au fil des pages, des instructions pour frotter, tapoter et secouer les couleurs permettent d'observer les résultats de différents mélanges : vert, orange, violet, couleurs sombres ou claires, gris, etc.

Un livre (Hervé Tullet)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

L'enfant est invité à appuyer sur le rond de la feuille et doit tourner la page pour savoir ce qui se passe. Les ronds jaunes, bleus ou rouges se mettent en rang et glissent sous l'action de l'enfant. Pour développer l'imagination et le talent des petits.

Prix Sorcières 2011 (catégorie albums tout-petits).

Quai d'Orsay n° 01 (Abel Lanzac)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Alexandre Taillard de Worms, ministre des affaires étrangères, autoritaire, vient de faire engager Arthur Vlaminck.
Le jeune homme, chargé d'écrire ses discours, doit se faire une place parmi les autres conseillers, dans un univers de stress et de rivalités.

Grand prix RTL de la BD 2010, meilleur album francophone (dBD awards 2011), mention spéciale 2011 des Députés.

Magasin général n° 01
Marie (Régis Loisel)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Dans les années 1920, dans un village du Québec rural, l'histoire de Marie, jeune veuve héritière du principal commerce général, qui retrouve le bonheur auprès d'un étranger fraîchement débarqué dans la petite communauté.

Ce qui est à nous : première époque n° 01
La Mano nera (David Chauvel)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Une histoire des crimes organisés à New York. Novembre 1909 en plein coeur d'East Side, trois jeunes voyous font leurs premières armes : Lucky Luciano, Al Capone et Franck Costello.

Le troisième mensonge (Agota Kristof)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Après les horreurs de la guerre dans Le Grand cahier et les années noires d'un régime de plomb dans La Preuve, le temps serait-il venu d'ouvrir les yeux sur la vérité?

C'est une trilogie absolument passionnante et qui se dévore d'une traite. Le sentiment de malaise sordide du début se transforme en sentiment de mal-être des deux frères et se termine en sentiment d'incompréhension.

Mais chaque lecteur se fera sa propre opinion de la vérité.
En tous cas, c'est une véritable réussite.

La preuve (Agota Kristof)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Après Le grand cahier, nous retrouvons les deux héros jumeaux, séparés : l'un est en exil, l'autre est resté dans son pays pacifié mais dominé par un régime autoritaire.

Le grand cahier (Agota Kristof)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Abandonnés à eux-mêmes dans un pays où la guerre fait rage, deux jumeaux, Klaus et Lucas, notent jour après jour leur apprentissage de la vie.

Prix du livre européen 1987.

Liberté dans la montagne (Marc Graciano)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Voyage initiatique d'un vieil homme et d'une petite fille. Au long de leur périple vers l'amont de la rivière, ils traversent des paysages sauvages et croisent des personnages mémorables.

Premier roman.

Dès les premières lignes, Liberté dans la montagne se distingue par son style scandé, très particulier : l'auteur multiplie les répétitions, emploie un vocabulaire ancien, n'hésite pas à faire des phrases très longues... Cela rend une histoire au final assez simple difficile d'accès : si vous n'appréciez pas les premières pages du roman, vous aurez beaucoup de mal à le finir.

Mais vous pouvez être au contraire véritablement envoûté par l'écriture de Marc Graciano, qui d'une intrigue toute simple fait un texte fascinant.

Le tailleur de pierre (Camilla Läckberg)

note: 2Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Un pêcheur trouve une petite fille noyée. Le problème est que Sara, 7 ans, a dans les poumons de l'eau savonneuse. Quelqu'un l'a donc tuée et déshabillée avant de la jeter à la mer. C'est Patrik Hedström qui hérite de l'enquête alors que sa femme, Erica, vient de mettre leur bébé au monde.

Roman dense et passionnant, ce troisième volet est à mon avis le meilleur de la série pour l’instant. Au plaisir de retrouver des personnages auxquels on est attaché, s’ajoute l’intérêt pour une enquête très bien menée.

Je le conseille, même si à mon sens, il vaut mieux avoir lu les deux tomes précédents pour s’y retrouver avec la vie des personnages récurrents.

Nos gloires secrètes (Tonino Benacquista)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Six histoires dans lesquelles un parfumeur, un meurtrier, un enfant silencieux, un antiquaire, un milliardaire et un poète vengeur ont pour point commun d'avoir une vie intérieure beaucoup plus exaltante que leur vie quotidienne.

Prix de la nouvelle de l'Académie française 2014.

Ces six nouvelles sont d’une richesse aussi bien dans le style, dans la forme que dans le fond. C’est véritablement un délice…

Une étude psychologique des comportements humains, une analyse à la loupe de l’intérieur de soi.

Les gens heureux lisent et boivent du café (Agnès Martin-Lugand)

note: 2Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Après la mort accidentelle de son mari et de sa fille, Diane abandonne le café littéraire éponyme qu'elle tenait. Elle décide de fuir et de se réfugier en Irlande pour se reconstruire.

Retrace la reconstruction d’une jeune femme après un drame, plein d’espoir.

Par contre la critique a été très dure avec ce roman, publié au départ sur le web.

Cela m’a donné envie de lire le prochain « entre les mains le bonheur se faufile ».

La moitié du ciel (Nicholas D. Kristof)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Fruit de plusieurs années d'enquêtes et de rencontres, l'ouvrage raconte les violences commises envers les femmes : prostitution forcée, viol, crimes d'honneur, esclavage, etc. Les histoires de ces femmes, du Pakistan à la Somalie en passant par la Malaisie, montrent leur capacité de résilience. La parole est également donnée à ceux, médecins, acteurs sociaux, etc., qui agissent pour les aider.

Dans ce livre, il n’est pourtant pas question des femmes du monde mais bien évidemment seulement de celles des pays sous-développés ou en voie de développement, c’est-à-dire des pays ou elles sont le plus martyrisées notamment parce que les systèmes politiques y sont en général peu fiables, la pauvreté endémique et la culture machiste .Dur, violent .

Ainsi résonne l'écho infini des montagnes (Khaled Hosseini)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Originaires d'un petit village des montagnes afghanes, Abdullah et sa soeur Pari ont été séparés enfants lorsque leur père a vendu la petite fille à une riche famille européenne. Des années plus tard, Abdullah n'a pas oublié sa jeune soeur qui, après une enfance passée à Paris, souffre quant à elle d'une sensation de manque indéfinissable.

Exercice difficile que de parler du dernier roman de Khaled Hosseini tant il est riche. Une foison de personnages, de lieux, de thèmes caractérisent ce grand roman-puzzle à la construction originale et intelligente.

Le roman s’ouvre sur un conte afghan qui annonce les évènements à venir.

L'âme bâtée (Yolande Letur)

note: 2Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Yolande Letur, son fils Alain, jeune homme autiste de 26 ans, et leur âne bâté Jumbo ont traversé la France pendant l'été 2000. Une invitation à cheminer le long des sentiers forestiers comme le long du parcours du combattant de l'handicap.

Voyage d'une maman avec un âne et son fils autiste.Rythme de la marche et du chemin.Belle performance humaine et familiale.

La danseuse de Mao (Xiaolong Qiu)

note: 1Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Le président Mao est au coeur de l'enquête de l'inspecteur Chen. La petite-fille de sa partenaire de danse est soupçonnée d'être en possession d'un souvenir du Grand Timonier. Le secrétaire du Parti Li veut étouffer l'affaire, et l'inspecteur Chen est amené à infiltrer les réseaux nostalgiques des années 1930, allant jusqu'à fouiller l'ancienne chambre de Mao dans la Cité interdite.

Dans ce roman, Chen est aidé par ses amis et des soutiens très divers : hommes politiques, entrepreneur lié aux triades, famille de son adjoint Yu et n’hésite plus à utiliser certaines des armes que la morale réprouve : cadeaux, invitations fastueuses, chantages...C’est pourquoi il hésite à s’engager avec son amour de jeunesse, fille d’un grand dignitaire...

Nombreuses références historiques.

L'allée du sycomore (John Grisham)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 28 avril 2015

Seth Hubbard, un homme riche atteint d'un cancer, laisse un testament manuscrit avant de se pendre. Il lègue toute sa fortune à sa femme de ménage. Ses enfants, l'héritière et l'avocat Jake Brigance sont plongés dans un conflit juridique brutal.

Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre avec ce beau pavé.
Je l'avais choisi au hasard, avec une envie de découverte. Et quelle découverte!

John Grisham a une plume très intéressante, il arrive à faire monter la pression et la curiosité tout en nous laissant deviner clairement le dénouement de l’histoire.

Le jour où j'ai appris à vivre (Laurent Gounelle)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 23 février 2015

La vie de Jonathan bascule le jour où une voyante lui dévoile les lignes troublantes de son avenir. Il se retrouve malgré lui au coeur d'une aventure mêlée de rencontres et d'expériences scientifiques mystérieuses. Sa vision de la vie est alors bouleversée.

Histoires nordiques (Lucie Lachapelle)

note: 5Clubs de lecture Marie-Laure - 23 février 2015

Dans ces histoires, les paysages de toundra et de glace sont grandioses et les personnages, plus grands que nature.
Ce sont des Inuits, bien sûr : Qumaluq, le solitaire hanté par la guerre où il a perdu l'usage d'une jambe; le père de Pitaa, un chasseur qui intimide les enseignants; Akinisie, la vieille guérisseuse; Kitty, mère à 15 ans; Tumasi, le séducteur des Blanches... Ce sont aussi des Blancs : Jean-Claude Mailly, le représentant de la province, paternaliste et condescendant; Kurt, le géant blanc, commis à l'aéroport, et surtout Louise, l'enseignante fascinée par le Nord et pleine de tendresse pour ses habitants.
Ils vivent tous dans un village, au nord du Québec, où sévissent la misère, la violence et les problèmes d'alcool.

Récit très documenté et juste dans les émotions ressenties. Ici aucun folklore passéiste mais une fresque pleine d’humanité .

Le fils du yéti (Didier Tronchet)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 23 février 2015

Au cours d'une même semaine, un trentenaire indécis et nostalgique remet en cause ses relations avec sa famille et ses proches. Adaptation en bande dessinée du roman de l'auteur.

J’ai aimé l’humour décalé et l’intrigue de cette BD qui débouche sur le yéti de Tintin au Tibet. C’est un véritable puzzle à reconstituer .

Le liseur du 6h27 (Jean-Paul Didierlaurent)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 23 février 2015

Guylain Vignolles est préposé au pilon et mène une existence maussade et solitaire, rythmée par ses allers-retours quotidiens à l'usine.
Chaque matin en allant travailler, comme pour se laver des livres broyés, il lit à haute voix dans le train de 6 h 27 les quelques feuillets qu'il a sauvés la veille des dents de fer de la Zerstor 500, le mastodonte mécanique dont il est le servant.
Un jour, Guylain découvre les textes d'une mystérieuse inconnue qui vont changer le cours de sa vie...

Roman léger, d’un humour caustique et tendre à la fois. J’ai apprécié aussi les amitiés et le fantastique de la machine à broyer le papier.
Un petit bémol, j’ai gardé l’impression de trois nouvelles entremêlées et non pas de la narration d’un roman .

Les invasions quotidiennes (Mazarine Pingeot)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 23 février 2015

Joséphine Fayolle fait partie de cette génération de femmes encore jeunes, mères d'enfants en bas âge, fraîchement séparées, qui rêvent d'un impossible retour à l'insouciance et à la liberté de leur 20 ans.

Scotchée à son iPhone, Joséphine traîne sa silhouette maladroite et ses questions existentielles d'une femme de 40 ans en quête d'amour au fil de mésaventures quotidiennes.

Le Grand voyage n° 01
Mohawks et le peuple d'en haut (Nicolas Vanier)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 23 février 2015

Dans les montagnes Rocheuses du Yukon, Raian, le vieux chef des Indiens Nahanni, emmène Mohawks, son arrière-petit-fils, jusqu'à la pierre sacrée de la tribu. Il lui révèle son destin : Mohawks est le prochain Zuyis.
Une fois par génération depuis des temps immémoriaux, un homme est chargé de faire le Grand Voyage, un périple qui relie tous les villages indiens du Grand Nord.

Le royaume (Emmanuel Carrère)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 23 février 2015

Les débuts de la chrétienté ou comment, à la fin du Ier siècle, Paul et Luc transformèrent une petite secte juive en une religion qui allait conquérir le monde. Cette fresque fait revivre le monde méditerranéen d'alors, ses personnages, ses soubresauts religieux et politiques, et propose une réflexion sur le christianisme.
Prix littéraire du Monde 2014, meilleur livre de l'année 2014 (Lire).

« Voir les très nombreuses recensions et critiques.
Gros volume (630 p.) mais se lit facilement. Bien écrit et varié : mélange d’étude historique et littéraire de roman, d’autobiographie. (Reproche d’être trop autocentré).
Avec de l’humour et des clins d’œil à l’actualité.

Je me suis senti très concerné par cette démarche et j’ai apprécié la finale surprenante mais aussi le mode d’écriture du livre de la Bible en parallèle avec le parcours spirituel de l’auteur. »

Le convoi de l'eau (Akira Yoshimura)

note: 3Clubs de lecture Marie-Laure - 23 février 2015

A travers la construction d'un barrage aux abords d'un village condamné par le nouvel édifice, le destin d'un homme au passé trouble entre en résonance avec celui d'une petite communauté totalement isolée en pleine montagne.

« Le style est sombre mais précis. L’auteur nous présente un personnage qui sort de l’univers carcéral pour aller, avec d’autres ouvriers, construire un barrage dans une vallée très reculée.
Au travers de la vie d’un village voué à la destruction pour laisser place au barrage, et de ses habitants mystérieux et d’un autre temps, le narrateur va revoir des morceaux de sa vie et va même pouvoir retrouver un certain humanisme. »

14-18 (Thierry Dedieu)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Album sans parole dénonçant l'atrocité de la guerre, les peurs et les angoisses qu'elle génère, ses dommages et ses morts. Avec le fac-similé d'une lettre d'une femme à son époux parti au front.

Les images au pastel aux tons sépia sont impressionnantes, puissantes et très suggestives.
Cet album, grand format, est très émouvant.

Les enquêtes de la police des rennes Klemet et Nina
Le détroit du Loup (Olivier Truc)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Hammerfest est une petite ville de l'extrême nord de la Laponie, habitée par des éleveurs de rennes. Au détour du détroit du Loup, les morts se succèdent, laissant aux compagnies pétrolières tout pouvoir sur la ville. Klemet et Nina enquêtent pour découvrir le fin mot de l'histoire.

Deuxième roman policier d'Olivier Truc où l'on retrouve les enquêteurs Klemet et Nina.Il n'y a plus l'effet de surprise du premier volume, mais l'intrigue est bien menée et l'on retrouve les ingrédients que l'on a appréciés : les grands espaces de Laponie, le peuple sami, les rennes, et les problèmes de cette région du monde.

L'île du Point Némo (Jean-Marie Blas de Roblès)

note: 1clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Martial Canterel, opiomane fortuné, est appelé à l'aide par son majordome pour retrouver les diamants volés de Lady MacRae. Ainsi commence un long périple à travers le monde où se croiseront des personnages hauts en couleur.

Roman d'aventures dans l'esprit de Jules Verne et de Conan Doyle, véritable machinerie de l'imaginaire.C'est un roman tellement dense, tellement riche, qu'il faut le lire d'une seule traite, sinon le lecteur est perdu.

C'est un roman très bien écrit, mais complexe et peut-être trop "foisonnant" de personnages, de références.

Orphelins de Dieu (Marc Biancarelli)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Vénérande, jeune paysanne du XIXe siècle, embauche un tueur à gages pour traquer et tuer les quatre hommes qui ont défiguré son frère. Ensemble, ils s'embarquent dans une sombre épopée à travers les montagnes corses.

Le lecteur suit la chevauchée de ce duo à travers ce territoire corse dépeint comme une terre tourmentée, aux paysages rocailleux, arides, abandonnés des hommes.Rien n'est épargné au lecteur: ni les rimes, les scènes de ripailles et de stupre.Tout est dur, sombre, sans espérance.
C'est un roman lyrique et puissant.

Pour solde de tout compte (Elizabeth George)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

A Cambridge, où elle fait ses études supérieures au respectable collège de Saint-Stephen, Elena Weaver choque. Belle et sensuelle, elle ne répugne pas aux amours de rencontre, se souciant peu du qu'en-dira-t-on. Jusqu'au jour où elle est agressée et tuée pendant son jogging matinal. Le sergent Barbara Havers mène l'enquête avec le comte Lynley.

L'enquête est bien menée, les personnages fouillés.Il est recommandé de lire les livres de cet auteur dans l'ordre chronologique de parution.

Un bébé d'or pur (Margaret Drabble)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Dans les années 1960, Jessica Speight est anthropologue. Elle se retrouve enceinte d'un homme marié qui va bientôt quitter le pays, mais elle décide de garder l'enfant. La fillette n'est pas une enfant comme les autres. Atteinte d'un léger retard mental, elle est maladroite et ses facultés cognitives sont limitées. Au coeur de Londres, Jessica est le témoin d'une société en plein bouleversement.

Description de l'évolution des moeurs, du mouvement féministe et du milieu universitaire.Livre pas du tout larmoyant malgré la thématique.

Charlotte (David Foenkinos)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

L'histoire de Charlotte Salomon, une artiste peintre juive allemande, déportée à Auschwitz à 26 ans alors qu'elle était enceinte. Avant sa mort, la jeune femme parvient à confier ses toiles, principalement autobiographiques, aujourd'hui conservées au musée juif d'Amsterdam.

Prix Renaudot 2014, prix Goncourt des lycéens 2014.

L'auteur s'est véritablement "mis dans la peau" de cette femmes peintre.Histoire terrible, livre très bien écrit.

Le météorologue (Olivier Rolin)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Biographie romancée d'Alexeï F. Vangengheim, créateur du service de météorologie de l'URSS, arrêté en 1934, déporté dans les îles Solovki et exécuté en novembre 1937. A partir d'archives et de dessins adressés par le détenu à sa fille, O. Rolin dénonce la folie stalinienne tout en rendant hommage au scientifique et au père de famille.

Prix du Style 2014.

Livre émouvant, touchant, retraçant la vie de cet homme livré à la folie stalinienne.

Il faut beaucoup aimer les hommes (Marie Darrieussecq)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Solange, le personnage du précédent roman Clèves, a rencontré un homme de couleur. Elle le suit au Congo pour tourner un film, adaptation d'Au coeur des ténèbres de J. Conrad. Ensemble, ils font ce voyage initiatique en pleine forêt tropicale, pour fuir et dénoncer une vision fausse et imposée sur les Noirs et les femmes.

Prix Médicis 2013, Prix des Prix 2013.

Solange aime profondément cet homme, la description de cet amour est bien rendue.

Le petit copain (Donna Tartt)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Dans ce drame familial qui a pour cadre le Mississippi et le vieux Sud américain, une petite fille grandit dans l'ombre de son frère retrouvé pendu alors qu'elle n'était qu'un bébé. A l'âge de 12 ans, accompagnée de son copain Hely, elle décide de retrouver le meurtrier et de se venger.

Le maître des illusions (Donna Tartt)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Les confessions de Richard Papen, jeune étudiant d'une petite université du Vermont ayant enfin accédé à cette vie intellectuelle privilégiée tant convoitée. Il raconte des années plus tard comment il fut introduit dans le cercle de 5 étudiants sûrs d'eux-mêmes choisis par un professeur de lettres classiques charismatique. Un roman de campus monté comme une tragédie.

Dans cet autre roman de Donna Tartt, les personnages sont également fascinants.Il est question d'art également et de culture vécue comme une passion.

Le chardonneret (Donna Tartt)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Theo Decker a 13 ans. Il vit les derniers instants de sa vie d'enfant. Survivant miraculeux d'une explosion gigantesque en plein New York, il se retrouve seul dans la ville, orphelin, et se réfugie chez les parents d'un ami pour échapper aux services sociaux. Tout ce qui lui reste de sa mère, c'est une toile de maître minuscule qui va l'entraîner dans les mondes souterrains et mystérieux de l'art.

Analyse psychologique intéressante, les personnages sont extraordinairement attachants, fascinants.Se dégage également de ce roman, toute une réflexion sur l'art à travers l'histoire de ce tableau.Livre brillant.

Quartier perdu (Patrick Modiano)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Un dimanche de juillet, Ambrose Guise arrive à Paris.Personne.Sauf les statues.Une ville fantôme, lui semble-t-il.

Ces livres autobiographiques, d'introspection et parfois oniriques, ont tous une ambiance particulière, floue, ambiguë.A la façon d'une peinture impressionniste, l'on passe d'un livre à l'autre, toutes les histoires se mélangent, sont des bribes de mémoire.Ecriture merveilleuse.

Livret de famille (Patrick Modiano)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Quatorze récits où l'autobiographie se mêle aux souvenirs imaginaires.L'auteur peint aussi bien une soirée de l'ex-roi Farouk que son père traqué par la Gestapo, les débuts de sa mère, girl dans un music hall d'Anvers, les personnages équivoques dont le couple est entouré, son adolescence, et enfin quelques tableaux de son propre foyer.Tout cela crée peu à peu un "livret de famille".

Une Jeunesse (Patrick Modiano)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Dans un Paris où ils sont livrés à eux-mêmes, deux très jeunes gens Odile et Louis font l'apprentissage de la ville et d'une vie de hasards, d'expédients et d'aventures.

Pars ! travaille ! (Maryse Vuillermet)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 23 janvier 2015

Partir, c'est s'arracher aux siens ; revenir, c'est risquer de ne pas retrouver, de ne pas reconnaître. Ce sont des départs, où, depuis toujours, on emmène les siens sur son dos, départs liés à la nécessité, chargés d'inconnu et de nostalgies. Le récit enchaîne des personnages en autant de situation de migrations différentes et restitue les effets de la séparation comme les éléments d'une culture.

Plusieurs récits s'entrecroisent.
Thématique du retour et ce que l'on retrouve lors d'un retour.Texte très bien écrit, à la fois poétique avec une tonalité mélancolique, nostalgique.

Un si beau parterre de pétunias (Annie Saumont)

note: 1clubs de lectures Marie-Laure - 6 décembre 2014

Le hasard des circonstances, apparemment insignifiant, a précipité la chute des antihéros de ce recueil de nouvelles (enfants mal-aimés, couples adultères ou rongés par l'ennui, délinquants en puissance, etc.).

Nouvelles.Incompréhensible et mauvaise syntaxe.

L'an prochain à Grenade (Gérard de Cortanze)

note: 5clubs de lectures Marie-Laure - 6 décembre 2014

31 décembre 1066 à Grenade : 5.000 Juifs sont massacrés en une nuit par une foule musulmane en furie. Samuel Ibn Kaprun, chef des armées du vizir, Premier ministre, grand poète, fait partie des morts. Sa fille Gâlâh et Halim, son amant musulman, échappent à la tuerie. Mémoire vivante de son peuple, Gâlâh traverse les siècles, de Séville à Lisbonne, de Treblinka à Sarajevo.

Prix Méditerranée 2014.

Documenté, historique : on visite trois religions, l'histoire d'amour qui relie l'ensemble n'a rien de superflu.
Excellent.

Solo (William Boyd)

note: 4clubs de lectures Marie-Laure - 3 décembre 2014

1969. James Bond, qui vient de fêter ses 45 ans, est envoyé dans un petit pays d'Afrique occidentale où un important conflit sévit, lié à l'énorme réserve de pétrole.

Se passe à Londres, lecture agréable, pleine d'humour pour adepte du genre.

Une vie de lumière et de vent (Christian Signol)

note: 5clubs de lectures Marie-Laure - 3 décembre 2014

Jean est un enfant trouvé, élevé par un couple de bergers analphabètes qui le traitent comme une bête. Alors que le service militaire lui permet de s'extraire de cet enfer, il apprend à lire et à écrire. Le déclenchement de la Première Guerre mondiale le ramène vers le Sud, où il rencontre Joseph, son double, et Dorine, qui tombe follement amoureuse de lui.

Majestueux, plein d'espoir.

Lyon (Cyril Ruchet)

note: 3clubs de lectures Marie-Laure - 3 décembre 2014

Un guide pour découvrir l'histoire de la ville en famille, son patrimoine culturel, historique, culinaire, ainsi que les lieux les plus caractéristiques. Avec des informations pratiques pour se déplacer (plan de métro et cartes).

Excellent, apprendre en s'amusant.Guide pour les jeunes, pleins de détails.
Collection de qualité à partager.

Les aventures de Laure Grenadier et de Paco Alvarez
Petits meurtres à l'étouffée (Noël Balen)

note: 4clubs de lectures Marie-Laure - 3 décembre 2014

La journaliste Laure Grenadier est chargée par un magazine d'arpenter les rues de Lyon avec son photographe afin d'inventorier les bouchons historiques de la ville. Quand trois tenanciers de ces établissements sont retrouvés assassinés, la jeune femme tente de comprendre qui se cache derrière ces meurtres.

Lu simultanément avec la tablette numérique, pour lire en même temps les menus des restaurants ou bouchons lyonnais cités.
Visite gastronomique et policière de Lyon.
Un régal !!

Crimes, enquête et gastronomie sont les ingrédients de ce premier volume de la collection « Crimes gourmands ». Même si l’intrigue est bien menée, l’intérêt réside surtout dans la description des quartiers lyonnais et des ses bouchons. Livre agréable, plaisant et distrayant.

Le peigne de Cléopâtre (Maria Ernestam)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 28 novembre 2014

Trois amis, Mari, Anna et Fredrik, ont monté une société qui a pour but de résoudre les problèmes des gens, qu'il s'agisse de jardinage, de comptabilité, de décoration d’intérieur, etc. Un jour, une vieille dame se présente à eux et leur demande d’éliminer son mari.

Délicat, intelligent, sensible.Evite les écueils de la facilité et de la psychologie de bas étage.
Bel hommage de l'auteur sur l'amitié, sentiment complexe. On se laisse happer par les personnages, leurs histoires et leurs mystères.

Maîtrise parfaite du suspense dans cette histoire qui évolue entre le polar et le roman psychologique.

Arti show (Claire Dé)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 28 novembre 2014

Fruits et légumes se cachent sous les volets et les dépliants, et se déguisent pour présenter des numéros de cirque ou des défilés de mode. Un album sur l'art de la métamorphose.

Splendide, les légumes dans tous les états.Plus de 5 par jour sans hésitation.

Pas pleurer (Lydie Salvayre)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 28 novembre 2014

Deux voix s'entrelacent. En premier celle de Georges Bernanos, témoin direct de la guerre civile espagnole, qui dénonce la terreur exercée par les nationalistes et l'Eglise catholique. En second celle de Montse, mère de la narratrice, qui conserve pour seul souvenir la joie des jours radieux de l'insurrection libertaire.

Prix du Salon Le livre sur la place 2014 (Nancy), prix Goncourt 2014.

Lecture facile.Ouverture sur le passé espagnol, la guerre d'Espagne et la cruauté du régime franquiste.
Conflit familial. L'auteur discute avec sa grand-mère : découverte de sa vie.
Le parallèle avec l'oeuvre de Bernanos est complexe.

Platero et moi (Juan Ramón Jiménez)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 14 novembre 2014

Sous la simplicité apparente de l'amitié d'un homme et de son âne, se cache la dimension franciscaine d'une réelle quête poétique, teinte de mélancolie, dans une communion intime avec les humbles, l'innocent du village, les mendiants, les pâtres, les braconniers... Sur le CD audio, l'enregistrement d'un spectacle créé au cours de l'été 2008, avec le comédien Claude Aufaure.

Comme dit le poète : dans "ce petit livre où la joie et la peine sont jumelles comme les oreilles de Platero", on y trouve fraîcheur et poésie de l'Andalousie du siècle dernier.

Nasr Eddin Hodja n° Tome 01
Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja (Jean-Louis Maunoury)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 14 novembre 2014

Nasr Eddin Hodja est un héros légendaire qui aurait peut-être vécu au XIIIe siècle mais qui est célèbre dans tout le monde musulman pour ses insanités que lui font proférer les Turcs, Arabes et Persans. J.-L. Maunoury a répertorié 500 de ces historiettes qui assouplissent le carcan de la religion, mais qui sont aussi empreintes de sagesse et en propose une lecture à double ou triple fond.

Irrévérencieux et rusé, Nasr Eddin nous fait rire.Personnage universel. Chacun se retrouve un peu en lui. Mais à nous de cultiver sa clairvoyance et son répondant.

Les piliers de la Terre n° 01
Ellen (Ken Follett)

note: 1clubs de lecture Marie-Laure - 14 novembre 2014

Dans l'Angleterre du XIIe siècle, ravagée par la guerre et la famine, le seigneur William vient d'interrompre la construction de la maison destinée à les accueillir lui et sa future femme, Aliena. Celle-ci a refusé sa demande en mariage... Tom le maçon se retrouve sans travail et prend la route avec sa femme, son fils et sa fille à la recherche d'un nouveau chantier...

Un pavé à ne pas lancer dans la mare au risque de blesser une grenouille.Une belle histoire médiévale bourrée de détails et longue mais longue comme le temps de bâtir une cathédrale.
Finalement le temps a eu raison de mon engouement et de guerre lasse j'ai laissé tombé l'ouvrage (attention ! pas sur les pieds...)

Aquarelle créative (Christelle Guénot)

note: 1clubs de lecture Marie-Laure - 14 novembre 2014

Un livre d'initiation à l'aquarelle dont les techniques sont décomposées par étape à l'aide de photographies en pas à pas.

L'aquarelle ou La magie de l'eau (Jean-Lou Guillain)

note: 1clubs de lecture Marie-Laure - 14 novembre 2014

Après un court historique, la technique et la pratique de l'aquarelle sont expliquées : choix de la couleur, des valeurs, du sujet, du papier, mélanges des couleurs, techniques spécifiques (technique du dégradé, art du croquis et de la pochade, etc.). Six études sont illustrées pas à pas, développant tous les conseils donnés.

Némésis (Philip Roth)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 14 novembre 2014

En 1944, dans le quartier italien de Newark, sévit la poliomyélite, maladie qui tue les enfants ou les paralyse. Bucky Cantor, un professeur de gymnastique juif, va prendre sur lui la responsabilité du mal. En effet, pour suivre sa fiancée, il a abandonné ses élèves malades, puis découvert qu'il avait lui-même contracté la polio.

P. Roth a reçu le PEN-Allen Foundation literary service award 2013.


La Perle (John Steinbeck)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 14 novembre 2014

Dans la ville, on raconte l'histoire d'une grosse perle, comment elle fut trouvée, puis perdue à nouveau ; l'histoire de Kino, le pêcheur, de sa femme Juana et de leur bébé Coyotito

J'aime particulièrement les livres de Steinbeck.Celui-ci comme les autres, peint une société qui n'intègre pas ses pauvres et les abandonne à leur sort.
En même temps, Steinbeck illumine ce texte par des paysages magnifiques qui font ressortir la noirceur de l'âme humaine.
Steinbeck à lire et à relire.

Joseph (Marie-Hélène Lafon)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 14 novembre 2014

Portrait de Joseph, ouvrier agricole dans une ferme du Cantal, âgé d'une soixantaine d'années. Seul depuis que, à la mort de son père, son frère a emmené leur mère vivre ailleurs, Joseph est spectateur de la vie de ceux qui l'entourent. Cet être doux et silencieux boit pour oublier Sylvie, qu'il a aimée il y a trente ans, partie au milieu de l'hiver avec un autre.

J'aime particulièrement baigner dans le monde de cette auteure.Elle me parle aussi de moi, même si je n'ai jamais vécu dans le Cantal.

Les Enquêtes du commissaire Adam Dalgliesh
Un Certain goût pour la mort (Phyllis Dorothy James)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

Adam Dalgleish enquête sur le meurtre d'un aristocrate et doit faire face à une vendetta familiale.

Homesman (Glendon Swarthout)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

Au milieu du XIXe siècle, dans les grandes plaines de l'Ouest américain, l'institutrice à la retraite Mary Bee Cuddy accueille quatre femmes épuisées par la vie ayant perdu la raison. La communauté des colons décide de les rapatrier vers leurs terres d'origine. Secondée par Briggs, Mary accepte d'accompagner ces femmes pour un voyage de plusieurs semaines.
Adapté au cinéma par Tommy Lee Jones.

Western de qualité, décors magnifiques du Grand Ouest américain.
Ce roman a du souffle et le lecteur est entraîné dans le sillage de ce convoi.
Amateurs d'évasion, ce livre est pour vous.

Oeuvre non trouvée

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

En Mongolie alors qu'une guerre sale d'argent et de pouvoir entoure l'exploitation des terres rares, le commissaire Yeruldegger est envoyé dans la steppe après la découverte du cadavre d'une petite fille.

Premier roman.Prix des lecteurs Quais du polar-20 minutes 2014, prix SNCF du polar 2014 (catégorie roman), prix des lectrices de Elle 2014 (policier).

La Mongolie est aussi un personnage : le lecteur plonge au coeur de ce pays, des déserts balayés par les vents jusqu'aux bas-fonds d'Oulan-Bator.
Le lecteur découvre la vie du peuple mongol entre tradition et modernité. L'histoire est assez violente (certaines sont assez crues), mais l'intrigue est intéressante et solide.

Les saisons de la solitude (Joseph Boyden)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

Will, le fils de Xavier Bird, est plongé dans le coma. Une de ses nièces, Annie, lui rend visite chaque jour, et lui parle d'elle, de Suzanne, de sa soeur qui ne donne plus de nouvelles et de leur famille. Les voix de ces deux personnages s'entremêlent pour parler d'amour, de drames intimes et de tragédies, d'événements ordinaires et extraordinaires.

Giller Prize 2008.

A la fois saga familiale et roman social (avec en filigrane la destruction lente des Indiens tiraillés entre modernité et tradition).
Très belle écriture poétique.

Dans le grand cercle du monde (Joseph Boyden)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

Un jeune jésuite français venu en Nouvelle-France pour évangéliser les Indiens est abandonné par ses guides et capturé par les Hurons en même temps qu'une jeune Iroquoise.

Prix Littérature-monde 2014.

Ce roman restitue l'atmosphère des premiers contacts entre Indiens et Blancs.C'est une fresque magnifique où se côtoient la guerre et l'espoir, la méfiance et la concorde, la destruction et la vie, la haine et l'amour.
Ce roman est empreint à la fois de violence et de beauté.
Ecriture magnifique, pleine de poésie.

Les Enquêtes du commissaire Michaël Ohayon
Meurtre sur la route de Bethléem (Batya Gour)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

Le commissaire Michaël Ohayon enquête sur un cadavre découvert dans les combles d'une maison du quartier Bakaa, dans Jérusalem Ouest. La victime, Zohara Bashari, luttait pour la reconnaissance de la culture juive yéménite.

Personnages très attachants, extraordinaires.Le lecteur est complètement immergé dans un milieu israëlien avec ses différentes ethnies : Ashkénazes, Yéménites...
On se rend compte que la nation d'Israël qui a l'air soudée, se compose en fait d'une multitude d'ethnies qui ne s'entendent pas forcément.
Enquête intéressante et bien menée.

Non, ma mère n'est pas un problème (Stéphanie Janicot)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

Aaron-Pierre, un quadragénaire fils d'une mère juive et d'un père catholique, décide d'entrer en psychanalyse. Il impute à sa mère Anna son échec auprès des femmes. Mais le journal d'Anna, que le lecteur découvre en parallèle, nous dévoile le drame d'une femme qui a payé très cher son désir d'indépendance après un mariage raté.

Malheureuse en mariage, une jeune femme juive, mère d'un petit garçon, part en Amérique.Le mari, quant à lui, pour se venger, empêche cet enfant de voir sa mère.
Beaucoup de cocasserie.

Le collier rouge (Jean-Christophe Rufin)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

En 1919, le juge Lantier du Grez est, pour sa dernière affaire, confronté à Morlac, un ancien poilu arrêté pour comportement anarchiste lors d'un défilé : il avait décoré son chien de sa médaille militaire et tenu des propos antimilitaristes. Entre l'aristocrate et le paysan, le dialogue s'instaure peu à peu, faisant remonter les souvenirs d'une époque tourmentée.

Un bon fils (Pascal Bruckner)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

L'histoire d'un enfant à la santé fragile qui prie Dieu pour qu'il provoque la mort de son père, violent et pervers, raciste et antisémite, dont il fera tout pour être le contre-modèle. Un roman des origines dans lequel l'auteur se dévoile et raconte sa filiation personnelle et intellectuelle, livrant la clé de toute son oeuvre.

Prix Marcel Pagnol 2014.

L'aquarelliste (Béatrice Masini)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

En Lombardie autrichienne, durant les années 1840. Bianca, peintre talentueuse, réalise les illustrations d'un catalogue sur la flore du domaine de don Titta, célèbre poète passionné d'horticulture. Ni domestique ni aristocrate, Bianca observe les jeux sociaux et sentimentaux à l'oeuvre dans la demeure de l'écrivain.

Bianca fait des croquis de plantes de ce domaine mais croque aussi cette famille.Roman écrit à la manière d'un carnet de voyages.

Les singuliers (Anne Percin)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

Sous forme de roman épistolaire, l'auteure imagine les relations d'Hugo Boch, peintre imaginaire, avec ses contemporains tels que Paul Gauguin et Vincent Van Gogh.
L'univers de cette époque est bien retranscrit.

Roman épistolaire de style classique. Le lecteur découvre la vie des peintres de l'époque, de leurs tableaux, des couleurs.
Livre assez doux, c'est une petite tranche d'art de l'époque.

Les tribulations du dernier Sijilmassi (Fouad Laroui)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

Alors que A. Sijilmassi survole la mer d'Andaman, il se pose soudainement des questions sur le sens de sa vie d'ingénieur. Il est alors convaincu que cette vie n'est pas celle qui lui correspond et décide de revenir aux sources, dans son pays d'origine. Arrivé à l'aéroport de Casablanca, il entreprend de rejoindre la ville à pied, ce qui lui vaut de rentrer chez lui encadré par deux gendarmes...

Tu n'as rien compris à Hassan II (Fouad Laroui)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

Recueil de nouvelles mettant en scène, dans un café, de jeunes intellectuels marocains discutant âprement de la place de Hassan II dans l'histoire.

Sur le ton de l'humour, ce recueil de nouvelles cache souvent une réalité cruelle, grave.Les personnages sont truculents et les scènes de rues s'apparentent à celles décrites par Naguib Mahfouz.

Les enquêtes du capitaine Anato
Ce qui reste en forêt (Colin Niel)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

Un homme a disparu en pleine forêt amazonienne, aux abords de la station scientifique de Japigny. Orientés grâce à un signal de détresse, les gendarmes découvrent un cadavre dont les poumons sont remplis d'eau. Un noyé retrouvé en pleine forêt, des témoins retenus par une mauvaise météo : l'enquête s'annonce difficile pour le capitaine Anato.

L'enquête policière sert de prétexte à une description intéressante de la Guyane avec ses communautés : nègres marrons, travailleurs brésiliens clandestins.
Livre bien écrit, psychologie fouillée des personnages.

Ce qu'il advint du sauvage blanc (François Garde)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 1 octobre 2014

Au XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage d'Australie par son équipage qui a pris la fuite. Dix-sept ans après, il est retrouvé nu, tatoué, habile à la chasse et à la pêche et ayant totalement perdu l'usage de la langue française. Octave de Vallombrun le recueille à Sydney pour sa rééducation.

Prix Goncourt du premier roman 2012, prix Jean Giono 2012.

Bien écrit, écriture très classique.Alternance de chapitres : récit du navigateur Narcisse Pelletier à la 3e personne et récit d'un noble français imaginaire.
Comparaison entre la vie en France et la vie d'Aborigènes d'Australie.

L'énigme de la "Diane" (Nicolas Grondin)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 9 juillet 2014

Rade de Brest, 1781. Basile, jeune Breton que rien ne semblait conduire à un tel destin, se retrouve à bord de la Diane, frégate sous commandement du capitaine Selcy en partance pour Fort -Royal de la Martinique. Là-bas, la France défend âprement ses possessions antillaises face à la couronne britannique . C'est dans ces batailles sur mers lointaines que Basile apprendra le métier de marin , mais découvrira aussi bien des choses sur sa propre existence...

En partance pour l'aventure, bon vent ...

Oeuvre non trouvée

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 9 juillet 2014

Hortense et Gary s'installent à New York dans l'espoir de percer dans leur domaine, Joséphine laisse Philippe à Londres pour s'occuper de sa fille à Paris, et Stella, ferrailleuse qui élève seule son fils, affronte son passé et ses ennemis.

Le thème : femmes battues. C'est en voyant une femme enceinte se faire battre en public par son compagnon dans un café que Katherine PANCOL a eu l'inspiration de son nouveau roman.Trilogie.

Journal d'un corps (Daniel Pennac)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 9 juillet 2014

De l'âge de 12 ans à sa mort à 87 ans en 2010, le narrateur a tenu le journal de son corps afin d'en observer les innombrables surprises qui surviennent d'un bout à l'autre de la vie.

Drôle. Tout ce que nous taisions est là, noir sur blanc, et ce qui nous faisait si peur devient souvent matière à rire.

Le jardin d'Hadji Baba (Isabelle Delloye)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 9 juillet 2014

Figure de la sagesse et de la culture persane, Hadji Baba est un vieil Afghan. Reclus dans sa villa à Kaboul, il passe les dernières années de sa vie à enseigner son savoir au petit orphelin qu'il a recueilli, Djon Ali. A sa mort, le jeune homme quitte le pays pour l'Occident. Un long périple initiatique commence pour Djon Ali, de Paris où il devient photographe, à l'Angleterre et aux Etats-Unis.

Conte initiatique, un vieil homme et un jeune garçon se rencontrent et l'un enseigne à l'autre et lui apprend la culture et la vie en Afghanistan avant les Talibans.
On croise pleins de personnages qui finissent par se rejoindre dans l'envie de reconstruire ce pays où a coulé "le lait et le miel" parce que toujours et quoiqu'il arrive "ceux qui nous aiment ne nous quittent jamais".

La tête de l'emploi (David Foenkinos)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 9 juillet 2014

A 50 ans, Bernard voit sa vie complètement chamboulée : il perd son travail, sa femme demande le divorce, et il est contraint de retourner vivre chez ses parents. Jusqu'au jour où Bernard rencontre la fille d'un quincailler, aussi perdue que lui...

Histoire savoureuse, pleine de dérision et de retenue.
Ecriture remarquable et de suite on se prend à comprendre ce type ordinaire qui subit sa vie sans jamais rien décider par paresse ? par politesse ? par conformisme ? On ne sait pas. Mais on rit non pas de ses malheurs en cascades mais de ses réactions.
Se lit d'une traite avec le sourire d'un bout à l'autre. Style fluide et léger, bon divertissement.

Le magasin des suicides (Jean Teulé)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 9 juillet 2014

Imaginer un magasin où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients inimaginables pour se suicider. Cette petite entreprise familiale prospère dans la tristesse et l'humeur sombre jusqu'au jour abominable où surgit un adversaire impitoyable : la joie de vivre dans la personne du petit dernier, Alan.

Slogan : Vous avez raté votre vie ? Avec nous, vous réussirez votre mort.
"Jean TEULE exploite jusqu'à la corde du pendu la bonne idée de ce commerce de la mort".
2 avis s'affrontent.
Une lectrice trouve le livre très drôle et l'autre est déçue de cette quête du bonheur à tous prix.
Pour savoir,une seule solution : lire ce livre ...

La vie des gens (François Morel)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 9 juillet 2014

L'illustrateur M. Jarrie, accueilli en banlieue parisienne en 2011 pour un travail autour de la ville et de ses habitants, a rencontré quinze personnes à qui il a demandé de choisir un objet qui leur était cher. Il en a tiré quinze portraits, autour desquels F. Morel a écrit sur la beauté du quotidien.

La beauté de la vie des gens simples à travers 15 portraits de gens ordinaires dont on devine les parcours.
Pudeur et poésie sont au rendez-vous.

La colère des hérissons (Jacques Cassabois)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 9 juillet 2014

A Lunainville, les habitants sont résignés à voir se réaliser un projet d'exploitation de gaz de schiste. Mais Clémence et Louis, deux lycéens de 16 ans, décident de poursuivre la lutte en créant un collectif d'opposition au projet : Les hérissons en colère.

Histoires d'adolescents qui partent en guerre contre le gaz de schiste. La relation amoureuse est un peu trop présente.
Lecture facile et rapide.

Le poids des secrets n° 01
Tsubaki (Aki Shimazaki)

note: 5clubs de lecture Marie-Laure - 9 juillet 2014

Avant de mourir, Yukiko, une vieille femme japonaise, écrit une lettre à sa fille Namiko pour lui expliquer son silence obstiné pendant une dizaine d'années à propos de la bombe atomique tombée jadis sur Nagasaki. Namiko apprendra que ce n'est pas la bombe qui a tué son grand-père mais sa propre mère.

5 courts volumes à lire en suivant, pour garder le fil de la chronique de 3 familles pendant la guerre en Manchourie et la Seconde Guerre Mondiale et l'épisode nucléaire.
Douceur, simplicité et aucune révolte, dans la même veine que Zakuro.
Philosophie japonaise, art de vivre et de penser.

La lettre à Helga (Bergsveinn Birgisson)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2014

La confession tardive d'un éleveur de brebis à la retraite, qui s'adresse à son amour de jeunesse, Helga. A travers ce récit, c'est l'histoire d'une vie traditionnelle paysanne disparue, rude et solitaire.

«Passez l’obstacle des noms, je l’ai lu d’une traite. Il y a des petits bouts de poésie. La façon de raconter m’a plu : l’amour impossible, la mer, la terre, les élevages de moutons… »

Petit frère (Allan Baillie)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2014

Fuyant le Cambodge et les Khmers rouges, Vithy, onze ans, et son grand frère Mang tentent de rejoindre la Thaïlande.

«C’est l’histoire de deux frères qui se retrouvent dans la jungle du Cambodge»

Mes hommes (Malika Mokeddem)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2014

Une femme algérienne, médecin, qui a grandi dans un univers masculin, raconte ses relations avec les hommes, ses rencontres et la façon dont elle vit ses amours dans une société traditionnelle qui voit d'un mauvais oeil les filles s'émanciper.

«Elle parle de tous les hommes qui lui ont donné un coup de main pour gagner sa liberté. Vous accrochez au début et vous ne lâchez plus ! »

Nouons-nous (Emmanuelle Pagano)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2014

Une déclinaison d'histoires amoureuses, faites de bonheur et d'exaltation, de sexe, de sentiments et de ruptures.

« Textes courts, parfois de deux lignes sur l’amour, l’amitié. L’écriture est souvent poétique, presque précieuse mais pourtant toujours simple. A lire à d’autres personnes»

Black bazar (Alain Mabanckou)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2014

Le narrateur, originaire du Congo, habite Paris depuis plus de quinze ans. Le jour où sa compagne le quitte, il fréquente le Jip's, un bar du 1er arrondissement et se lance dans l'écriture pour évoquer avec sarcasme la folie du monde qui l'entoure.

«On sourit tout le long de la philosophie malicieuse de ce congolais (petit Congo) et de ses acolytes au bar du quartier. Les rapports de voisinages aigres-doux sont plein d’humour»

La conversation amoureuse (Alice Ferney)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2014

A travers le bruissement d'une conversation amoureuse qui les résume toutes, Alice Ferney livre un homme et une femme à la magie des mots, à leur adultère séduction et au dangereux bonheur du secret qu'ils s'inventent. Edition collector.

«On a une impression de labyrinthe comme dans les sentiments amoureux. On revient souvent en arrière, ça pose question»

La Chine (Philippe Godard)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2014

Une foule d'informations sur les pays traversés par Tintin. Habitat, climat, religion, culture, histoire.

«Tintin visite la Chine, il fait le lien entre les chinois et nous. En une page ou deux, on sait déjà un tas de choses sur la Chine»

La Chine ancienne (Robert Knox)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2014

Qui sont les guerriers de l'éternité ? Pourquoi les Chinois étudiaient-ils les étoiles ? Quelle couleur était réservée à l'empereur ? Comment se lit l'écriture chinoise ?

«J’ai découvert que l’antiquité des chinois avait 600 ans d’avance sur la nôtre et elle était plus développée»

L'haptonomie (Dominique Décant-Paoli)

note: 3clubs de lecture Marie-Laure - 7 juin 2014

Cette science empirique de l'affectivité et du contact, fondée sur des faits, des perspectives et des découvertes, prend en compte l'expérience humaine, et aide à se découvrir et découvrir les autres.

«J’ai préféré les 30 premières pages. Elles permettent de voir la vie moins difficile en y mettant un peu d’affectif, même dans le milieu du travail»

Le confident (Hélène Grémillon)

note: 3clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

En 1975, à la mort de sa mère, Camille découvre une étrange lettre anonyme. Chaque semaine, de nouvelles lettres arrivent, chargées de secrets et de mystères qui transportent Camille au coeur des années 1939-1943, entre amours contrariées et destins brisés.

Premier roman. Coup de coeur des lycéens 2011 (Fondation Prince Pierre de Monaco).

L'ange sur le toit (Russell Banks)

note: 3clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

Recueil de nouvelles mettant en scène des personnages solitaires, chacun à un moment particulier où une petite entaille dans le quotidien vient bouleverser leur vision du monde.

Nouvelles pessimistes.

Trailerpark (Russell Banks)

note: 1clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

Douze caravanes, au bord d'un lac, et la tragi-comédie de la vie communautaire des résidents de ces "lotissements" un peu particuliers où vit une Amérique populaire chère à l'auteur.

Little Miss Sunshine (Jonathan Dayton)

note: 1clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

L'histoire des Hoover. Le père, Richard, tente désespérément de vendre son "Parcours vers le succès en 9 étapes". La mère, Sheryl, tente de dissimuler les travers de son frère, spécialiste suicidaire de Proust fraîchement sorti de l'hôpital après avoir été congédié par son amant.Les enfants Hoover ne sont pas non plus dépourvus de rêves improbables ...

Film à contre-courant du rêve américain.

Texasville (Larry McMurtry)

note: 4clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

On retrouve trente ans plus tard les habitants de la petite ville de Thalia et les héros de La dernière séance, précédent roman de l'auteur. La nouvelle lubie des habitants : fêter le centenaire de la ville.

Amusant et optimiste.

Édition, presse et pouvoir en France au XXe siècle (Jean-Yves Mollier)

note: 3clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

Quelles sont les transformations subies par l'édition française tout au long du XXe siècle? L'accès aux archives des groupes de presse et d'édition a permis de revisiter l'histoire de leurs rapports avec les pouvoirs politiques, les banques et les autres médias.

Regard critique sur les rapports de l'édition avec le pouvoir politique et financier avec 3 chapitres consacrés sur la période de l'Occupation.

Une histoire de la lecture (Alberto Manguel)

note: 1clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

L'auteur, romancier, traducteur et éminent polyglotte, est parti à la recherche des raisons qui font aimer le livre et la lecture à travers les âges. Chaque étape de ce voyage lui est occasion de détours, de visites et de réflexions.

Prix Médicis essai 1998.
Un Argentin vivant actuellement en France et qui nous fait voyager dans tous les pays et à toutes les époques.
Il est surprenant d'apprendre que la lecture silencieuse n'existait pas au Moyen-Age, c'était une lecture à haute voix avec un échange entre lecteurs.

Notre-Dame du Nil (Scholastique Mukasonga)

note: 1clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

Au Rwanda, un lycée perché sur la crête Congo-Nil réunit des jeunes filles dont les familles espèrent qu'elles parviendront vierges au mariage négocié pour elles dans l'intérêt du lignage. Prélude au génocide, le huis clos, où doivent vivre des lycéennes encerclées par les nervis du pouvoir hutu, fonctionne comme un microcosme existentiel.

Prix Renaudot 2012, prix Océans 2012.

Réparer les vivants (Maylis de Kerangal)

note: 1clubs lecteur Marie-Laure - 17 mai 2014

De retour du pays de Caux, trois lycéens ont un accident sur la route qui les ramène au Havre. Simon, 19 ans, blessé à la tête, est déclaré en état de mort cérébrale. Ses parents ayant autorisé le don d'organes, le récit suit le parcours de son coeur et les étapes d'une transplantation qui bouleverse les existences.

Prix étudiants France Culture-Télérama 2014, Grand prix RTL-Lire 2014.

Très technique mais très humain, les problèmes moraux sont abordés, du donneur au receveur, des familles et de l'équipe médicale. Très prenant.

L'homme qui avait soif (Hubert Mingarelli)

note: 1clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

apon, 1946. Hisao, tout juste démobilisé souffre d'une soif obsédante qu'il doit étancher à tout instant. Pour sacrifier à cette obsession, il descend du train qui le conduit vers sa promise et y oublie le précieux présent qu'il lui destinait. S'ensuit une quête pour le retrouver, émaillée des souvenirs traumatisants des combats.

Prix Landerneau roman 2014, prix Louis Guilloux 2014.
Livre très court, très humain.

Ceux de 14 (Maurice Genevoix)

note: 1clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

Réunion des quatre volets de la fresque romanesque de M. Genevoix, inspirée de son expérience de combattant durant la Première Guerre mondiale.

Merveilleusement écrit.

Vaincue par la brousse (Doris Lessing)

note: 1clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

Rhodésie, fin des années 1940. Mary, une citadine blanche, épouse sans désir Dick, un petit fermier du Veldt. Commence un long processus de désintégration individuelle, qui s'accentue à l'arrivée de Moïse, un domestique noir avec qui Mary engage une relation complexe et perverse de domination. Publié en 1950, ce roman décrit le climat de tensions raciales de l'époque coloniale.

Premier roman.

Le carnet d'or (Doris Lessing)

note: 1clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

La jeune romancière Anna Wulf, hantée par le syndrome de la page blanche, a le sentiment que sa vie s'effondre. Par peur de devenir folle, elle note ses expériences dans quatre carnets de couleur. Mais c'est le cinquième, couleur or, qui sera la clé de sa guérison, de sa renaissance. Doris Lessing a reçu le Prix Nobel de littérature 2007.

Prix Médicis étranger 1976.
Assez difficile à lire. La vie des femmes (analyse psychologique et détails les plus intimes de la féminité), le thème de l'abandon à travers les échecs amoureux, le problème du colonialisme, la guerre froide sont abordés.
Toutes ces thématiques font de ce livre une oeuvre magistrale.

La vie en sourdine (David Lodge)

note: 1clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

Desmond, professeur de linguistique marié à Winifred, vit paisiblement dans une grande ville de province. Il saisit l'opportunité de prendre une retraite anticipée. Son quotidien est rythmé par la lecture du journal, des travaux domestiques, des visites à son père à Londres et des activités avec sa femme. Lors d'un vernissage, il rencontre une étudiante, mais son ouïe lui joue des tours.

En finir avec Eddy Bellegueule (Édouard Louis)

note: 4clubs lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

Elevé dans une famille ouvrière pauvre de Picardie, Eddy subit les quolibets et la violence de ses camarades, de son père alcoolique et de sa mère revêche qui le trouvent trop efféminé. Lui-même finit par se poser la question de son homosexualité.

Premier roman.Se lit très vite, on ne l'oublie pas.
L'histoire d'une adolescence homosexuelle dans le rejet et la violence.

Marseille, année 40 (Mary Jayne Gold)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

Mémoires d'une jeune Américaine engagée dans la Résistance aux côtés du célèbre Varian Fry : l'homme qui réussit à tirer des griffes de Hitler la fine fleur de l'intelligentsia européenne. Une plongée inattendue dans le Marseille interlope de la guerre et un portrait de femme amoureuse : amoureuse de l'amour, mais encore plus de la liberté.

Seule contre la loi (Wilkie Collins)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 17 mai 2014

Le lendemain de ses noces avec Eustace Woodville, Valeria découvre que le vrai nom de son époux est Macallan. Contre l'avis de tous, elle va s'employer, dans une angoissante solitude, à lever les masques supposés protéger une société qui semble n'exister que pour dissimuler ses propres turpitudes. Un labyrinthe aux miroirs trompeurs et un portrait de femme libre.

Roman policier palpitant

Les enfants de la Terre n° 1
Le clan de l'ours des cavernes (Jean M. Auel)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 avril 2014

En Europe, il y a environ 35.000 ans. Ayla, 5 ans, qui a perdu ses parents dans un tremblement de terre, est recueillie par une tribu. Mais Ayla, venant d'une tribu plus évoluée que celle d'adoption, diffère physiquement et psychologiquement : elle s'oppose souvent à leurs coutumes et à leurs règles. Le clan songe donc à la supprimer...

La vie extérieure (Annie Ernaux)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 avril 2014

Dans chacun de ces nombreux livres, l'auteur se livre et nous interpelle...sur des sujets importants comme le féminisme, l'avortement ou la maladie d'Alzheimer.

Dans la lumière du jardin n° 02
Les hivers rigoureux préparent mieux le printemps (Jacques Cassabois)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 avril 2014

Auteur de Pont de Poitte, écriture agréable et l'histoire se passe dans la région.

Dans la lumière du jardin n° 01 (Jacques Cassabois)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 avril 2014

Auteur de Pont de Poitte, écriture agréable et l'histoire se passe dans la région.

Un avion sans elle n° 01 (Michel Bussi)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 avril 2014

Ce drame est traité sous forme d'enquête policière ce qui lui enlève toute consonance mélodramatique et en fait une belle et poignante histoire pleine de rebondissements .

L'Ordre de Cicéron n° 01
Le procès (Richard Malka)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 avril 2014

4 bandes dessinées qui retraçent la saga de deux familles.
Deux amis, au départ, de belles perspectives pour les deux jeunes qui se préparent à être avocats mais la guerre éclate !

Les Enquêtes du Commissaire Salvo Montalbano
Les ailes du sphinx (Andrea Camilleri)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 avril 2014

Montalbano enquête sur le meurtre d'une jeune femme russe. Cette enquête le mène à une association favorisant l'immigration de filles de l'Est...

L'intrigue est ici secondaire, ce sont les personnages truculents qui font l'intérêt du livre et le langage à trois niveaux : italien, sicilien (dialecte) , italo-sicilien.Ce mélange des langues et la personnalité des protagonistes nous font lire ce policier avec joie et humour.

Les O'Brien (Peter Behrens)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 avril 2014

1887, dans l'arrière-pays canadien, la famille O'Brien apprend le décès du père à la guerre. Le jeune Joe s'occupe de ses frères et soeurs et de sa mère....

Saga familiale canadienne de 1887 à 1950, descriptions majestueuses, lecture facile et rythmée. Les personnages nous entrainent là où les événements les emmènent...

Et surtout ne te retourne pas (Lisa Unger)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 avril 2014

Célèbre romancière, Isabel vit avec Marcus, un riche immigré tchèque, dans un loft cossu de Manhattan. Un soir, Marcus disparaît et Isabel est agressée par deux faux agents du FBI...

Un polar bien ficelé pour le plaisir de lire, d'avoir peur, mais sans déluge de sang.Personnage attachant et style fluide nous font passer de New-York à Prague deux univers très différents.
Se lit d'une traite.

Pleine lune (Antoine Guilloppé)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 7 avril 2014

Par une nuit de pleine lune, le loup ouvre les yeux, le renard sursaute...Tous les animaux sont intrigués par ce bruit étrange. Un livre en découpes noires et blanches où les animaux de la forêt s'animent.

Un album jeunesse alliant poésie, beauté, dentelle de papier, savoir-faire, théâtre d'ombre.
Magnifique album, belle découverte.

Une place à prendre (J. K. Rowling)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 22 mars 2014

Ce roman teinté d'humour noir a pour décor la bourgade de Pagford, un petit paradis anglais avec sa place de marché pavée et son abbaye. La mort soudaine du conseiller Barry Fairweather va semer la discorde...

Ce roman met en lumière les rapports enfants-parents, ceux entre enfants, le côté policier, le déterminisme social implacable...Mais ce que j'ai aimé par dessus tout c'est l'aspect cosmopolite.

Toutes les nuits du monde (Zi Jian Chi)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 22 mars 2014

Dans Enfance au village du Grand Nord, une petite fille en visite chez ses grands-parents rencontre une vieille femme solitaire et découvre que rien n'est éternel. Dans Tous les soirs du monde, une femme part en voyage pour affronter le deuil de son mari, qu'elle adorait...

Roman imprégné de culture orientale, à la limite du conte et du récit de voyage.

Volt (Alan Heathcock)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 22 mars 2014

Ce recueil de nouvelles sombres prend place dans une petite ville américaine, Krafton, où resurgissent des secrets terribles, des souvenirs de crimes et des malédictions aux accents bibliques.

Un autre monde (Barbara Kingsolver)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 22 mars 2014

Né aux Etats-Unis mais élevé dans le Mexico des années 1930, H. Shepherd ne trouvera jamais de réel foyer au cours de son odyssée. Afin de garder une trace de ce qu'il est, il écrit son journal intime...

Parmi tous ses livres, j'ai moins aimé celui-ci que j'ai trouvé compliqué avec , à la fin, le maccarthysme.Mais il plairait peut-être à quelqu'un d'autre.

Dans la lumière (Barbara Kingsolver)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 22 mars 2014

Dellarobia Turnbow fait une découverte surprenante dans une forêt des Appalaches : une clairière aux curieux reflets rougeoyants...

L'héroïne voulait changer sa vie, en fait ce sont les papillons migrateurs qui le lui ont changée. Pas comme elle l'avait imaginé mais en beaucoup mieux.

Les enquêtes du policier Michel de Palma
Le pays oublié du temps (Xavier-Marie Bonnot)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 22 mars 2014

Michel de Palma, dit Le Baron, est entraîné dans une enquête sur un trafic d'art premier qui va le mener de Marseille à la Nouvelle-Guinée. Il découvre le cadavre du docteur Delorme, assassiné...

Roman policier à la fois envoutant et alerte qui nous tient jusqu'au bout, tout en nous apprenant beaucoup de choses sur la Nouvelle Guinée.
Après cette lecture, nous ne pouvons plus admirer les masques du Musée du quai Branly avec la même innocence.

Ma mère en vacances (Gwendoline Raisson)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

Cet album contient deux histoires dans lesquelles le lecteur suit les tribulations d'une mère observée par son fils, que ce soit à la montagne (aux sports d'hiver) ou à la campagne (en été).
Situations comiques, album plein d'humour.

Un goûter en forêt (Akiko Miyakoshi)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

Fait référence à l'univers des contes, on pense au Petit Chaperon Rouge... Les illustrations au fusain en noir et blanc avec une petite touche de couleurs sur certaines pages sont magnifiques.

Lasser, détective des dieux
Mariage à l'égyptienne (Sylvie Miller)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

Mélange de polar et de fantasy. L’histoire se passe dans l’Egypte pharaonique avec ses dieux, ses déesses, ses lieux sacrés et dans les années 30 avec toutes les technologies de l’époque.
Humour décalé, mêlant civilisation antique et années 30.

Le grand dépotoir (Eugen Barbu)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

Ces chroniques populaires donnent vie à un véritable microcosme social, coloré, violent aussi où les brigands obéissent au "staroste" , caïd du lieu.
Nombreux termes argotiques et caractéristiques des métiers et coutumes de l'époque, phrases courtes et rythmées.

Dans le silence du vent (Louise Erdrich)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

Roman sur la perte de l'innocence, sur la notion de justice et d'injustice, sur le bien, le mal. Roman sombre émouvant, mais non désespéré.

La ballade de Gueule-Tranchée (Glenn Taylor)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

Personnage attachant, civilisé et "sauvage", qui vit sa vie de mille façons. Les personnages secondaires sont également très intéressants. Premier roman.

Yellow birds (Kevin Powers)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

Bartle, 21 ans, et Murphy, 18 ans, sont devenus de très bons amis depuis leur engagement dans l'armée américaine. Lorsqu'ils partent en Irak, ils promettent de veiller l'un sur l'autre. Mais Murphy meurt sans que Bartle ne puisse faire quoi que ce soit.
Plus tard, devenu vétéran, l'horreur de la guerre reviendra le hanter.

Avis des lecteurs :Roman sombre, certains passages sont toutefois "lumineux". Premier roman.
Prix littéraire du Monde 2013 (roman étranger).

Entre ciel et terre (Jón Kalman Stefánsson)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

L'atmosphère de nuit, de brouillard, de dureté de la vie en mer est très bien rendue. Les grands sujets d'amitié, de vie et de mort sont présents dans ce très beau roman.Belle écriture.

Fugitives (Alice Munro)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

Ces nouvelles regroupées sous le thème de la fuite, analysent finement les sentiments humains. Technique d'écriture impressionnante.

Dalva (Jim Harrison)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

C'est le grand roman de l'Amérique éternelle, l'Amérique de la prairie et des forêts, écrit avec verve, passion et ironie...

À Suspicious River (Laura Kasischke)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

En 1984, dans une petite ville du Michigan, Leila, 24 ans, est réceptionniste au Swan Motel, à deux pas de la Suspicious river qui coule derrière. Mariée à Mick depuis six ans, elle fait des extras au motel, le genre de services à 60 dollars pour hommes esseulés. Elle vit entre le passé et le présent, entre le couple déchiré de ses parents et sa vie de femme, prostituée occasionnelle.
Livre très sombre et désespéré.

La saison de l'ombre (Léonora Miano)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

Un roman sur le sujet sensible de la traite négrière et de la complicité d'Africains ligués contre leurs semblables.
L’auteure s’est inspirée d’une enquête d’une historienne noire qui a écrit « La mémoire de la capture ».
Roman émouvant et très puissant.

La cravate (Milena Michiko Flašar)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 5 février 2014

Taguchi Hiro, 20 ans, est un hikikomori. Il refuse de sortir de sa chambre et de se mêler aux autres. Depuis sa chambre, il voit un homme portant une cravate qui semble passer ses journées assis sur un banc.
Ohara Tetsu était un employé modèle mais il a perdu son emploi et refuse de l'avouer à son entourage. Tagushi et Ohara finissent par se rencontrer, faire connaissance.
Les deux hommes vont alors se confier l’un à l’autre. Leurs récits composés de phrases courtes se croisent et s'entremêlent.
Roman très humain et sensible.

De la part de la princesse morte (Kénizé Mourad)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

On voyage de la Turquie à Beyrouth à l'Inde.
J'apprécie ce portrait de femme qui voulait être libre et donner du bonheur aux pauvres.

Mille femmes blanches (Jim Fergus)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

On dit toujours : "quand on voit un homme, on voit la femme qui est derrière" ;
J'ai aimé le mélange de culture tout comme dans le livre qui suit.

La petite famille (Loïc Dauvillier)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

Le grand-père et les enfants sont amusants.J'aime bien ce qui est gai.
Les rapports familiaux sont bien vus et font souvent sourire.A conseiller en cas de perte de grands-parents.

Oeuvre non trouvée

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

C'est Noël et c'est difficile de trouver une famille d'accueil pour cette petite fille abandonnée. Mais ça se termine bien.

L'oracle della Luna (Frédéric Lenoir)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

Epopée, quête initiatique amoureuse, ça s'avale!
Belle histoire qui parcourt le monde et surtout le monde du savoir.

Art de la couleur (Johannes Itten)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

C'est plein de découvertes sur les couleurs et les contrastes.J'ai découvert aussi qu'il y a des messages qui passent par la couleur et je vais m'en servir dans mon activité

Quand le Jura s'éveillera (Bernard Roux)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

Non, je ne crois pas au péril jaune dans le Jura. On découvre ici différentes façettes du Jura et ça, ça m'a beaucoup plu. C'est vraiment un territoire très varié.

Sainte misère (Frans Emil Sillanpää)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

Sillanpää était Prix Nobel de littérature finlandaise.J'aime comme il peint les étendues glacées à la fin du 19e siècle.
Il décrit bien ici le déchirement de la paysannerie prise entre l'influence de la Russie et celle de la Suède.Déchirure que l'on retrouve dans "Purge" de Sofi OKSANEN.

Ouragan (Laurent Gaudé)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

On voit comment les gens se révèlent dans une situation de stress extrême. J'ai retrouvé la belle écriture de Laurent GAUDE.

Au revoir là-haut (Pierre Lemaitre)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

A l'origine, auteur de thriller, Pierre LEMAITRE a su apporter une valeur historique incontestable à une écriture en vogue.
Pamphlet contre la guerre, l'inégalité et l'hypocrisie, ce roman est empreint d'humour.

Petite Poucette (Michel Serres)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

A partir du postulat qu'un nouvel humain est né, capable de taper des messages avec son pouce, et qu'il baptise Petite Poucette, le philosophe montre qu'une nouvelle révolution, celle des nouvelles technologies, après les passages de l'oral à l'écrit et de l'écrit à l'imprimé, s'accompagne elle aussi de mutations politiques, sociales et cognitives qui en font une période de crises.

Essai philosophique sur l'évolution de la société avec l'informatique.Regard bienveillant sur la jeunesse en pleine mutation.
A glisser dans les mains des râleurs qui pensent que tout doit rester comme avant...comme si c'était possible !!!

L'étranger (Albert Camus)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

En cette période de commémoration du centenaire de sa naissance, lire ou relire L'Etranger, révèle l'actualité de ce récit avec ses relents d'indifférence, et de populisme bien-pensants.

Le nom du fils (Ernest J. Gaines)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

Leader de la communauté noire dans la Louisiane des années 1970, le révérend Philip Martin voit son quotidien bouleversé par l'arrivée inopinée d'un certain Robert, le fils qu'il a abandonné quinze ans auparavant...

Avis des lecteurs :Dans un style haletant de thriller, Ernest Gaines étire le temps et plombe la condition des pères noirs américains.
Son univers n'est pas sans rappeler celui de Toni Morrison.

Oeuvre non trouvée

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 21 janvier 2014

Douée pour le bonheur, Benoîte Groult, à plus de 80 ans, insuffle son dynamisme.Féministe malgré elle, elle est plus moderne que bien des femmes en ce début de XXIe siècle.

Faillir être flingué (Céline Minard)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 26 octobre 2013

Tous les ingrédients et les clichés du western sont réunis: grands espaces, chariots, indiens, attaque de banque, bagarres dans le saloon, règlement de comptes...
Roman très habilement construit, écriture fluide et poétique avec beaucoup d'humour.

La fille du cannibale (Rosa Montero)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 26 octobre 2013

Prix Primavera 1997

La veuve (Gil Adamson)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 26 octobre 2013

Premier roman.

La maison au bout du chemin (Michel Verrier)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 26 octobre 2013

Construit à la manière d'un thriller, la tension est réelle. Cette histoire se déroule en Franche-Comté et les paysages sont bien décrits.

Histoire des auteurs (Isabelle Diu)

note: 3comité de lecture Marie-Laure - 26 octobre 2013

Un petit bémol: la période actuelle est abordée en guise de conclusion uniquement.

Le livre des enfants (Antonia Susan Byatt)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 26 octobre 2013

Roman très dense, découpé en trois parties: âge d'or, âge d'argent, âge de plomb.
Roman ambitieux avec des personnages complexes.

Je vois des jardins partout (Didier Decoin)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 26 octobre 2013

Plaisir de lecture

Une Anglaise à bicyclette (Didier Decoin)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 26 octobre 2013

Prix du roman Les Lauriers verts 2011

Le peuple des rennes (Megan Lindholm)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 25 octobre 2013

Tillu est une femme hors du commun. Pour permettre à son fils, Kerleu, de devenir moins étrange, moins difficile à comprendre, elle va devoir vivre à l'écart des hommes et lui sortir de la tête les idées du chaman Carp.

Oeuvre non trouvée

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 25 octobre 2013

Ce récit décrit très bien les rapports des lapons avec la civilisation moderne.
Très belle description des ces peuples en osmose avec la nature.

Les enquêtes de la police des rennes Klemet et Nina
Le dernier Lapon (Olivier Truc)

note: 4Clubs de lecture Marie-Laure - 25 octobre 2013

Ce roman permet aux lecteurs de découvrir la culture du peuple lapon, ses traditions, ses croyances.
Beaucoup de détails sont évoqués sans toutefois alourdir le récit. Bien écrit.

Comment tout a commencé (Pete Fromm)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 15 octobre 2013

Roman initiatique et psychologique très fin. On se rend bien compte comment l'avancée de la maladie engendre souffrances et destructions chez cette jeune femme et dans son entourage.
Cependant, la fin n'est pas triste car chacun apprend à s'adapter.

14 (Jean Echenoz)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 15 octobre 2013

Ambiance cinématographique des salles de muets. Sur un ton apparemment badin, Jean ECHENOZ nous apprend beaucoup de choses sur le vécu de cette période.

Le culte de l'émotion (Michel Lacroix)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 15 octobre 2013

L'approche socio-historique est facile à lire et le développement nous fait réfléchir sur la vie actuelle et comment on peut choisir notre vie.

Lady pirate n° 01
Les valets du roi (Mireille Calmel)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 15 octobre 2013

C'est beaucoup d'aventures et d'horreurs mais Lydie Pirate a une telle force...J'ai lu tous les romans de Mireille CALMEL, c'est un auteur que j'adore !

Maine (J. Courtney Sullivan)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 15 octobre 2013

C'est l'histoire de l'impossibilité de s'entendre en famille.

L'annonce (Marie-Hélène Lafon)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 15 octobre 2013

Belle écriture juste et sobre sur le monde paysan.

Petits suicides entre amis (Arto Paasilinna)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 15 octobre 2013

Une association humaine prend forme avec la vie qui recommence.

Lutherie sauvage (Max Vandervorst)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 15 octobre 2013

Faire d'une chose triste, quelque chose de gaie, cela me met en joie.

Elle s'appelait Sarah (Tatiana de Rosnay)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 15 octobre 2013

C'est triste et beau à la fois.

La confrérie des moines volants (Metin Arditi)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 15 octobre 2013

L'histoire se tient bien malgré une deuxième partie moins envoutante que celle sous les purges et les destructions de l'église orthodoxe.
Basé sur des faits réels, la confrérie des moines volants, a réellement existé, retrav un pan peu connue de l'histoire russe.

Les Enquêtes du commissaire Charitos
Liquidations à la grecque (Pétros Márkarīs)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 15 octobre 2013

Une enquête bien menée mais ce qui est le plus intéressant, c'est l'arrière-plan de la faillite grecque.

Les pays (Marie-Hélène Lafon)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

Quête iniatiatique au cours de laquelle elle apprend à apprivoiser la ville.

Oeuvre non trouvée

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

Récits humoristiques de la guerre à travers des anecdotes. Correspondances.

Oeuvre non trouvée

note: 5comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

Belles descriptions de batailles, le lecteur est au coeur des combats.

Oeuvre non trouvée

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

Recettes faciles et bien illustrées.

Immortelle randonnée (Jean-Christophe Rufin)

note: 4clubs de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

L'écrivain se met en scène dans le costume du pélerin qu'il est devenu. Il se défait de tous les attributs de sa position sociale et raconte, à travers des anecdotes et ses rencontres, son parcours sur ce Chemin qui fascine et qui fête son 1.200e anniversaire. Le récit est accompagné d'images, dessins en forme de carnets de voyage et vues panoramiques renvoyant à la beauté des paysages traversés.

Au cours de cette expérience, l’auteur s’est éloigné de son quotidien pour vivre une vie intérieure plus enrichissante. Ce récit est écrit avec finesse et humour .

Reflexion sur la façon de commercialiser ce pélerinage.

Un éternel Treblinka (Charles Patterson)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

Parrallèle entre l'élevage et la Shoa.

Faut-il manger les animaux ? (Jonathan Safran Foer)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

Document facile à lire, questionnement face aux relations que les hommes entretiennent avec les animaux consommés.

Bien-être animal et travail en élevage (Jocelyne Porcher)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

Document scientifique sur la question du bien-être animal.

Passion arabe (Gilles Kepel)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

Livre abordant les mouvements et tendances politiques.Permet de comprendre ce qui se passe dans ces pays.
Ecrit comme un journal.
Prix Pétrarque de l'essai 2013

Veuf (Jean-Louis Fournier)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

Pudeur et émotion

Pourquoi j'ai mangé mon père (Roy Lewis)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

La vie d'une tribu d'hommes préhistoriques, clin d'oeil à la vie moderne, relations hommes-femmes, vieux-jeunes, progressistes-réactionnaires.
Descriptions savoureuses.

Joyeux ornithorynque ! (Cécile Chartre)

note: 3comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

roman humoristique

Poucette (Hans Christian Andersen)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

Conte traditionnel d'Andersen avec de belles illustrations.

Hyacinthe et Rose (François Morel)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 2 octobre 2013

Magnifiques illustrations de Martin Jarrie.Textes de François Morel qui a su nous raconter les relations de ses grands-parents qui ne s'entendent que sur un seul point: les fleurs de leurs jardins. HUMOUR, POESIE ET EMOTION .

Cet instant-là (Douglas Kennedy)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 25 juin 2013

C'est l'histoire d'un homme qui a du mal à s'engager.C'est un très beau roman d'amour et de psychologie dans un contexte international tendu, à Berlin, avant la chute du mur.

Le minuscule mousquetaire (Joann Sfar)

note: 3comité de lecture Marie-Laure - 25 juin 2013

Ce ne sont pas les dessins érotiques qui frappent le plus mais la philosophie pleine d'humour d'un homme qui évolue dans sa découverte du monde des femmes.

Oeuvre non trouvée

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 25 juin 2013

Prix Nobel de littérature 2012.
Deux nouvelles humoristiques et de portée universelle, dont les personnages centraux, intelligents et espiègles relèvent d'un Toto ou d'un Nasr Eddin Hodja.

Compartiment pour dames (Anita Nair)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 25 juin 2013

Sept femmes indiennes, de la classe moyenne, racontent leur vie dans un train.
J'ai aimé cette contradiction entre leur vie moderne et le poids des traditions.
Elles débattent autour de la question "est-ce qu'une femme peut vivre sa vie, seule, coincée entre la société et la famille?"

Oeuvre non trouvée

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 25 juin 2013

Roman de terroir autour d'une enfant abandonnée en 1844.
C'est une bergère qui a connu la pauvreté, j'aime comme cela est raconté.

Dans l'ombre de Charonne (Désirée Frappier)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 25 juin 2013

BD autobiographique de Maryse Douek-Tripier (sociologue) en 1962.
Approche documentée de la guerre d'Algérie qui, grâce à la BD, peut toucher les jeunes.

Mapuche (Caryl Férey)

note: 4comité de lecture Marie-Laure - 25 juin 2013

Thriller historique, noir, très dur.
L'Argentine sensuelle hantée par son passé.
Recherche croisée d'une survivante de la tribu Mapuche et d'un rescapé de la torture, autour des enfants des mères disparues des geôles d'Argentine.

La déesse des petites victoires (Yannick Grannec)

note: 3comité de lecture Marie-Laure - 19 juin 2013

Fresque historique, mathématique et humoristique.1er roman.
J'ai éprouvé de la sympathie pour ce personnage, Adèle, femme de Kurth Gödel, qui a pourtant toujours été en second plan.

Le maître de café (Olivier Bleys)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 19 juin 2013

C'est drôle, ils se bouffent le nez pour des histoires d'argent.Vraiment loufoque, c'est truculent !

La femme du bouc émissaire (Agnès Desarthe)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 19 juin 2013

Conte animalier jeunesse à partir de 7 ans dont le thème est la tolérance.
Histoire très humoristique des tribulations de deux chèvres.

Un Monde à part (Gustaw Herling)

note: 4Club lecteur Marie-Laure - 1 février 2013

Un témoignage sur le système concentrationnaire stalinien à travers le récit d'un écrivain polonais condamné, en 1940, à cinq ans de travaux forcés dans les champs soviétiques, alors qu'il fuyait les nazis.

Récit des années en camp de travail en Sibérie Occidentale.Glaçante réalité;

Le Spinoza de la rue du Marché (Isaac Bashevis-Singer)

note: 3Club lecteur Marie-Laure - 1 février 2013

Recueil de nouvelles (dont quatre étaient encore inédites en français) appartenant à la partie "polonaise" de l'oeuvre de Singer.
On y retrouve tout un petit monde de marchands et rabbins, grandes amoureuses, bandits, enfants, étudiants, tailleurs, colporteurs...

Ambiance dans et entre la Communauté Juive en Europe Centrale.
Croyances et superstitions.

À travers les champs bleus (Claire Keegan)

note: 4Club lecteur Marie-Laure - 1 février 2013

Ancrées pour l'essentiel dans la terre d'Irlande, les huit nouvelles de ce recueil décèlent le trouble et la dissonance sous la surface lisse de situations ordinaires : la vengeance d'un écrivain, la dernière matinée d'une jeune fille dans la maison de son père avant son départ pour l'Amérique, le désarroi d'une mariée, un homme quitté par sa femme ou l'hostilité d'un homme pour son beau-fils.

L'Antarctique (Lucy Bowman)

note: 4Club lecteur Marie-Laure - 1 février 2013

Ce recueil décrit des histoires d'amour malheureuses, les ravages de la folie d'une mère sur ses propres enfants, l'histoire d'un amour naissant entre un homme et une femme réunis par une petite annonce, ou encore la vengeance d'une femme persuadée de la responsabilité de son époux dans la disparition de leur petite fille.

Les trois lumières (Claire Keegan)

note: 4Club lecteur Marie-Laure - 1 février 2013

Dans le but de soulager sa mère enceinte, une fillette est amenée dans une ferme du Wexford, au fond de l'Irlande rurale, chez les Kinsella, des amis de ses parents. Au fil des jours, puis des mois, elle apprivoise cet endroit singulier où la végétation est luxuriante et les bêtes grasses. Certains détails l'intriguent comme les habits dont elle se voit affublée par le couple.

Rêves de Russie (Yasushi Inoue)

note: 4Club lecteur Marie-Laure - 1 février 2013

Ce récit de la détermination inflexible du capitaine Dikokuya nous plonge dans la civilisation japonaise très singulière et très isolée du reste du monde au XVIIIe siècle.

Les passagers de l'"Anna C." (Laura Alcoba)

note: 4Club lecteur Marie-Laure - 1 février 2013

Dans les années 1960, des jeunes révolutionnaires quittent l'Argentine pour rejoindre Che Guevara. Leur périple les conduit à parcourir l'Europe avant d'arriver dans un camp d'entraînement cubain. Durant plusieurs mois, des doutes s'installent et des amitiés se nouent. Ils repartent dans l'espoir de répandre la révolution en Amérique du Sud. Inspiré de l'histoire des parents de l'auteure.

Taï-pan (James Clavell)

note: 3Club lecteur Marie-Laure - 1 février 2013

En 1841, Dirk Struan rêva de conquérir un rocher inhospitalier de 80 kilomètres carrés en qui il voyait la port de Chine: Hong Kong.

Moi René Tardi, prisonnier de guerre au StalagIIB n° 01
Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag II B (Jacques Tardi)

note: 4Club lecteur Marie-Laure - 1 février 2013

Cette bande dessinée très personnelle mène en parallèle le récit de la vie de prisonnier de guerre du père et un dialogue entre père et fils sur cet évènement qui a imprégné leur relation et l'enfance de J. Tardi.

Le bruit des choses qui tombent (Juan Gabriel Vásquez)

note: 4Club lecteur Marie-Laure - 1 février 2013

Un récit vif et luxuriant, aux allures de quête et d'enquête, qui déroule soixante-dix ans de l'histoire sanglante et désespérée de la Colombie.

Quand l'empereur était un dieu (Julie Otsuka)

note: 4Club lecteur Marie-Laure - 1 février 2013

L'histoire évoque de très près celle des grands-parents de Julie Otsuka, de paisibles Californiens arrêtés et déportés par le FBI en décembre 1941, au lendemain de l'attaque de Pearl Harbor, et qui furent maintenus derrère les barbelés jusqu'à l'été 1945.

L'auteur nous relate ces évènements mal connus et longtemps tabous, dans un style sobre, glacé, débarrassé de toute émotion et de toute protestation.

Certaines n'avaient jamais vu la mer (Julie Otsuka)

note: 4Club lecteur Marie-Laure - 1 février 2013

Inspiré par la vie d'immigrantes chinoises, le récit de Julie Otsuka redonne voix et chair à ces victimes du rêve américain.
"Bienvenue, mesdemoiselles japonaises !", proclamait un guide édité à leur intention.
Pour nous raconter le parcours de ces femmes, l'auteur emploie la première personne du pluriel, faisant ainsi de la somme de toutes ces vies une tragédie humaine boulversante.

Thermae Romae n° 01 (Mari Yamazaki)

note: 3Comité de lecture Marie-Laure - 11 octobre 2012

Voyage dans le temps.

Petit précis de mondialisation n° 01
Voyage aux pays du coton (Erik Orsenna)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 11 octobre 2012

Eric Orsenna a choisi de faire voyager le lecteur dans l'espace et dans le temps. Ces trois livres sont comme un carnet de voyage fourmillant d'anecdotes, ils se lisent comme un roman.
Ecriture fluide et plaisante.
Le lecteur est invité à une balade passionnante.

Canal Mussolini (Antonio Pennacchi)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 11 octobre 2012

Cette saga familiale court sur trois générations et sur 1/2 siècle d'histoire italienne.
Ce récit drôle, cocasse, burlesque est traité comme une farce.L'auteur raconte avec verve et humour des évènements qui sont toutefois bien souvent sombres.
Il utilise avec bonheur le dialecte et le parler frustre des paysans italiens.
C'est enlevé, loufoque, et le lecteur prend plaisir à lire ce récit.

Une saison au Japon (Sandrine Bailly)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 11 octobre 2012

L'auteur a fait des études d'art au Japon.
Moments magiques et agréables.

La banque (Marc Roche)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 11 octobre 2012

Dérives, recherches de profits, ce livre met en avant le monde de la finance qui dirige le monde.
Prix du Livre d'économie 2010.

Toute la famille sur la jetée du Paradis (Dermot Bolger)

note: 3Comité de lecture Marie-Laure - 11 octobre 2012

Dans une Europe déchirée, chacun des membres de cette famille déclassée doit retrouver sa place.

Une seconde vie (Dermot Bolger)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 11 octobre 2012

Le lecteur découvre un sujet tabou: l'abandon en masse de très jeunes enfants. On arrachait les enfants à de jeunes filles mères en leur faisant croire qu'elles auraient une deuxième vie.
Irlande empreint de religion, de préjugés.
Ce récit est un livre choc, percutant, émouvant, faisant se croiser des moments sombres de l'Histoire irlandaise et le questionnement de cet homme sur ses racines.

Trilogie noire n° 02
Clandestin (James Ellroy)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 10 octobre 2012

Tous les ingrédients à succès sont réunis dans ce récit: histoire de l'Amérique, rapport Américains/Mexicains, recherche des racines, violence, western, vie dans les ranchs...

1Q84 n° 01 (Haruki Murakami)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 10 octobre 2012

Réalisme et imagination s'entremêlent.
L'auteur joue avec les réalités.

Noir océan (Stefán Máni)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 10 octobre 2012

Le danger vient non seulement des éléments naturels mais aussi des autres. Le lecteur est emporté dans cette folie jusqu'à ne plus pouvoir respirer.

La peur (Stefan Zweig)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 10 octobre 2012

Recueil de six nouvelles mettant en scène des personnages aux portraits psychologiques finement ciselés et réalistes.
Une étude des comportements humains.

À moi pour toujours (Laura Kasischke)

note: 3Comité de lecture Marie-Laure - 10 octobre 2012

Descente aux enfers, sensibilité féminine exacerbée.

Un oiseau blanc dans le blizzard (Laura Kasischke)

note: 3Comité de lecture Marie-Laure - 10 octobre 2012

Obsession de la pureté, univers très noir, présence d'animaux souvent glaçant.

Les revenants (Laura Kasischke)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 10 octobre 2012

La construction de ce roman est très habile: toutes les personnes sont des personnages principaux, leur psychologie est très fouillée, mélange de point de vue, mélange des temps.
Le lecteur est d'emblée happé par ce livre qu'il ne peut plus lâcher.

Storyteller (James Siegel)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 10 octobre 2012

Avec ce récit palpitant, aux retournements multiples, le lecteur est d'emblée au coeur de l'action.Ecriture incisive, cadencée, phrases courtes.

L'amour sans le faire (Serge Joncour)

note: 3Comité de lecture Marie-Laure - 10 octobre 2012

D'une écriture simple, fluide, l'auteur évoque des choses et des sentiments profonds. Très joliment écrit, belle histoire.

Les Intermittences de la mort (José Saramago)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 30 juin 2012

C'est une farce, une fable, un récit fantasque enlevé.
Le style est goguenard, alerte.Belle écriture.

Le sillage de l'oubli (Bruce Machart)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 30 juin 2012

Premier roman.
Roman de colère, de souffrance, de haine et de rédemption. Destin tragique des personnages.
Belle écriture, véritable "souffle narratif". Histoire rude, âpre, qui s'inscrit dans le cadre puissant de la nature du Texas.

La mort est mon métier (Robert Merle)

note: 3Comité de lecture Marie-Laure - 30 juin 2012

Contacté par Himmler, un homme banal devient l'un des principaux artisans de l'industrie d'extermination nazie.

La désirante (Malika Mokeddem)

note: 3Comité de lecture Marie-Laure - 30 juin 2012

Léo, un passionné de voile, disparaît au milieu de la Méditerranée.Shamsa, sa compagne, refuse de croire à un accident et embarque à bord du Vent de sable pour partir à sa recherche.

Le sourire étrusque (José Luis Sampedro)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 30 juin 2012

Grande tendresse dans ce roman.

Une vie à coucher dehors (Sylvain Tesson)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 30 juin 2012

Goncourt de la nouvelle 2009.
Ironie féroce et ironie vengeresse sont souvent présentes dans ces nouvelles.
L'auteur montre comment des erreurs peuvent conduire les personnages à être punis.

Blonde (Joyce Carol Oates)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 30 juin 2012

Prix Lucien-Barrière 2010.
Un portrait qui révèle une jeune femme fragile, singulièrement douée, recomposant sans cesse son identité, faisant face à la malchance, mais aussi hypnotisée par ses propres mythes.

Vingt-quatre heures d'une femme sensible (Constance de Salm)

note: 3Comité de lecture Marie-Laure - 30 juin 2012

Roman épistolaire sur la jalousie et ses affres.
Roman "désuet" mais non dénué de charme.

Laissez-moi (Marcelle Sauvageot)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 30 juin 2012

Texte publié en 1934, année de la mort de l'auteure.
"Laissez-moi" , expression qui revient comme un leitmotiv dans ce récit.

Ce titre est à votre disposition également sous forme de livre sonore.Mise en voix par Fanny Ardent.

Séfarade (Antonio Muñoz Molina)

note: 3Comité de lecture Marie-Laure - 30 juin 2012

Les personnages ont en commun la persécution, la souffrance et la nostalgie, chacun étant étranger à sa patrie.
Thématique de l'exil.

Lys n° 01
Pleine lune (Katja Centomo)

note: 4Comité de lecture Marie-Laure - 30 juin 2012

Prix Fémina étranger 1998.
Ce récit dense a pour témoin symbolique la clarté lunaire.Polar d'atmosphère.On entre véritablement dans la conscience des personnages, tous détiennent un secret, tous sont à la recherche de leur propre identité.
Lecture très intense, écriture magique.

Dans la grande nuit des temps (Antonio Muñoz Molina)

note: 5Comité de lecture Marie-Laure - 30 juin 2012

La structure narrative de ce roman est particulière. L'auteur multiplie les ruptures de temps, de lieux, réflexion sur le temps qui fait et défait les hommes et les femmes, réflexion sur le temps du souvenir...L'histoire d'amour décrite dans ce roman est un hymne à l'amour, lyrisme et lucidité.
Autres thèmes cher à l'auteur, celui de l'exil. Magnifique tableau de la guerre d'Espagne.Grande richesse d'écriture, dense et approfondie.
Très grand roman.

Ímaqa (Flemming Jensen)

note: 3Comité de lecture Marie-Laure - 27 juin 2012

Intéressant de voir les rapports entre Européens et Inuits.Livre vraiment drôle, histoire sympathique.

Retour Haut